Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nikita. Saison 2. Episode 3. Knightfall.

8 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Nikita

vlcsnap-2011-10-08-14h48m08s158.png

 

Nikita // Saison 2. Episode 3. Knightfall.


De l'action, de l'action, des scènes de combat, une explosion, Nikita qui pleurt Michael, Michael qui apparaît derrière de la fumée, Michael est sauvé et un cliffangher, Alex qui va à l'encontre de ses directives de la division, Alex qui est tiraillée par son passé, … Je pourrais faire une petite liste (exhaustive ou non) de ce qui s'est passé dans le ce nouvel épisode de Nikita, mais je vais m'arrêter là. L'intérêt même de l'épisode se porte presque uniquement sur le flashback du passé d'Alex qui va nous proposer des souvenirs d'un homme, Anton Kochenko, qu'elle doit tuée (et faire passer la mort pour une causée par Ramon - on y revient juste après -) et qui travaillait avec son père. L'histoire d'Alex est toujours aussi martyrisée. Cette enfance où elle côtoyait des mecs, limite pervers sexuels (je veux pas dire mais les caresses de la joue d'Alex par de gras bonhomme qui veut un code, sérieusement ? C'est pas pervers ça ?). The CW se découvre des pulsions. J'aime quand la série ose des trucs bien plus dark que ce que la chaîne ne voudrait bien voir. Et Nikita c'est une vraie série de mec de toute façon (en preuve les scores sur les femmes de 18-34 ans, cible préférée de la CW, et catastrophiques scores).

"Knighfall" permet dans un second temps de suivre les aventures de Nikita et Michael qui sont informés par Birkoff qu'un terroriste du nom de Ramon (que Nikita connaît bien puisqu'il a pris crédit de certains assassinats politiques) qui travaille maintenant pour la Division. Le parallèle avec Percy, et ses fautes du passé est toujours aussi présent. Parfois je me demande dans quel camp il est maintenant. On sait qu'il est avide de pouvoir mais est-il avide de justice aussi ? Son sourire à la fin de l'épisode en dit très long sur le personnage. J'espère que son évolution ira bien plus loin que sa cellule de verre (qui me rappelle un épisode de Smallville - sic - ). Nikita est donc pas contente car Ramon est dans la nature. On va par ailleurs comprendre un peu plus le passé de ce personnage au détour de flashbacks. Notamment comment il a perdu l'usage de ses jambes. J'ose comprendre que la Division ne rigole pas. C'est pire que Misery et les pieds sabots (ah, d'ailleurs en y repensant, cette scène était… magique - je parle de Misery -).
vlcsnap-2011-10-08-13h31m42s122.pngL'épisode avance plutôt bien, sans trop se dégourdir les pattes, notamment dans les dix dernières minutes haletantes de l'épisode où le dilemme de sauver Michael / tuer Ramon va s'imposer auprès de Nikita. Mais elle n'est plus comme ça. D'ailleurs, le parallèle avec Amanda qui n'aime pas être contredite (c'est bien pire que Percy je dirais, et j'adore son esprit tordu à la Melinda Clarke - ça se lit sur son visage défiguré par la chirurgie plastique - ). On a donc quelques bons moments de suspenses, une scène d'explosion qui est arrivée à ne pas être trop ridicule (surtout quand on sait que c'est faite avec des moyens dérisoires et que c'est entièrement en images de synthèse - je pense que Ringer pourrait en prendre de la graine - sic - ). Mais bon, on a aussi la scène avec cette avion de jeu vidéo, dommage que l'on est droit à plusieurs plans du genre, c'était très moche. On avait l'impression qu'un gamin jouait avec son avion de chasse en plastique. Remarquez… pourquoi pas.

Bref, au final ce nouvel épisode de Nikita était sympathique à suivre, bien que moins présent sur tout ce que j'ai adoré dans les deux précédents. On reprend vraiment le chemin de la série pépère qui ne se facilite pas trop la tâche avec ses multiples intrigues personnages. On s'emmène même pas les pinceaux, chapeau aux scénaristes tout de même qui nous livrent chaque semaine des intrigues avec un peu d'action, de fun et de toute la recette qui fait qu'une série d'action comme Nikita fonctionne bien. Un épisode "loner", pourquoi pas, c'était pas détestable et puis rien que de voir Michael draguer une jeune femme avec ses grosses lunettes de trublion, je veux pas dire mais c'est vraiment à voir, pour le croire. Je vous laisse à votre épisode de Nikita vous aussi, passez un bon moment, cette saison va être kick-ass.

Note : 6/10. En bref, un épisode mécanique et très plaisant.

Commenter cet article

Lovely 08/10/2011 19:42



NIKITA IS BACK ! , Apres  2 episodes assez moyens (le deuxieme etait pour moi un des pires episodes , l'intrigue etait ininteressante , je commencais a trouver le temps long et le cote
Dollhouse de l'episode etait genant !) .. Celui la est excellentissime !


Ici , J'aime beaucoup l'intrigue centrés sur Alex .. celle de Nikita aussi mais un peu moins . Et oui le scores sur les femmes et sur les adultes 18-49 ans sont tres mauvais .. mais bon comme tu
le dis NIKITA EST UNE SERIE D'HOMME !