Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : No Limit. Saison 2. Episodes 7 et 8.

8 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-08-14h46m05s149.png

 

No Limit // Saison 2. Episodes 7 et 8. Vacances, j’oublie tout ! / Panique chimique.
SEASON FINALE


No Limit s’achève déjà pour ne pas savoir si l’on va la retrouver l’an prochain. Je pense que TF1 renouvellera la série pour une nouvelle saison (peut-être plus courte vu les audiences). En tout cas, je ne serais pas contre étant donné qu’à mes yeux la série mérite amplement toute mon attention. Il y a une vraie bonne volonté qui se dégage de cette série et notamment de Vincent Elbaz qui est vraiment convaincant. Ces deux derniers épisodes parviennent à associer tout ce que No Limit sait faire depuis ses débuts de bien. Pondérée par des scènes intimistes, l’action se fait de plus en plus intense. Ce que j’ai bien aimé c’est les moments où Vincent se livre et commence à raconter ce qui lui arrive réellement. Notamment à Juliette par rapport à sa maladie, qu’il est suivi et qu’il se soigne. Je dois avouer que No Limit a réussi à équilibrer l’action avec l’émotion. Tout n’est pas parfait et au fond ce n’est pas ce que je recherche avec cette série mais le tout fonctionne très bien. Alors que Vincent pensait pouvoir s’offrir un moment de répit dans « Vacances, j’oublie tout ! », le devoir va forcément le rattraper.

Il ne va donc pas pouvoir partir avec sa famille en croisière et enfin se reposer. C’était l’occasion de faire monter la pression petit à petit et de délivrer un succulent mélange que les téléspectateurs comme moi voulaient voir. J’ai récemment pris la tension autour de No Limit en postant un petit message sur la page Facebook du blog. Je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas beaucoup de gens qui regardaient la série et encore moins qui avaient été plus loin que la première saison. Je trouve ça légèrement dommage étant donné que le potentiel est toujours plutôt bien exploité et qu’en plus de ça le méchant de cette saison est ultra charismatique. Tchéky Karyo sera difficile à remplacer dans une prochaine saison si jamais il y a une saison 3. Juliette reste un peu en retrait dans cet avant dernier épisode même si elle s’apprête à tout découvrir. Fort heureusement d’ailleurs car cela fait pas mal de temps qu’il réussi à la mener en bateau et cela commence à faire légèrement beaucoup. La tension monte alors au fil de cet épisode et puis de « Panique chimique » par la suite.
vlcsnap-2013-12-08-15h29m45s241.pngLe suspense demeure jusqu’au bout et c’est au fond ce que je voulais voir dans No Limit. Une saison qui n’arrête pas de mettre son téléspectateur face à un spectacle rugissant. Pour reprendre l’expression d’un lecteur, c’est un univers qui se rapproche énormément de la BD. Je trouve moi aussi que le montage et la mise en scène le laisse à penser. On pourrait d’ailleurs très facilement faire le rapprochement entre No Limit et Largo Winch. Je me souviens quand j’étais gamin et que je lisais les BD de cette saga, je retrouve un peu la même ambiance avec No Limit (sans que cela ne soit réellement pareil étant donné que les personnages ne sont pas les mêmes). Dans ce dernier épisode, « Panique chimique », Vincent, abandonné de tous, traqué par sa soeur et les autorités, est au pied du mur. Encore un moyen bien à la série de faire monter le suspense jusqu’au bout. Et le truc c’est que cela fonctionne terriblement bien. Les héros sont toujours bien mieux quand ils n’ont plus leurs repaires et qu’ils doivent faire les choses sans l’aide de personne.

Et c’est ce qu’il se passe dans ce dernier épisode alors que Vincent se doit de réaliser une vraie course contre la montre afin de sauver tout le monde (même si tout le monde pense qu’il est l’homme à abattre). Le côté familial de No Limit permet également de s’attacher un peu plus à la série. Il y a pas mal de bonnes choses de ce point de vue là et pas seulement l’histoire de la soeur de Vincent, c’est aussi sa fille ou encore Alexandra. Cette dernière aura su apporter un charme différent à la saison. Je ne m’y attendais pas du tout mais du tout j’aurais bien aimé qu’ils se concentrent un peu plus dessus durant cette saison 2. Mais le rythme et le nombre d’épisodes les en ont empêché. Bref, de ces deux épisodes je retiens malgré tout plein de bonne volonté et surtout de bonnes idées. Je dirais même qu’elle était bien meilleure que la première. Notamment car le rythme est ici beaucoup plus effréné et différent de la première saison (qui avait connu un trou d’air vers les épisodes 1.03 et 1.04).

Note : 6.5/10 et 7/10. En bref, deux solides épisodes qui font monter la pression jusqu’au bout.

Commenter cet article

sarah 09/12/2013 13:10


J'ai bien aimé cette saison, mais un peu moins que la saison 1. C'est surtout parce j'ai trouvé que le personnage de Juliette avait perdu beaucoup d'importance cette saison. Heureusement la scène
où elle obtient enfin la vérité était réussie. L'ensemble reste très sympathique.  Dommage pour la série que TF1 ne l'ait pas enchaîné avec Profilage, les audiences auraient été meilleures.
Passé après Crossing Lines n'a pas aidé, surtout avec la concurrence d'Under the Dome.

delromainzika 08/12/2013 19:39


@karne7 : Ah, excellente nouvelle merci :)

karna7 08/12/2013 17:50


lors du renouvellement de la série pour une saison 2,Tf1 avait egalement renouvelé la série pour une saison 3 dont le tournage va commencer vers fevrier 2014.Pour le nombre d'episodes,
normalement il passe à 10 d'apres les producteurs.