Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : No Ordinary Family. Saison 1. Episode 10.

8 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-12-08-17h53m14s56.png

 

No Ordinary Family // Saison 1. Episode 10. No Ordinary Sidekick.


Cette première partie de saison termine sur une bonne note. On mélange un peu l'intrigue générale de la saison avec des éléments généraux de la famille Powell et c'était plutôt bien agencé. Je n'ai pas tellement de reproche à faire à cet épisode qui avait vraiment tous les éléments qu'il faut pour prendre pause. D'un côté Jim arrête un cambriolage, de l'autre Stephanie et Katie connaissent leur première dispute à cause du nouveau petit ami de cette dernière, Daphne a des doutes sur ce même petit ami n'arrivant pas à lire dans ses pensées, et J.J fait la connaissance d'une jeune fille charmante dans un club pour matheux.
Tout d'abord Jim. Son amitié avec George est quelque peu mise à mal quand ce dernier endosse le rôle du héros. J'ai trouvé ça plutôt bien fait et même si les effets spéciaux de la scène de l'arrêt du train. On développe avec les deux personnages un peu tout et n'importe quoi mais au moins le rythme était échancré, et élancé sur une bonne dose pour les personnages. Il y avait du monde au balcon et ça ne pouvait que me ravir.
Pour ce qui est de Daphne le meilleur avec elle revient à la scène avec Will/Joshua, c'était magnifique. Entre le jeu pitoyable de Daphne en peur et l'intérêt de la scène dans le cliffangher de cette moitié de saison, je trouve que c'était finalement bien. En tout cas, surtout le cliffangher. Daphne se retrouve avec la mémoire effacée. Elle se croit lors des débuts de la saison, avant le voyage au Brésil. Cela lance donc de nouvelles perspectives pour la suite t je trouve ce cliffangher plus que réussi. J'attends avec impatience de voir ce que va donner la suite. Enfin, on verra bien.
J.J reste le bon gars sympa. Il fait la rencontre d'une jeune fille lors d'une partie d'échec et bien sûr ça fini par un petit bisous, c'était mignon. Sans parler du sourire en coin de l'acteur qui m'a bien fait rire. Le côté mièvre de cette intrigue me laisse penser que le personnage est toujours intéressant. Il apporte le côté gamin de la série, et c'est loin d'être un reproche. C'est même tout le contraire. Il est mignon tout plein.
Les irrégularités de la partie Stéphane me laisse penser qu'on est bien devant un épisode trop fouillé. C'est à la fois une qualité et un reproche. Car bien sûr on avance dans l'intrigue de la saison (enfin) mais on avance si vite qu'on ne voit plus le temps filer. J'ai eu l'impression d'avoir les pouvoirs de Stephanie pendant 40 minutes où je me suis pas ennuyé. No Ordinary Family remonte vraiment dans mon estime après la déception vue post-pilot. Greg Berlanti est revenu sur certains choix comme la mythologie qui devient un peu plus clairevoyante et apprend de ses erreurs. Moins sombres, et puis centrer sur la famille, la série semble être sur la pente ascendante ou était-ce seulement l'effet pause hivernale ?

Note : 8/10. En bref, le meilleur épisode depuis le pilot. Ca file à toute vitesse avec tout à tas d'informations et le tout était très bien agencé et mis en scène (si on exclu les effets spéciaux pires que douteux). Le scénario est là, le casting aussi...

Commenter cet article