Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Critiques Séries : No Ordinary Family. Saison 1. Episode 12.

12 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

 

vlcsnap-2011-01-12-21h00m55s232.png

 

No Ordinary Family // Saison 1. Episode 12. No Ordinary Brother.


Riez jaune va ! Bien sûr, No Ordinary Family a réalisé son pire score historique avec ce nouvel épisode aux Etats-Unis, donc c'est bon, la série est assurée d'annulation à la fin de l'année, à moins qu'un miracle se pointe chez les Powell par la gentille petite sonnette de la porte, tel le frère de Jim dans cet épisode. Oui, joué par celui qu'on a pu voir cet été dans la peau de Joe dans Persons Unknown, jouait ici le frère de Jim, endetté auprès d'un mafieux qui lui doit des milliers de dollars. Pendant ce temps, ça roucoule aux coquelicots, ça sent bon l'été et le parfait de chair fraîchement moulue (faire une métaphore avec le café, c'est dur, je sais) chez Katie et son homme parfait dont elle avait découvert l'horrible secret (ou pas). Et enfin, pendant que Daphne doit tenter d'innocenter un élève qui cachait son frère, J.J va aider son oncle à gagner aux courses.
Quel épisode quoi. Non, plus sérieusement, j'ai adoré la relation de frères avec Jim. Il y avait une scène pas mal du tout au milieu de l'épisode. Chiklis est génial et il prouve qu'il sait aussi faire du drama à merveille. C'était même j'irais presque jusqu'au dire touchant. J'en perdrais même mon vocabulaire. Mais Jim c'est le Saint Patron de la morale. Bien sûr, quand il va aux course avec J.J, ils vont pas gagner l'argent alors qu'ils étaient à deux doigts. C'était la petite morale bien déguisée : ne pas profiter de ses enfants et ne pas jouer aux courses. Je retiens quand même la scène finale de l'épisode avec Jim et son pote George qui lui ouvre les portes d'un tout nouveau repère de justiciers sans masque.
Bien sûr, quand Daphne fait la police au lycée, ça donne des scènes d'une inutilité chronique. Je crois que c'était ridicule. Je dis je crois car je préfère tenter d'ouvrir le malheureux. C'était si nul que je me demande encore comment c'est possible. Kay Panabaker est de plus en plus mauvaise ou c'est moi qui divague et j'ai pris un Exomil avant de voir l'épisode et surtout sa performance d'actrice.
Mais par contre au moins son frère J.J est excellent. Je sais pas mais je l'aime bien. Il me fait rire en fait. Il se la joue à la cool, il se prend pas la tête et comme j'en ai marre des refrains entêtant de Daphne, ça permet de se sortir la tête. Par contre, le côté Heartland m'a beaucoup fait mal quoi. Cette idée d'aller aux courses de chevaux. Bon c'est vrai, le poker ça a été déjà utilisé mais alors voilà, je sais pas mais pas les courses. Mais bon.
Et puis il reste l'intrigue de notre petite Katie. Je l'aime bien et son Josh Stewart de mec m'énerve. En fait, je l'aime bien en méchant pas en mec pas dégourdit tout amoureux de sa Katie. Alors voilà, ça sent la rose et la rose, y'en a ras les fesses. Ben oui, quand est ce qu'on va faire comprendre aux scénaristes que tout ce qui sent la rose, ne sent pas forcément bon ? Bref, je suis déçu. J'aurais peut être aimer un peu plus d'audace car la scène avec le casse pipe des vitres c'était prévisible 1 minutes avant que ça arrive.
Et enfin, l'arrivée d'une nouvelle, nouvelle bras droit du patron qui veut qu'elle se débarrasse de Katie. Ca peut être intéressant sur la petite Rebecca Mader y met du sien car dans l'épisode c'était assez moyen. Son pouvoir de métamorphe est certainement la chose la plus intéressante chez elle. Au final, un épisode sympa mais voilà, aussitôt vu, aussitôt oublié.

Note : 6/10. En bref, j'aime bien No Ordinary Family car c'est une série cachalot d'ABC. Elle prend tout, ouvre tout et dévore tout.

Partager cet article

Commenter cet article

Horkken 13/01/2011



On est décidément jamais d'accord car c'est l'un des rares épisodes que j'ai a peu près aprecié, sans sauter au plafond non plu. 


L'intrigue de Daphne était effectivement ridicule a souhait, la pauvre y a vraiment rien a sauver depuis le début. Espérons qu'elle perd ma mémoire de manière chronique sinon elle se rendra
compte qu'elle ne sert a rien et puis de toute façon elle a l'air d'aimé les black out de 3 mois puisque elle s'en fout complètement de ne plus rien se souvenir. 


Sinon JJ, je laprecie de plus en plus, c'est vrai tu as raison , il ne se prend pas la tete et c'est plaisant. 


Le coup de éloigné Katie était intéressant pour la rapproche de Stéphanie mais ils auraient du la faire partir au moins quelques épisodes. 


J'ai également été surpris de les voir aux courses, on doit être trop formatter et comprendre poker des qu'on parle jeu d'argent. 


J'ai également été surpris de les voir a l'hippodrome, enfin on doit être formatter pour comprendre poker des qu'on parle de jeu d'argent. ;) 



Watcher 30/01/2011



Personnellement, je pensais qu'ils allaient à la bourse, donc ni hippodrome, ni poker ^^ (c'est peut-être révélateur d'un côté capitaliste de ma part, allez savoir !)


Sinon, je suis globalement du même avis, j'ai encore l'impression que le thème "super-héros" n'est pas exploité à sa juste mesure au format télé, peut-être faudrait-il un peu plus
d'anti-conformisme... (enfin, j'ai pas vu misfits, paraît que c'est pas mal)


Ce qui est dommage, c'est que j'ai l'impression que la série peut aller vers quelque chose de très sympa, mais qu'elle met énormément de temps à y arriver ! Exemple : plus d'action, avec les
quatre membres de la famille qui travaillent ensembles, moins d'intrigues superflues autour des ado, etc.



delromainzika 30/01/2011



Pour l'anticonformisme faudra repasser lol, on est sur ABC là donc c'est plutôt républicain et conservateur.



Watcher 01/02/2011



C'est sûr ^^ Enfin, on a des films consacrés à des super-héros qui sont à la fois conformistes et très sympathiques, c'est vraisemblablement qu'il manque (encore ?) quelque chose à la série pour
séduire.


Depuis la dernière fois, j'ai vu le pilot de misfits ^^ et c'est ma foi pas mal du tout. (commentaire pour ne rien dire ahem)