Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nurse Jackie. Saison 3. Episode 6.

4 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-04-23h49m16s12.png

 

Nurse Jackie // Saison 3. Episode 6. When The Saints Go.


La série a compris pas mal de choses mais a du mal à subvenir à son développement de façon équitable. Dans l'épisode précédent on était très axé religion pour une petite partie (les fameuses statues de la chapelle de All Saints mais aussi avec Gracie qui était obsédée par le diable. C'est peut être ça la série, elle alterne les choses sans les terminer. C'est souvent confus et on ne sait pas où l'on veut en venir. Comme si les épisodes s'entêtaient à être du brouillard en images et sons.

Jackie me fait toujours de la peine à voir. On sent qu'elle n'est pas heureuse. La fin de l'épisode le laisse justement entrevoir. C'est dommage car elle a moyen d'arrêter tout l'oxycondin qu'elle prend. Le fait qu'elle fasse toujours attention à ce que Kevin ne le découvre pas était sympa car on sent que la série finalement à un sens du détail poussé alors qu'elle oublie d'être plus profonde avec ses personnages. L'idée de faire croire à son mari qu'elle regardait des sites pour des thérapies ne rend un peu plus sceptique sur la série. Si elle faisait enfin une overdose ?
vlcsnap-2011-05-04-23h39m02s14.pngMais la série s'attarde sur des faits qui ne servent en rien l'histoire (rien que la tante jouée par Jamie Alexander ou encore le coup des méchants dans le bar, tout ça n'était là que pour épuiser de la pellicule et je manque de mots pour décrire le côté obtus de la série à ce niveau là. Il y a aussi pas mal de paradoxe comme : Jackie couche avec Kevin dans l'épisode, mais demande à Eddie de ne pas sortir avec Tunie. C'est un peu une sorte d'intrigue qui ne trouve pas tellement sa place. On voit que les scénaristes rament pour donner de l'intérêt à la dynamique du triangle amoureux qui à mon sens aurait pu très bien clôturer la saison 1.

Le nouveau, Kelly, apporte une sorte de vision des choses qui permet de dire tout haut ce que tout le monde pense intérieurement. Notamment le fait que Jackie assoie une certaine autorité au sein du groupe d'infirmier(ère)s alors qu'elle n'en a même pas le droit. Du côté de Coop, sa maladie reprend le dessus et heureusement que ce personnage est là, il m'a permis de rire un peu. O'Hara ne sert plus tellement à rien depuis que sa relation avec Jackie est mise entre guillemet. Tottie ne permet pas de lancer de bonnes idées, ça manquait d'un plus. Enfin, Lenny et Zoey c'est pas fun du tout. Poubelle. Au final, ce nouvel épisode manque gracieusement de fond. Dommage.

Note : 4/10. En bref, la série n'est pas drôle et manque de pas mal de choses. On brasse de l'air déjà bien brassée depuis 2 saisons.

Commenter cet article