Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Off The Map. Saison 1. Episode 3.

27 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-01-27-20h29m45s220.png

 

Off The Map // Saison 1. Episode 3. A Doctor Time Out.


Contrairement à Grey's Anatomy où on a l'ambiance de l'hôpital, là j'ai l'impression de me retrouver dans un camp de vacances pour médecin en manque de sensations fortes. Tout est over the top, surfait. On nous joue des coups trop classiques, des mauvaises idées et les cas médicaux sont tout simplement trop déjà vu et moyen. La coupure de courant ? Pire idée. Non mais sérieux quoi, faire de la chirurgie à la bougie.
Que dire de Rachelle Lefevre, je l'aime beaucoup mais son intrigue dans la série pue du postérieur. C'est vraiment mauvais. Ca sent la bique à des kilomètres. Je n'aime pas trop ce qui est fait dans cette série avec cette actrice qui a pourtant du talent. C'est le gâcher ici tout simplement. Je crois aussi que la série n'a pas su dès le départ trouver son ton. Elle jongle entre pâle copie de Grey's Anatomy et série qui tente d'être originale avec des cas médicaux qui se soignent à la lueur de la bougie. C'est pathétique car au final, je retrouve pas tellement de choses qui font que j'aime bien ce que fait Shonda dans ses séries a elle. Elle produit ici une vraie bouse de vache. Passez moi l'expression.
Ainsi, on a donc ici un épisode qui donnerait même pas une érection à un être humain en rute. C'est dingue à dire mais les choix musicaux sont mauvais. On fait un mélange de musique latine aux maracas (ce qui a le dont de me prendre le chou dès le début d'un épisode) et de musiques bien de chez le continent, un peu pompé encore une fois à ses aînées. Le genre médical va mal, on le sent dans le dégluti qu'est ce nouvel épisode. Pitoyable est le mot. C'était pas mangeable, j'en rendrais presque mon tacos.
Je me souviens encore que quand j'avais vu les trailers j'étais intrigué mais après 3 épisodes, la série tourne déjà sur ses violons, ne trouve pas de ton, s'enterre avec la petite lueur qu'il reste encore à la cire de la bougie. Le potentiel est gâché par un casting médiocre qui prouve encore une fois ses faiblesses et surtout un scénario aussi vide que les coquillages sur la plage. Je n'attends donc plus rien, même pas quelque chose de divertissant dans la suite de cette première saison. C'est une catastrophe, pire que celle de 2012, un vrai ras de marrée terrestre, de quoi participer au réchauffement climatique.

Note : 2/10. En bref, rien que pour la prouesse de faire de la chirurgie avec des bougies. Oui oui.

Commenter cet article