Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time in Wonderland. Saison 1. Episode 4.

10 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-09-22h57m27s199.png

 

Once Upon a Time in Wonderland // Saison 1. Episode 4. The Serpent.


Le problème de Once Upon a Time in Wonderland jusque là c’est qu’elle souffre de la comparaison avec la série mère et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a une grosse différence de rythme. Once Upon a Time in Wonderland est beaucoup trop ennuyeuse à mon goût et ce même si elle tente d’introduire des éléments intéressants au récit. Le problème de cet épisode vient en grande partie des flashbacks autour de Jafar. J’ai trouvé ça assez médiocre et mal fichu. Je m’attendais à ce que Jafar devienne un personnage réellement intéressant de cette série et pour le moment à part proférer des menaces et nous offrir une introspection dans le passé du personnage, il n’y a pas grand chose qui a été fait. A mon grand regret d’ailleurs car j’aurais tellement aimé que les choses soit faites différemment. Cette histoire avec cette sorcière étrange manquait d’envergure. Le fait que les flashbacks ne permettent pas réellement d’apporter de la substance au récit laisse alors au téléspectateur l’occasion de s’ennuyer encore une fois.

« The Serpent » n’est pourtant pas ce que Once Upon a Time in Wonderland a pu faire de plus mauvais, notamment car le talent de Naveen Andrews permet de donner à Jafar un arrière goût de folie qui me plaît tout particulièrement. Je ne demandais pas mieux de la part du personnage. Reste à savoir maintenant comment tout ce que l’épisode tente d’introduire va apporter à la suite du récit. Il ne faudrait pas que ce personnage de sorcière qui a en quelque sorte éduqué Jafar soit là pour le plaisir d’être là. Mais l’idée de vengeance qu’il y a derrière laisse un arrière goût d’épisode prévisible. Le grand moment de l’épisode (comme à chaque) est certainement l’arrivée de Jafar sur son tapis volant. J’ai l’impression de voir Clipit, le petit trombone d’aide de Word qui déboule pour me dire que j’ai fait une erreur dans mon document. De même que pour l’histoire entourant le Knaves of Heart par exemple. Ce dernier a beau être un personnage sympathique et surtout bon camarade de jeu, je dois avouer que j’aurais adoré que quelqu’un d’important meurt.
vlcsnap-2013-11-09-23h00m44s114.pngL’histoire a tellement de potentiel qu’il serait décevant de ne pas prendre le temps de nous surprendre. Cet épisode se concentre donc sur des personnages qui ne sont pas du tout Alice. Finalement Once Upon a Time in Wonderland est loin d’être une série passionnante et pourtant l’univers de Wonderland en lui-même est réellement bon. Et puis il y a Red Queen qui est elle aussi un personnage particulièrement décevant. Le problème c’est que dans mes souvenirs la Red Queen est quelqu’un d’important qui assoit une certaine autorité dans son propre royaume sauf que là, elle est plutôt soumise à tout. C’est dommage car c’est encore une occasion complètement ratée. Quand Once Upon a Time in Wonderland aura changé de direction, je pense qu’il sera plus intéressant de voir ce que la série peut faire. Et puis il y a ce qui a donné le nom à cet épisode qui était tout de même assez drôle. Au second degré, cette série a énormément d’humour.

Note : 4/10. En bref, le potentiel reste toujours aussi mal exploité et l’univers laisse de côté Alice alors qu’il s’agit de l’héroïne de cette histoire…

Commenter cet article