Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time in Wonderland. Saison 1. Episode 7.

9 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-08-17h16m01s139

 

Once Upon a Time in Wonderland // Saison 1. Episode 7. Bad Blood.


J’ai plutôt bien aimé la relecture du mythe de Jafar fait dans cet épisode. Il faut dire que Naveen Andrews est très convaincant dans le rôle et qu’il porte plutôt bien celui-ci sur ses épaules. Je pense même que sans l’acteur le rôle ne serait pas aussi bon à l’écran. Mais Once Upon a Time in Wonderland a toujours autant de faiblesses, notamment quand celle-ci tente de nous plonger dans quelque chose de plus touchant. Je n’ai pas trop aimé l’histoire du père d’Alice mais grâce à Jafar j’ai plutôt bien aimé celle du père de ce dernier. Je pense que sans Jafar, Once Upon a Time in Wonderland ne serait pas aussi intéressante tout simplement. En tout cas, j’ai toujours autant de mal à comprendre ce que veut réellement nous raconter cette série car même si elle nous lance sur des pistes et que les faces à faces entre Jafar et Alice sont plutôt plaisants, globalement je pense que l’on est en droit d’attendre un peu plus. Surtout que j’ai l’impression que la série étire tout un tas de trucs qui auraient très bien pu ne durer que 6 épisodes. Et je ne pense pas qu’il fallait plus.

D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ABC n’a pas commandé que 6 épisodes afin de les diffuser pendant une pause de la série mère cet hiver. Mais la stratégie de la chaîne n’est pas très compréhensible, de même que celle des créateurs de la série d’ailleurs. On a l’impression qu’ils ont trop d’épisodes (et quand je sais que les créateurs ont dit qu’ils pourraient très bien faire 22 épisodes si jamais ABC venait à en commencer plus, il y a un sacré problème). Au delà du problème d’épisode, je dois avouer qu’il y a également un gros problème de mécanique. La série semble bien trop souvent se perdre alors qu’elle a tout pour devenir réellement passionnante comme son aînée. Je sais bien que la série mère a ses défauts mais globalement elle reste assez passionnante. Naveen Andrews est un peu le Lana Parilla de Once Upon a Time in Wonderland et je dois avouer que cela me plait mais derrière ce personnage se cache aussi pas mal de problème. Contrairement à Regina, Jafar est quelqu’un qui est un peu trop présent sur tout et les personnages secondaires n’ont malheureusement pas de quoi développer leurs propres intrigues.
vlcsnap-2013-12-08-17h14m09s51Notamment du point de vue de ce qu’il va faire du père d’Alice. J’aurais bien aimé que cela amène réellement des enjeux importants pour la suite de la saison mais c’est tout le contraire qui se passe du coup j’étais réellement déçu. En tout cas, Once Upon a Time in Wonderland parvient à faire quelque chose d’assez intéressant autour de Jafar et Alice et le reste ne sert finalement pas à grand chose. Maintenant j’aimerais bien que la suite soit plus de l’acabit d’un épisode comme celui-ci (et j’ai bien aimé le face à face avec le dragon même si celui-ci est assez laid visuellement, cela reste plutôt correct par rapport à certains décors d’intérieur). Jafar étant présenté comme un grand méchant et vu comme il agit, maintenant j’ai envie de voir ce que Once Upon a Time in Wonderland a encore dans le ventre. Peut-être que finalement au fil des épisodes cela peut réellement devenir intéressant. Maintenant il faut que la série aille beaucoup plus loin dans l’action. Once Upon a Time in Wonderland cache donc toujours ses plus belles idées dans un gloubiboulga ennuyeux.

Note : 5/10. En bref, pour l’effort fait dans cet épisode je suis clément.

Commenter cet article