Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time in Wonderland. Saison 1. Episode 8.

20 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-20-13h40m09s62.jpg

 

Once Upon a Time in Wonderland // Saison 1. Episode 8. Home.


Je pense que Once Upon a Time in Wonderland n’aurait pas dû avoir autant d’épisodes. Et je m’en rends encore plus compte plus les semaines passent. Surtout que la série est en train de passer à côté de l’univers de Wonderland pour se concentrer sur des choses qui n’ont rien à voir avec ce monde, malheureusement. Je n’arrive pas à être surpris par ce que la série nous délivre et encore moins par ce qu’elle pourrait bien nous offrir par la suite. Il y a tellement de problèmes mine de rien que du coup, on s’ennui terriblement. Cet épisode étant le dernier de l’année, la série se devait de nous donner envie de revenir l’année prochaine pour la suite et fin de la série. Sauf que ce n’est pas vraiment le cas. Avant toute chose cet épisode est celui de la réunion entre Cyrus et Alice. Une réunion tant attendue depuis un bon bout de temps et qui arrive enfin à son terme. Je suppose qu’il y a encore d’autres problèmes à venir. La scène de retrouvailles, mielleuse à souhait, n’ait pas parvenu à m’intéresser. Disons que j’en ai rien à faire de Cyrus. Alice est bien mieux seule, plus combattante que dans ce rôle de demoiselle amoureuse.

Malgré tout, cet épisode permet de mettre légèrement plus en avant le Lapin Blanc. J’aime bien ce petit personnage, un peu perfide sur les bords. On sait qu’au fond il veut aider Alice mais il veut aussi à chaque fois sauver sa peau. Dans un registre légèrement différent, nous avons le grand retour du Caterpillar. Ce dernier, à la voix enfumée, va se voir demander une faveur de la part de Cyrus. Ce dernier va échanger un compas qui permet de trouver tout ce que l’on désire pour un lieu qu’il désir plus que tout. C’est peut-être le moment pour la série de nous introduire Jack Sparrow non ? Pour en revenir à nos moutons, Cyrus est loin d’être un bon personnage. Disons que ce dernier manque d’ampleur et n’a jamais réussi à se faire une place suffisamment importante pour que l’on ait de la peine pour son destin. Once Upon a Time in Wonderland est également une série fainéante alors qu’elle pourrait très bien faire des choses réellement intéressantes autour de tout un tas de personnages. Comme par exemple avec Jafar. Ce dernier a beau être un grand méchant de la série, ce n’est pas ce que la série a pu faire de plus réussi dans le genre je trouve.
vlcsnap-2013-12-20-13h33m20s69.jpgSurtout que dans tout cela il y a pas mal de bonnes idées. Jafar et Red Queen qui se séparent dans leurs petites affaires. Ils ne peuvent plus jouer l’un avec l’autre et préfèrent donc maintenant faire leurs petites affaires de leur côté. Red Queen a beau être décrite comme une méchante, elle est aussi douce qu’un agneau. C’est dommage car cela ramolli complètement les tentatives de la série de faire de son histoire quelque chose d’épique et de passionnant. Surtout avec des histoires à la mord moi le noeud comme celle du Knaves of Heart. Ce dernier a beau être un personnage appréciable, sa relation avec Red Queen est devenue inutile. Du coup, la série n’a pas vraiment su saisir sa chance et tombe à mon humble avis dans quelque chose d’assez peu adroit. Du coup, je suis maintenant dans l’attente d’une nouvelle opportunité. Once Upon a Time in Wonderland peut encore remonter dans mon estime (j’ai fais le plus gros du chemin, je vais maintenant aller jusqu’au bout) mais cela manque en plus de ça de lien avec la série mère et je pense que c’est aussi ce qui a fait plus ou moins fuir les téléspectateurs.

Note : 3.5/10. En bref, toujours cette médiocrité qui ne fait pas avancer la série. De plus, certaines scènes particulièrement niaises n’aident pas à l’appréciation.

Commenter cet article