Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 1. Episode 13.

20 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

Episode-1-13-What-Happened-to-Frederick-More-Promotional-Ph.jpg

 

Once Upon  A Time // Saison 1. Episode 13. What Happened to Frederick ?

 

J’ai un instant cru qu’on pourrait avoir perdu la série, alors qu’au final, elle n’en ressort que plus belle. Once Upon a Time me fait rêvé. C’est une série qui me rappelle combien d’un côté j’ai bien grandi et de l’autre combien mon enfance et mon innocence. Mais bon, cette innocence perdue, je la retrouve un peu avec Once Upon a Time. Elle me fait repenser au moment où je découvrais la bonté et la beauté des contes de fées. Si on m’entendait parler… on dirait une vraie jeune fille en fleur là. Il faut que j’arrête. Bref, ce nouvel épisode était là pour poursuivre les aventures autour du beau David / Prince Charming. Sa relation avec Mary Margaret ne peut plus rester cachée. C’est pourquoi les deux amoureux se mettent d’accord afin de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité à Kathryn qui passe ici pour la cocue du village. Cette dernière veut prendre des cours de droit, et elle est prise à Boston pour y faire ses classes. Sauf que l’on sait pertinent que tous les personnages de Storybrooke ne peuvent pas partir comme ça… Et la fin de l’épisode est là pour nous le rappeler parfaitement.

 

Cet épisode est très bien foutu car il gère avec malice et adresse les intrigues amoureuses de la série. Tout d’abord le personnage de Kathryn qui se voit avoir plusieurs propositions à Storybrooke. Toujours sous la houlette de Regina, elle va apprendre que Mary Margaret est la maitresse de son mari. La scène à l’école était partisante des meilleurs moments de la série. Un hymne au côté un peu plus cuisse légère de la série. Mais j’ai eu de la peine pour Mary Margaret quand elle se retrouve insultée et touchée dans la rue. C’était tout de même très percutant cette scène. Kathryn se voit donc aussi proposée une place à Boston pour des cours de droit. Evidemment, la fin de l’épisode et donc de son départ car elle n’a plus rien qui la retient mène à l’accident de voiture et à sa disparition. Le fait que l’on ne puisse pas sortir de cette ville est excellent et à mon avis ne peut qu’apporter du très bon. J’espère juste que cette intrigue ne sera pas trop vite réglée. Par ailleurs, David ne sait pas faire de choix à Storybrooke et n’a rien du chevalier qu’il est à Storybrook. Justement, dans ce nouveau monde il va faire la connaissance d’une sirène qui va tentée de le tenter tout simplement. Et les sirènes ne sont pas des créatures gentilles.

ouattitle-602x338.png

D’ailleurs, cette partie là de l’épisode m’a fait penser à « Lady of the Lake », ce fameux personnage mystique des aventures du roi Arthur (le fait que l’épée de Prince Charming soit aussi importante, les soldats morts au fond du lac et je pourrais être tenté de penser au père de Lancelot. Mais ce n’est que pure spéculation puisque Once Upon a Time fait tout pour nous embrouiller l’esprit avec chaque histoire. Le fait qu’elle soit métamorphe (le coup du shapeshifter me fait penser à Fringe) m’intéresse également beaucoup. Par ailleurs, l’épisode permet également de développer un peu plus le personnage de Snow White. Cette dernière s’est faite kidnappée par les hommes d’Abigail. Et d’ailleurs, dans le monde des contes, Abigail retrouve un amour perdu (qui fait son apparition à la fin de l’épisode en guise de cliffangher). Afin de développer au mieux le reste de l’épisode, l’étranger va enfin révéler son nom à Emma. Il s’appelle August W. Booth. C’était lui qui détenait le livre d’Henry et qui va le restituer après avoir pris le soin de le nettoyer apparemment. Mais a-t-il ajouté des pages ? Pourquoi ? Comment ? Telle est la question car on ne sait pas ce qu’il a réellement fait.

 

Mais qui est il puisqu’il clame être un écrivain tout de même et que cette ville, Storybrooke, l’inspire pour ses livres. Ce personnage curieux sera l’objet à mon avis de toutes les théories encore et encore. C’est un peu le Jacob de Once Upon a Time au final. Il a l’air d’être déjà venu ici qui plus est. Je suppose donc que August W. Booth est un des frères Grimm, tout simplement. Pour revenir sur Regina, elle a un pouvoir très important sur les gens qui vivent ici à Storybrooke et elle le prouve une fois de plus avec cet épisode. Le fait qu’elle brûle la lettre de Kathryn pour David cache forcément quelque chose. On se souvient du moment où elle avait écrasé le cœur de Graham et qu’il en était mort, cette fois c’est une lettre. Peut être un moyen d’être sûr qu’elle reste dans les parages. Telle est la question. Once Upon a Time laisse toujours autant de questions autour de ses personnages et de sa mythologie. Tout est tellement flou, malgré les réponses que l’on nous donne au fur et à mesure. Je regrette uniquement que la discussion de August et d’Emma près du puit n’est pas durer plus longtemps car August dit quelque chose de très important : là où il y a de l’eau, il y a de la magie. A noter par ailleurs l’absence remarquée de Mr Gold.

 

Note : 8.5/10. En bref, un épisode qui jongle parfaitement avec les mystères et les histoires d’amour sans trop en faire.

Commenter cet article

Vincent 21/02/2012 12:55


Ok elle ne doit pas être morte car c'est vrai que ce serait trop simple. Mais j'ai quand même l'impression que Régina est derrière sa disparition (car elle avait quand même une tête bien
bizarre). Autre supposition, peut-être qu'elle a été enlevée et que abigail se retrouve maintenant pas très loin de Belle, c'est à dire dans la sorte de prison secrète souterraine. C'est dur de
devoir attendre 2 semaines !!

delromainzika 20/02/2012 22:19


@Jimmytv : Merci beaucoup. :)


 


@Vincent : Je pense que Abigail n'est pas morte. Ce serait trop facile sinon non ? ^^

Vincent 20/02/2012 21:03


Pour la première fois depuis le début de la série, je me suis ennuyé. J'ai trouvé l'histoire dans le monde réel vraiment chiante. Les "je t'aime moi non plus", ça suffit !! C'est vrai que dans
Smallville ça a duré au moins 5 saisons les "je t'aime moi non plus" entre Clark et Lana (et c'était chiantissime à force) mais il ne faut pas faire comme dans Smallville!


Par contre j'ai bien aimé la partie au puits (ce nouveau personnage est très bon), la partie conte de fée du jour et la tête d'Henry quand il récupère son livre (j'adore ce petit !!).


Pour la première fois aussi, je ne suis pas sûr de bien avoir compris la fin. Est-ce que Kathryn s'est évaporée en même temps que la lettre (et donc elle est morte) ou est-ce qu'elle s'est perdue
dans les bois (mais dans ce cas là elle est quand même un peu conne car c'est mieux de marcher à pied sur la route). Le regard de Régina à la fin me met le doute.

Jimmytv 20/02/2012 21:01


J'adore toujours autant tes critiques ! J'en loupe pas une.


D'accord avec toi sur cet épisode : il était excellent ! Je pense aussi que l'inconnu est Grimm ou Walt Disney lol.


Content de voir Red hiding hood à la fin.