Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 1. Episode 17.

26 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

ustv_once_upon_a_time_s01_e17_3.jpg

 

Once Upon a Time // Saison 1. Episode 17. Hat Trick.

 

Tout d’abord merci aux scénaristes de Once Upon a Time d’avoir utilisé l’un des personnages d’un de mes livres préférés de tous les temps : Alice au Pays des Merveilles (ou Alice in Wonderland pour les anglophones). Je suis fou de ce livre, tel le Chapelier Fou (ou Mad Hatter) qui est choisi dans cet épisode pour représenter l’un des héros de cette histoire. Récemment adapté au cinéma par Tim Burton (et beaucoup critiqué, même si moi j’ai personnellement adoré, juste le choix de la 3D était douteux pour moi), Once Upon a Time s’est alors amusée à reprendre l’histoire du Chapelier Fou pour en faire la sienne. Au début ce n’est que le personnage en lui-même (j’ai tout de suite remarqué que c’était lui d’une part grâce à ses habits mais aussi avec l’accent anglais de Sebastian Stan qui incarne le personnage avec beaucoup de vigueur et de sympathie, même si cela ne vaut pas la prestation de Johnny Depp dans le rôle). Ici, à Storybrooke il est un homme fou qui va kidnapper Mary Margaret et Emma par la même occasion puisque cette dernière est à la recherche de sa « mère ». Enfin, nous le savons mais elle ne l’a pas encore accepté.

 

Et justement, à Storybrooke, le but de Jefferson (alias le Chapelier Fou) c’est de nous prouver qu’il n’y a pas qu’un monde mais plusieurs. Emma va faire une remarque intéressante en disant qu’elle a lu Alice au Pays des Merveilles et sait que ce livre sort de l’imagination d’un écrivain sauf que Jefferson va justement remettre en question le raisonnement de l’imagination. Peut-on vraiment imaginer quelque chose si on n’en a pas vu une once ? L’imagination vient bien de quelque part. J’ai trouvé le ton assez juste et cela permet enfin à Emma de penser que le livre de Henry raconte la pure et simple vérité. Emma retrouve également sa place dans la série, car elle avait été oubliée ou presque axée en tant que personnage secondaire (alors qu’elle est sensée être une des héroïnes). Cette fois elle est au centre de l’histoire à Storybrooke et cela fait plaisir à voir. On peut donc imaginer que Henry dit la vérité sur son livre. Jefferson a pleinement conscience du fait qu’il fait parti de Storybrook et non pas de Storybrooke. Peu de personnages se rendent compte qu’ils sont des personnages de contes de fées (on sait que Mr Gold et Regina le savent outre Henry et potentiellement Emma désormais).

1x17-Hat-Trick-Still-once-upon-a-time-29713541-640-427.jpg

Episode-1-17-Hat-Trick-Promo-Photos-once-upon-a-time-297223.jpg

Si pour Emma ce qu’il raconte n’est pas très lucide, finalement pour nous, tout ce qu’il dit est vrai et permet à la série de donner encore plus d’envergure à son récit (tout en justifiant que plusieurs univers se rencontrent au fur et à mesure que la série avance, ici le pays des merveilles et son Chapelier fou). Tout le passage à Storybrooke était également très soigné, et je parle de l’intérieur de la maison de Jefferson. Ce personnage est efficace et bien présenté. L’épisode, même si il parait très décousu par rapport au très bien ficelé épisode précédent, était quand même excellent et très soigné sur les aspects émotionnels de Jefferson. Mais ce n’est pas le seul endroit où l’on va le voir. Puisqu’il est aussi un chapelier à Storybrook. Evil Queen vient le voit pour lui demander de l’emmener dans le pays des merveilles car elle y aurait oublié quelque chose de valeur là bas. Elle a alors besoin du chapeau du Chapelier Fou pour traverser avec lui. Ce que j’adore avec l’intrigue à Wonderland c’est que même si l’esthétique n’est pas splendide (le contraste entre ce côté très faux et le côté vrai des personnages est trop flagrant mais bon, plus on avance moins je fais gage des effets spéciaux) l’intrigue est bonne.

 

On va même voir un petit peu de Wonderland et notamment la chenille bleue et le champignon magique, fumant son narguilé. On a également eu le terrible labyrinthe que Evil Queen détruit en partie grâce à ses beaux pouvoirs, ou encore la garde de la Reine de Cœur (terrible reine de Wonderland), sans compter sur le fameux miroir. L’intrigue est très bien gérée du point de vue du scénario, permettant de retrouver le père d’Evil Queen mais pour quelle raison. Désormais enfermé à Wonderland il tente de recréer un chapeau magique qui pourra lui permettre de retraverser de l’autre côté. J’ai hâte de voir la Reine de cœur se fighter avec Regina… (oui, je me fais déjà des films). Mais le chapelier fou c’est aussi Grace, une petite fille, sa fille (que l’on suppose être la Alice du futur… non ?) qui se retrouve seule et ne connait pas son vrai père. Au final, ce nouvel épisode de Once Upon a Time était excellent pour la simple et bonne raison qu’il utilise les charmes de la série pour faire une histoire cohérente, les charmes de Alice in Wonderland pour embellir le sujet et enfin le tout pour mettre de nouveaux enjeux sous le tapis.

 

Note : 8.5/10. En bref, Once Upon a Time adapte un de mes livres préférés (voire mon préféré) et même si certains effets peuvent laisser grimaçant… l’histoire était de toute beauté et pleine de promesses.

Commenter cet article

Vince' 31/03/2012 03:31


C'est vrai que c'était un épisode plutot sympa! Le chapelier était extrêmement émouvant (surtout la scène finale avec les milliers de chapeaux) et il laisse supposé un rôle récurrent! Enfin le
fait qu'il disparaisse dans le chapeau et qu' Emma le récupère présage certainement un futur voyage d' Emma à Wonderland.


D'ailleur je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que la reine de Coeur sera un personnage important pour la suite. Le faite qu'elle est fait chanté l' "Evil Queen", qu'elle n'est pas
découvert son visage, son intérêt pour le chapeau...


Si le Mad Hatter (censé être prisonnier de WonderLand) s'est retrouvé à StoryBrook, peut être qu'elle aussi en est prisonnière...

Pierre 30/03/2012 22:17


Je viens juste de voir l'épisode ( un peu à la masse à cause des cours ). Franchement j'ai adoré ! J'ai pas déroché une minute. Exploité le monde d'Alice au pays des merveilles étaient une bonne idée ! Un grand classique comme ça devait avoir sa place dans une série comme Once Upon A Time. Outre l'histoire et les effets spéciaux douteux à Wonderland ce qui m'a le plus passionné dans l'épisode c'était qu'Emma semble
enfin commencer à croise qu'il y a peut-être de la magie derrière tous ces évènements et crois de plus en plus Henry. Que Regina et Gold font leurs petites affaires à eux renforce l'histoire, que
Regina veut se venger même dans le monde réel de Marie. Sa sent l'intrigue de fin de saison ! Bref un épisode excellent vivement la suite !

Cilou 27/03/2012 18:42


J'ai beaucoup aimé moi aussi cet épisode. Peut être est- ce l'épisode qui va tout changer. Emma semble pour une fois croire aux contes de fée. La dernière scène avec Mary-Margaret était rès
touchante d'ailleurs.


Petit à petit les habitants de Storybrook se souviennent de leur vie passée et la fin de saison approche alors ...

delromainzika 26/03/2012 23:43


Wait & see :)

Vincent 26/03/2012 23:20


Merci pour tes réponses. Oui Henry est le fils d'Emma, mais il me semble me rappeler de quelque chose. Dans un des premiers épisodes, on apprend que c'est Mr Gold qui est allé chercher Henry et
qui l'a "donné" à Regina. D'ailleurs, je me souviens que Mr Gold était bien mystérieux quand Regina lui avait demandé d'où venait cet enfant (ça remonte à loin, épisode 3 ou 4 je crois, l'épisode
où justement Regina tueson père dans le pays des contes de fée). Peut-être que me mélange les pinceaux mais je crois que c'est ça. Pour l'écrivain du livre, je reste persuadé que c'est le motard
(je le dis depuis que je l'ai vu d'ailleurs) mais peut-être qu'il y aura une surprise.