Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 1. Episode 18.

2 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

vlcsnap-2012-04-02-11h19m23s18

 

Once Upon a Time // Saison 1. Episode 18. The Stable Boy.


Tous les gens qui pensaient que August était le Stable Boy se sont trompés puisque ce n'est pas lui. Once Upon a Time nous présente donc enfin ce personnage mythe des contes de fées. Une bonne idée que de le coupler à l'histoire Regina. Car on va enfin comprendre pourquoi Regina en veut tellement à Snow White. A Storybrook on nous développe donc une petite histoire autour de la jeunesse de Regina (et avant qu'elle soir mariée avec le roi). Sa mère est une méchante femme, qui use et abuse de la magie sur sa fille, et qui aimerait bien qu'elle soit mariée. Car à son âge, les femmes se marient. Sauf que Regina est un peu (trop) garçon manquée et elle est amoureuse du "Stable Boy". Une belle histoire d'amour toute mignonne qui permet d'humaniser un peu plus Regina (alors qu'elle est froide habituellement depuis le début de la série). Cette petite histoire d'amour était belle et tragique aussi. Parce que Snow White est la cause de la mort du Stable Boy. Cette dernière avait dit à la père de Regina qu'elle était amoureuse de lui et non pas du Roi. Sauf que Snow White rêvait d'avoir une mère comme Regina. C'est là tout le paradoxe de l'histoire. Et Regina en veut à Snow White pour la mort de l'amour de sa vie.

Car le vrai amour est magique (comme elle le dit Regina à Storybrook). Regina était une femme faible et amoureuse, qui va devenir forte et pleine de rancoeur contre les gens qui l'entoure. Ce qui est compréhensible de toute façon. J'ai bien aimé le personnage de Cora, la mère de Regina incarné par une Barbara Hershey qui crée un vrai effet miroir. En fait, Regina a fini par devenir comme sa mère, ce qu'elle fuyait depuis le début de sa vie. Même si le Stable Boy n'a rien de bien réjouissant en terme d'histoire, il permet à Regina de développer une partie de son histoire. Ce qui est non négligeable à quelques épisodes de la fin de la saison. On sent que tout s'embrique au fur et à mesure. La cohérence des intrigues est là, et le plaisir entier. Once Upon a Time est forte car elle a des ambitions, et elle réussie plutôt bien à les mettre en oeuvre. Ce nouvel épisode en est la preuve, une nouvelle fois (comme les deux épisodes précédents que j'avais également trouvé très bon par rapport à ce qu'ils apportaient au récit). Pendant ce temps à Storybrooke, Emma tente par tous les moyens d'innocenter Mary Margaret et tente aussi de comprendre un peu plus le livre d'Henry.
vlcsnap-2012-04-02-12h53m59s202On va mettre le personnage en duo avec August, et j'ai adoré ce petit duo. Même si on pourrait croire à une certaine tension sexuelle, au fond j'ai bien l'impression que August pourrait bien être Henry. Car on sent qu'il y a un potentiel de relation mère / fils intéressante. C'est comme ça que je le vois. Et en tentant de chercher des réponses à l'incarcération de Mary Margaret, elle va découvrir d'une part que notre très cher rédacteur du journal travaille de mèche avec Regina (ce que l'on savait déjà mais qui va être intéressant à développer prochainement) mais aussi que Emma n'a jamais été aussi proche de faire tomber Regina pour le meurtre de Kathryn. Le cliffangher est là pour rectifier le tire car Regina est loin de pouvoir savourer sa victoire. Le retour de Kathryn, semblant totalement amnésique pourrait être très intéressant pour la dernière ligne droite de la saison. Regina utilise le D.A du coin, incarné par le roi George de Storybrook, Alan Dale. L'utilisation du personnage est bonne et de l'acteur également. Cela permet encore une fois de jouer l'homme de pouvoir. Et Dale s'en sort à merveille. Ce genre là lui colle parfaitement à la peau.

Mary Margaret a cependant un atout de taille entre ses mains : M. Gold. Ce dernier a un but précis en l'aidant et évidemment on va sûrement le découvrir dans les prochains épisodes. Ainsi, ce nouvel épisode de Once Upon a Time était très sympathique. Il permet d'une part d'éclaircir le passé de Regina et de comprendre comment elle est devenue aussi "Evil" et donc Evil Queen. Mais également de comprendre sa haine envers Snow White, chose qui restait assez ambiguë depuis le début de la saison. La petite présence de David dans l'épisode était inutile, malheureusement alors que l'on aurait pu trouver un truc à lui faire faire. Mais le développement de l'épisode c'est avant tout dans le but de finir la saison et de comprendre comment on va bien pouvoir faire gagner Mary Margaret / Snow White. Petit à petit je trouve de plus en plus que Once Upon a Time est excellente malgré ses défauts.

Note : 8/10. En bref, une histoire adorable qui finie en tragédie. On humanise Regina.

Commenter cet article

Cilou 05/04/2012 22:42


J'ai adoré moi aussi l'épisode du chapelier fou mais celui-ci était pas mal .Le coté à l'eau de rose ne me dérange pas , c'est le concept de la série.


J'ai trouvé que l'actrice qui jouait Snow White jeune était bluffante , elle a un regard troublant. On aurait dit une Jennifer Goodwin jeune . Elle a reussi a choper toutes les expressions
du visage de l'actrice . Du grand art.


Pour le twist final je m'en doutais un peu . Par contre pour l'écrivain , aucune idéé

Juliab15 03/04/2012 01:07


Encore une fois, je suis complètement fan du personnage Regina/Evil Queen donc je suis toujours ravie d'en apprendre plus. Et c'est vrai que cet épisode permet de l'humaniser et on comprend enfin
pourquoi celle-ci en veut tant à  Snow. Je suis à la fois emballée par l'explication et tout de même un peu sceptique parce que même si je comprends l'erreur issue de la naïveté de la petite
fille, je ne sais pas si ça vaut la haine mortelle qu'éprouve Evil Queen à l'égard de Snow. A choisir, je trouverais plus logique qu'elle déteste sa propre mère enfin bon ;) Au fond, l'évolution
du personnage reste plausible et la scène où elle porte la robe de mariée est très efficace ! 


Sinon, je trouve ta théorie sur le personnage August très intéressante, je n'y avais pas pensé mais j'aime bien le concept d'un " henry du futur" à voir, j'espère qu'on aura la reponse d'ici la
fin de la saison ! 


Bref, mon épisode coup de coeur reste celui du chapelier fou mais celui-ci n'est pas en reste. J'espère que le prochain portera sur Rumpelstiltskin.