Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 1. Episode 7.

12 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

jamie-dornan-480x318.jpg

 

Once Upon a Time // Saison 1. Episode 7. The Heart is a Lonely Hunter. 

 

Depuis maintenant 7 épisodes, Once Upon a Time tente de faire rêver ses téléspectateurs. Pas rêver dans le sens les faire voyager sur une idée magique (hum hum) mais bien de les faire revisiter les contes de leur enfance. En tout cas, je suis comblé. Pour le moment, je reste concrètement satisfait de la tournure des évènements et j’ai hâte de voir la suite, surtout à la vue du dernier cliffangher que nous a proposé la série. Une jolie surprise, inattendue. Mais aussi une surprise briseuse de cœur, je vous préviens. Mais la forme de l’épisode est bonne et bien menée du début à la fin. Je faisais plusieurs reproches à la série avec l’épisode précédent mais ces derniers semblent être plus ou moins corrigés dans cet épisode (bien que les effets spéciaux soient toujours mauvais, ici ils ne gâchaient pas totalement le plaisir et c’était donc rassurant). J’espère voir un peu plus de Storybrook au fur et à mesure que l’on avance de toute façon, mais il faut que ABC mette la poignée à la poche et aille farfouiller dans les petits billets verts qui garnissent son porte monnaie.

Once-Upon-a-Time-ABC-The-Heart-is-a-Lonely-Hunter-Episode-7.jpg

Après avoir tenté de jouer avec Cendrillon ou encore Johnny Crickett, en passant par le Prince Charming, Evil Queen et Snow White, voilà que la série se concentre en toute logique sur… le shérif Graham. Ceux qui ont bien suivi la saison depuis le début pouvaient se douter du personnage qu’il incarne de l’autre côté, dans Storybrook. Il est donc le fameux chasseur de Snow White alias The Huntsman. Mais même si c’était attendu, finalement la surprise est là. Je n’aurais jamais pensé que Graham pourrait avoir une place aussi intéressante dans la série. Après tout, il y a encore quelques résidus intéressants pour la suite, et notamment les éléments qui se déroulent dans l’autre monde, celui du conte.

 

Les intrigues tricotées sont de bonne facture, notamment pour ce qui est de Evil Queen et de sa quête pour le cœur de Snow White afin qu’elle lui obéisse. L’idée n’est pas dénouée d’intérêt et permet à la série de retrouver un peu de cette futilité enfantine que j’aime depuis les débuts de la série. Il s’agit aussi là de reprendre la version des frères Grimm (qui change un tout petit peu dans Once Upon a Time puisque ce ne sont pas les viscères de Snow White qu’il doit lui apporter – à Evil Queen – mais son cœur). Graham est donc sans « cœur » et n’est pas sans rappeler le Tin Man du Magicien d’Oz. L’histoire s’en rapproche très fortement (il pense qu’il ne peut pas aimer à moins qu’il ne le récupère).

jamie-dornan-once-upon-a-time-480x318.jpg

Maintenant que Huntsman n’a pas voulu arracher le cœur de Snow White, il se fait prendre dans les filets de Evil Queen. Alors qu’à Storybrook il ne va pas mourir, dans notre monde à Storybrooke ce sera bel et bien le cas. Malheureusement, puis je vois mal comment un baiser d’Emma pourrait le sauver. Mais l’espoir vient du côté de Storybrook justement car comme il n’est pas mort là bas, il y a encore bon espoir pour retrouver les personnages du conte disparus. Le plus intéressant de la partie Storybrooke c’est tout de même qu’enfin quelqu’un se souvient… de tout. Après avoir échangé un baiser avec Emma, Graham va se remémorer quelques éléments de son passé. Alors qu’il n’y avait que Regina (et accessoirement Henry) au courant de tout ce qui se trame sous cette petite ville à l’allure charmante uniquement en apparences.

 

La petite apparition de Rumpelstiltskin / Mr Gold est une réjouissance. Le personnage se retrouve à faire du jardinage dans la forêt, très mystérieux et égal à lui-même. J’aime. L’épisode permet aussi à Emma et Regina de se refaire la guerre. Et cette rivalité sous entend tellement de bonnes choses. La série s’en sort à merveille et à mon avis elle a encore pas mal de choses à raconter autour de ces deux personnages et de leur propre histoire. J’attends de voir ce que la suite de l’histoire pourrait bien apporter. L’épisode au final se retrouve très passionnant. Je suis déçu de ne pas avoir vraiment fait attention à de potentielles références à Lost (je suis sûr qu’il y en avait dans l’histoire… peut être que Graham n’est autre qu’une sorte de Desmond non ?). Bref, hâte de voir la suite, le cliffangher étant de très bonne facture.

 

Note : 8/10. En bref, indéniablement un des meilleurs épisodes que la série ait pu nous offrir. Malgré quelques soucis visuels (oui toujours), l’ensemble est cohérent au niveau de l’histoire et très plaisant.

Commenter cet article

delromainzika 12/12/2011 23:07


Oui donc Graham c'est bien le Desmond de OUAT :)

Vincent 12/12/2011 23:04


Mais quelle pétasse !! Voilà ce que je me suis dit à la fin de cet épisode et c'est plutôt bon signe puisque ça veut dire que je suis complètement rentré dans l'histoire et je m'étais attaché au
personnage de Graham durant cet excellent épisode. Ce sont les premiers frissons que j'ai lors du visionnage de cette série et j'aime ça (en plus il y avait la musique qui allait avec).
Par contre, j'espère qu'il y aura une vrai fin car j'ai peur qu'il n'y ait pas de saison 2 quand je vois les audiences s'effriter petit à petit...à cause du foot !! De toute façon ce n'est
pas vraiment la qualité d'une série qui fait que ça fonctionne auprès du public, c'est surtout la concurrence qui décide du sort d'une série. C'est comme si en France on mettait Mentalist face à
un match de foot très important, c'est sûr que Mentalist ferait une audience assez minable par rapport à ses 9 millions habituels. Bref, ça m'écoeure un peu quand je vois des bouses face à aucune
concurrence , et des séries originales face à une concurrence impitoyable.


 


A part ça, la référence à Lost est quasi évidente dans cet épisode. C'est l'amour qui a fait que Graham se souvienne de tout puisqu'il se souvient vraiment de tout qu'à la fin de l'épisode, une
fois qu'il y a un vrai baiser avec la blonde...un peu comme la saison 6 de lost où les rescapés se souvenaient de ce qu'il s'était passé sur l'île qu'après un baiser sincère. Voilà, c'était la
référence du jour.