Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon A Time. Saison 2. Episode 20.

29 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

vlcsnap-2013-04-29-10h57m53s190.png

 

Once Upon a Time // Saison 2. Episode 20. The Evil Queen.


Si à Storybrooke les choses bougent à nouveau, à Storybrook on s'ennui terriblement. Je trouve particulièrement navrant de continuer à suivre les mêmes aventures encore et encore dans des configurations certes différentes. Cette semaine nous allons donc suivre comment The Queen est devenue The Evil Queen. L'idée n'était pas mauvaise mais le problème c'est que les scénaristes ne sont pas parvenu à donner de l'envergure à ces flashbacks alors on s'ennui terriblement. J'ai eu cette mauvaise impression de voir encore et encore la même chose. Evil Queen avait demandé à Rumpelstilskin de changer son apparence afin qu'elle puisse chasser Snow White plus facilement sans se faire reconnaitre. Sauf que les scènes s'enchainent avec beaucoup trop de platitude. La niaiserie de la série ne me dérange pas, mais j'aimerais bien qu'à côté nous ayons un spectacle qui évite la répétition. "The Evil Queen" utilise donc assez mal son idée de flashbacks. J'aurais aimé que l'on voit les personnages dans des configurations différentes et surtout que l'on nous évite la répétition.

Ne vous méprenez pas, j'aime toujours Once Upon a Time mais la série peut faire tellement mieux, surtout que le monde des contes de fées est infini. Il n'y a pas de limites possibles dans ce monde alors que la série se laisse avoir par des barrières navrantes. Le fait est que ces flashbacks sont beaucoup trop plats et m'apportent rien de bien nouveau à l'histoire. Car c'est toujours la même chose. Snow confesse à la jeune femme qu'elle se souvient d'une femme qui lui avait sauvé la vie quand elle était encore une enfant et qu'elle pourrait pardonner à la Reine. Et puis au moment où les choses pourraient rentrer dans l'ordre, on tombe sur un village décimé par Evil Queen parce qu'ils ont aidé Snow. Quel malheur ! Je suis d'accord que le conte (celui que l'on pouvait lire quand on était enfant) était toujours le même et que quand on nous le lisait, on nous lisait constamment la même chose mais j'en attends encore plus de la part de Once Opon a Time. Peut être trop. Fort heureusement, il y avait Storybrooke pour me redonner le sourire (soit l'inverse de l'épisode précédent).
vlcsnap-2013-04-29-11h31m48s56.pngGreg et Tamara avaient réussi à ramener Hook à Storybrooke dans l'épisode précédent. La grande question que je me posais c'était à quoi il allait servir. Si j'étais très heureux de retrouver ce personnage tant il me fait saliver devant mon écran, je ne savais pas encore à quoi il pouvait bien servir. Greg et Tamara veulent simplement qu'il retrouve le père de Greg en échange du secret pour tuer des créatures magiques. On sait pertinement que Hook veut tuer "Crocodile" aka Rumplestiltskin depuis le début (pour avoir oté sa main). Regina va avoir besoin de l'aide de Hook elle aussi afin de mettre la main sur ce dont elle a besoin pour détruire Storybrooke (et vivre seule avec Henry jusqu'à la fin de ses jours dans la forêt enchantée). Et c'est là que Maleficent (Maléfique en VF, qui sera bientôt adapté au cinéma avec Angelina Jolie dans le rôle titre) entre en jeu car elle protège ce dont elle a besoin. Hook servant de belle distraction. Pour mon plus grand plaisir. La série use et abuse de magie et j'aime beaucoup. C'est distrayant et cela apporte un peu de tension autour des évènements.

La série enchaine aussi les scènettes autour de ses personnages. Peut être un peu trop, on n'a donc pas vraiment le temps de savouer ce qu'il se passe que l'on saute déjà vers des flashbacks (qui ralentissent le rythme de l'épisode et ennuient le téléspectateur par la même occasion). Dommage de ne pas avoir donné plus de place à Storybrooke. Surtout que Emma servait elle aussi à quelque chose alors qu'elle suspecte Tamara de cacher quelque chose. Ou encore Regina qui va informer Henry de son plan de détruire Storybrooke. Tout cela était intéressant à développer mais la série ne se laisse pas vraiment de temps pour le faire. Ce qui est dommage. Ainsi, on peut cependant avouer que Once Upon a Time offrait un épisode un tantinet plus réjouissant que certains précédents (qui étaient en plus de ça navrants comme tout). Au delà de ça, j'aimerais bien que la série s'amuse un peu plus avec ses personnages et surtout avec ceux qu'elle introduit (ici Maleficent). Mais bon, je reste Hook-ed jusqu'au bout. L'humour de ce personnage n'a pas de limites et j'ai déjà hâte de voir ce qu'il nous réserve, tout comme le plan secret de Greg et Tamara (dont nous ne savons rien pour le moment).

Note : 5.5/10. En bref, bien que l'ennui règne dans le monde des contes, Storybrooke revit enfin.

Cornetto - Haltérophilie

Commenter cet article

Eric 29/04/2013 17:13


Contrairement à toi, j'ai préféré tout ce qui se passait à Storybrook et la partie Storybrooke ; quel ennui !