Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 2. Episodes 4 et 5.

21 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-20-20h45m35s105.jpg

 

Orange is the New Black // Saison 2. Episodes 4 et 5. A Whole Other Hole / Low Self Esteem City.


Voici donc deux épisodes assez différents mais qui nous permettent de découvrir l’histoire de deux autres personnages mais j’ai eu ma préférence pour « A Whole Other Hole » qui permet avant tout de retrouver cette femme que j’adore et que la série appelle Piper. Elle est maintenant beaucoup plus forte et capable de tout. J’aime bien le fait qu’elle tente de récupérer toutes ses affaires ou encore qu’elle se retrouve dans un compartiment avec Red alors que cette dernière ne peut pas vraiment la voir (comme beaucoup de gens dans la prison maintenant depuis ce qu’elle a fait à Pensatucky). Mais peu importe, le plaisir est entier car Piper est très en forme, voire même au sommet de sa forme. C’est tout ce que l’on peut apprécier dans ce genre de séries et je dois avouer que je n’en attendais pas moins de la part de la série. Surtout que Piper va même aussi pouvoir confronter Sam Healy sur le fait qu’il n’avait rien fait quand Pensatucky avait voulu agresser Piper, qu’il était là en train de la regarder. On se souvient tous de la saloperie que pouvait être Sam Healy dans la saison précédente, simplement car Piper avait été plus intelligente que tout ce qu’il avait pu faire et que cela ne lui avait tout simplement pas plu.

Peu importe, maintenant Sam Healy semble vouloir plus ou moins rétablir le dialogue et même si c’est purement hypocrite, la série apaise donc les consciences certainement avant de reprendre de plus belle par la suite. « A Whole Other Hole » se concentre sur un autre personnage que Piper dans des flashbacks plutôt amusants et mignons comme tout. C’est le premier épisode qui permet de reprendre les choses en ordre et je dois avouer que j’aime bien ça. Litchfield est bien meilleure quand elle se retrouve à faire ce qu’elle faisait le mieux la saison dernière. Et c’est ce qui se passe avec cet épisode. Pour en revenir aux flashbacks ce sont donc ceux de Morello. J’aime beaucoup cette jeune femme qui n’a pas vraiment eu une vie facile. Elle est tombée amoureuse d’un homme qui n’a jamais voulu d’elle mais elle a toujours voulu de lui. Du coup, elle n’a pas arrêté de le harceler jusqu’à se faire tout simplement arrêter pour ça. C’était drôle car j’ai trouvé Morello touchante comme tout dans cet épisode à tenter de trouver un moyen de se complaire dans une vie qui ne sera jamais la sienne alors que l’homme qu’elle aime est en train de se marier avec une autre femme. L’histoire va même un peu plus loin que la folie qui s’empare du personnage, notamment car l’on va aussi voir son procès et la façon dont elle croit encore à cet amour fou en relativisant tout ce qu’elle a pu faire de mal.
vlcsnap-2014-06-20-20h08m39s208.jpgCe sont pour le moment mes flashbacks préférés de la saison et j’aimerais bien que cela se poursuivre comme ça, notamment avec Morello dans la prison, qu’elle se retrouve encore à être aussi touchante et coquette. Par ailleurs, j’aime bien ce que la série tente de faire avec Red également. Elle n’est plus la méchante que tout le monde pouvait craindre au début de la saison précédente. J’aime bien sa nouvelle place, notamment dans sa confrontation avec Piper. On sent qu’au fond malgré la rengaine, il n’y en a pas tant que ça. Surtout que même Piper, qui peut jouer à la méchante n’est pas méchante du tout. L’autre histoire de l’épisode qui m’a plu c’est cette histoire de couverture que Piper va tenter de la récupérer. C’était amusant, surtout qu’au fond il y a quelque chose qui permet de voir que Piper a complètement changé. Ce n’est plus du tout la femme innocente de la première saison, cette époque est vraiment révolue. Dans un registre beaucoup plus touchant et mignon, je garde aussi en tête Poussey et Taystee. C’est une relation qui est vraiment bien travaillée. Puis nous avons donc « Low Self Esteem City ». Un épisode légèrement différent, beaucoup plus axé sur l’émotion et sur les personnages masculins de la série. Que cela soit Sam ou encore Larry.

D’ailleurs, ce que j’ai apprécié avec Larry c’est la petite conversation qu’il va avoir avec Piper au téléphone dans l’épisode. C’était la première fois que les deux personnages échangeaient depuis la fin de la première saison. Autant dire assez longtemps mais ce n’est pas une mauvaise idée car l’on sent que les deux sont apaisés et beaucoup plus sereins avec leur rupture. En tout cas Piper oui dans le sens où l’on sent que Larry ne sait plus vraiment où il en est actuellement. Mais l’épisode parvient à faire quelque chose de merveilleux tout de même avec ces deux personnages dans cette scène. C’est certainement dû à la mise en scène mais cela fonctionne tellement bien. De son côté, l’ascension de Gloria et les plans de Red afin de regagner ses pleins pouvoirs permet plus ou moins de faire remonter à la surface le grand conflit qu’il y a là dedans. L’histoire de Gloria est certainement l’un des flashbacks les moins intéressants de la saison avec celui du premier épisode sur la jeunesse de Piper. Disons que Gloria n’est pas un personnage parfait et que son histoire n’est pas suffisamment impliquante. C’est une mère célibataire qui tient une petite supérette avec deux business : une histoire de fraude et une histoire de concept de bougies spirituelles qu’elle vend avec sa soeur.
vlcsnap-2014-06-20-20h59m17s131.jpgLa manière dont les bougies vont se retourner sur l’ex petit ami était une bien drôle de façon de conclure l’épisode tout de même et permet de voir qu’au fond, Gloria est bien plus perverse que l’on ne pourrait le penser. Elle n’est peut-être pas avec ses enfants, elle est en prison mais son argent et son ex petit ami violent ont trouvé le moyen d’être mis hors de nuire et j’ai trouvé ça merveilleux. Même si encore une fois Orange is the New Black se permet toute sorte de violence. En tout cas, l’épisode nous plonge petit à petit dans l’histoire de Gloria à la fois d’un point de vue passé mais aussi d’un point de vue présent. De leur côté, l’histoire de Caputo et Healy était presque sympathique. Je dis bien presque car je déteste tout simplement Healy et que je n’ai aucune compassion pour lui. Cela ne veut pas pour autant dire que Healy n’est pas quelqu’un d’intéressant d’un point de vue purement narratif. L’épisode se sert de lui de façon plutôt merveilleuse et nous permet donc de passer un agréable moment. Finalement, ces deux épisodes de Orange is the New Black sont assez différents l’un de l’autre, avec d’un côté quelque chose de brillant et de l’autre un peu moins mais le moins que l’on puisse dire c’est que le tout est plutôt bien ficelé malgré tout.

Note : 10/10 et 7.5/10. En bref, deux solides épisodes de Orange is the New Black avec un merveilleux « A Whole Other Hole ».

Commenter cet article