Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 2. Episodes 6 et 7.

28 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-27-20h29m50s227.jpg

 

Orange is the New Black // Saison 2. Episodes 6 et 7. You Also Have Pizza / Comic Sans.


J’ai beaucoup aimé « You Also Have Pizza », notamment car cet épisode parvient à faire tout un tas de très belles choses avec tous les personnages. Ce n’est pas nouveau que la série fasse de très belles choses avec ses personnages mais cet épisode est tellement bien structuré. Il n’y a rien dans cet épisode qui ne fonctionne pas ou bien qui ne nous donne pas envie d’en voir encore plus. Mais il faut dire que cet épisode est enrobé par une fête importante : la St Valentin. Forcément, que le tout ne pouvait que fonctionner surtout quand dans la prison cet évènement est cordialement fêté. La série va alors nous parler d’amour. C’est presque étrange dans le sens où il y a énormément de preuves où la série démontre qu’il n’y a pas vraiment d’amour dans l’air. Mais l’on va surtout revenir sur Poussey dans cet épisode. J’ai adoré le flashback entourant le personnage. C’était différent de ce que Orange is the New Black a l’habitude de faire avec ses personnages mais ce n’est en aucun cas mauvais. On aurait pu apprécier que la série creuser un peu plus et nous fournisse donc des flashbacks supplémentaires mais peu importe, la scène nous permet de comprendre réellement comment Poussey fonctionne. En tout cas, c’est comme ça que j’ai pu le ressentir.

L’épisode n’insiste pas pour autant sur la St Valentin et cherche avant tout à nous parler d’amour comme une série normale pourrait le faire, tout simplement. L’un des atouts de l’épisode c’est donc Red qui tente de regagner la confiance des autres prisonnières, tout simplement en reprenant le business de la contrebande dans la prison. Elle va alors tenter de regrouper les gens autour d’elle. C’est une façon pour elle de créer à nouveau une relation de confiance avec les femmes qui s’étaient senties trahi précédemment dans la série. Mais tout cela c’est pour faire face à ce qu’il y a à venir dans le futur. Vee va pendant ce temps convaincre Taystee de quitter la libraire afin de rejoindre la garde, ce qui va lui permettre de s’assurer d’avoir le contrôle intégral de la distribution de tabac dans la prison qu’elle est en train de construire. Red est un personnage malin tout de même, c’est en tout cas ce que je trouve de merveilleux chez elle. Bennett et Daya vont pendant ce temps passer un peu de temps ensemble. Du bon temps. Bennett de son côté est quelqu’un d’assez sympathique car il est tendre et gentil comme tout sauf que voilà, le pauvre se retrouve malheureusement à faire des trucs qu’il n’aurait jamais eu à faire s’il n’était pas tombé amoureux d’une prisonnière.
vlcsnap-2014-06-27-21h16m05s68.jpgJ’espère que Bennett va s’en sortir en tout cas car il ne mérite pas tout ce qu’il travers, simplement pour pouvoir passer du temps avec Daya. De son côté, Pennsatucky se fait rejeter par Leanne mais en plus de ça, ne va pas vouloir se venger. Enfin, pour le moment. Je me demande ce que Orange is the New Black a prévu pour Pennsatucky d’ici la fin de la saison. Il serait dommage de la laisser un peu trop de côté. Finalement, cet épisode associe ce que Orange is the New Black peut faire de mieux et de plus touchant avec une thématique qui permet finalement de se concentrer à juste titre sur Poussey. Il faut bien que l’on nous permette de comprendre ce qui se cache derrière ce personnage. Il y a Vee et Taystee aussi. Et Piper dans tout ça ? Je ne sais pas trop ce qu’il faut attendre de ce personnage cette année. Dans ces deux épisodes, elle était assez en retrait. Que cela soit pour quelques scènes avec son ex mari (que j’ai trouvé plutôt bonnes dans leur ensemble). Et puis il y a « Comic Sans ». Cet épisode était un peu moins bon que le précédent mais cela n’enlève en rien la réussite de l’épisode malgré tout. Disons que tout fonctionne encore une fois grâce à la continuité avec l’épisode précédent.

J’ai notamment adoré cette scène avec Piper et cette femme qu’elle va aider à couper sa viande. La scène était surtout très touchante. J’ai l’impression que Piper tente de jouer à la prisonnière modèle après avoir jouée à celle qui ne veut pas se conformer aux règles. C’est une bonne idée dans le sens où de toute façon, maintenant Piper ne peut que bien se tenir si elle ne veut pas encore une fois terminer au fond d’un trou comme elle l’était au début de la saison. Caputo n’a aucune idée de son côté que la bataille entre Red et Vee est en train de prendre des proportions assez étonnantes mais c’est une très bonne idée car de toute façon, Orange is the New Black s’amuse avec ses personnages et permet donc d’entrevoir de nouvelles possibilités. Il faut bien avouer que tout ce qui se passe avec Red dans ces deux épisodes est assez jouissif, surtout que l’on assiste à une petite reprise de pouvoir en bonne et due forme. D’un autre côté, je suis content pour Red que je préfère largement à Vee. D’ailleurs, ce que j’apprécie avec Caputo c’est le fait qu’il ne sache pas du tout ce qui se passe et c’est peut-être ce qu’il y a de plus intéressant dans le registre. Mais l’épisode va peut-être même encore un peu plus loin que ça.
vlcsnap-2014-06-27-20h27m08s137.jpgC’est ce qui rend le spectacle encore plus amusant que l’on pourrait le croire. Orange is the New Black est vraiment en train de passer de très bons moments avec ses téléspectateurs, cherchant à creuser à la fois leur personnalité. Les flash-backs de cet épisode nous démontrent un peu plus comment Taytsee fonctionnait avait d’entrer dans la prison. J’ai trouvé la relation avec sa mère assez touchante mais d’un autre côté, son histoire malheureuse. On sent qu’elle n’est pas heureuse et qu’elle tente de combler son vide simplement en fouillant dans les bagages des passagers et en piochant ce qu’elle veut. Finalement, ces deux épisodes, bien que différents, parlent tous les deux d’amour à leur façon. Que cela soit pour la St Valentin d’un côté ou bien que cela soit dans les relations entre les personnages et les flashbacks de l’autre.

Note : 10/10 et 8.5/10. En bref, deux très bons épisodes de Orange is the New Black.

Commenter cet article