Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 2. Episodes 8 et 9.

5 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-04-22h50m37s164.jpg

 

Orange is the New Black // Saison 2. Episodes 8 et 9. Appropriately Sized / 40 OZ of Furlough.


« Appropriately Sized » est un épisode transitoire plutôt réussi. En effet, je n’ai aucun reproche à lui fait si ce n’est qu’il aurait pu durer un peu plus longtemps et cela ne m’aurait certainement pas dérangé. L’un des personnages qui ressort de cet épisode c’est bien évidemment Caputo. Il aimerait bien mettre la main sur la contrebande qui se déroule dans la prison sous son nez sauf qu’il ne parvient pas à mettre le doigt sur ce qui se passe et comment cela se passe. J’ai adoré la petite scène dans la serre avec Red. Il décide alors de débarquer afin de nous dire qu’il est là pour faire lui aussi un peu de jardinerie de temps en temps. Caputo est quelqu’un d’intelligent malgré tout et Orange is the New Black tente de tout faire pour que l’on ait cette impression. Forcément qu’ils doivent pour le moment être un peu aveugle au sujet de ces petits trafics dans le sens où sans ça, il n’y aurait pas de bataille entre Vee et Red pour le contrôle et donc il n’y aurait plus vraiment d’intrigues. Surtout que de son côté, Piper a pris un sacré coup dans la série et est bien loin d’être l’héroïne de la série. C’est d’ailleurs l’une des réussites de cette saison 2, de ne pas nous donner l’impression que tel ou tel personnage est plus important que l’autre. Tout le monde semble être à la même hauteur et cela me satisfait pleinement, sans compter que l’absence d’Alex est quelque chose que je vis bien pour le moment.

On sent que Caputo n’en peut plus tout de même et je dois avouer que c’est quelque chose que j’aime bien. C’est peut-être aussi un moyen pour la série de donner l’impression que la bureaucratie de la série est différente de celle que l’on pouvait penser dans la première saison. Bien que Healy n’est pas vraiment changé. Ce dernier va même rester le personnage le plus inhumain qu’il soit quand il va annoncer à Rosa qu’elle n’aura pas droit à une opération de la façon la plus condescendante possible. Je me dis qu’un jour, Healy, va mourir dans Orange is the New Black. Ce serait une bonne nouvelle car je ne pense pas être le seul téléspectateur à espérer quelque chose de ce genre là. A côté de ça, il va annoncer une bonne nouvelle à Piper puisque cette dernière va avoir droit d’aller voir sa grand mère mourante une dernière fois (bien évidemment elle va mourir avant et va donc pouvoir assister à son enterrement dans « 40 OZ of Furlough ». Peu importe, l’épisode ne se concentre pas que là dessus non plus. Par ailleurs, je dois avouer que je me demandais ce que Orange is the New Black pouvait bien faire des gardes de la prison alors que leur place est de plus en plus importante.
vlcsnap-2014-07-04-22h24m32s136.jpgBennett est toujours aussi mouillé dans l’histoire. J’aime bien ce que la série fait avec lui, à la fois en le mettant face au mur d’un point de vue sexuel (la scène dans le placard à balai était drôle par exemple) mais aussi par rapport à son boulot qu’il peut perdre de façon instantanée. J’ai par ailleurs bien aimé tout ce qui se passe aussi au réfectoire alors que Piper passe encore une fois pour la femme privilégiée. C’était assez drôle et son petit discours était presque un moyen de rappeler qu’elle n’est pas un personnage sans intérêt. Bien au contraire, qu’elle a une place toute trouvée dans cette série. Pour en revenir à Rosa, je dois avouer que je me demande ce que Orange is the New Black compte réellement faire. A un moment où à un autre il va bien falloir plus ou moins régler le problème du personnage. Soit lui accorder ce qu’elle demande soit tout simplement lui dire au rendez-vous dans un grand moment d’émotion. Et puis je ne vois pas comment cela pourrait être différent. Par ailleurs, nous avons « 40 OZ of Furlough ». Sortir Piper de la prison était une bonne idée. Le personnage en avait besoin et non aussi. Nous allons donc la voir dans un environnement qui n’est pas vraiment (ou plus) le sien. J’aime bien comment elle n’en a rien à faire et qu’elle va tenter alors de plus ou moins se consoler avec son mari.

Enfin, ce dernier va lui annoncer une petite nouvelle qui risque bien de la déprimer. En effet, comme on le sait déjà, Larry a été voir ailleurs sauf que Piper n’était pas encore au courant. Ce qui me fait presque me demander ce que Larry fait encore dans Orange is the New Black ? Je pense que l’on est arrivé au moment où le personnage n’a plus rien à raconter et en plus de ça, je ne comprends pas vraiment pourquoi la série continue de s’occuper de lui. On se moque complètement de ce que le personnage peut penser. Ce n’est pas que je n’aime pas Jason Biggs mais disons que le personnage n’a plus vraiment à faire dans la série. Mais pour en revenir à l’épisode, j’aime bien que Piper change un peu d’univers pendant qu’en prison, la guerre entre Vee et Red est plus que jamais entamée. Red avait réussie à reprendre le contrôle de la prison. Enfin, en partie, et avait donc réussi à voler une partie du business de Vee. C’était tout de même intéressant de voir Big Boo changer complètement de camp et se retrouver dans celui de Vee. La scène où la pauvre Red se fait tabasser dans les toilettes était terrible. C’est le genre de moments où j’ai de la peine pour les personnages de la série et en plus de ça, j’ai de la compassion pour un personnage comme Red.
vlcsnap-2014-07-04-23h10m38s147.jpgCar mine de rien, Red a su devenir quelqu’un de bien et d’agréable au fil des épisodes. Je suis persuadé que c’est elle qui va gagner dans l’histoire mais cela ne sera pas sans perdre quelque chose en retour, je suppose. Vee de son côté est une femme avide de pouvoir et surtout qui a envie de reprendre le contrôle de ce qu’elle avait réussi à prendre à Red. Par ailleurs, la série signe aussi le retour de Pornstache. Ce personnage est tout simplement jouissif comme tout. J’ai adoré son petit face à face avec cette prisonnière qui ne veut pas manger. Un grand moment ou alors celui où il tente de calmer Bennett. Je pense que Pornstache a changé mais qu’il prépare quelque chose de bien plus grand afin de se venger. Finalement, ces deux épisodes de Orange is the New Black sont assez complémentaires l’un avec l’autre et le tout fonctionne terriblement bien.

Note : 8.5/10 et 9/10. En bref, les choses s’intensifient.

Commenter cet article