Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 2. Episode 8. Variable and Full Perturbation.

10 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-09-15h34m22s186.jpg

 

Orphan Black // Saison 2. Episode 8. Variable and Full Perturbation.

 

Je dois avouer que je ne sais pas vraiment quoi penser de cet épisode de Orphan Black. La série a su conserver un certain rythme, une surprise à son issue mais le cheminement n’est pas toujours clair et la fin de l’épisode ne permet pas nécessairement de voir ce que Orphan Black a réellement à raconter. Kiera et ce livre de formules ? Je me demande ce que cela pourrait bien avoir comme intérêt narratif par la suite. Il y a quelque chose à creuser de ce point de vue là mais est-ce suffisant ? Je suis donc dans l’attente de nouvelles choses, surtout que le potentiel est bel et bien présent. Je ne pense pas que Orphan Black ait besoin que les intrigues de tout le monde se retrouve à un certain moment afin de faire quelque chose de totalement lié. Disons que la série peut très bien créer des choses sans avoir constamment besoin de revenir sur certains points. Le résultat est assez réussi pour ce qui est de l’histoire de Allison. J’adore ce personnage, notamment car elle est l’élément le plus drôle de la série. Cette sorte de comédie noire que les britanniques savent faire à merveille (et cela tombe bien puisque c’est BBC America qui produit et diffuse Orphan Black).

Si l’ambiance est donc belle et bien là, ce n’est pas tout. Il y a une histoire plutôt touchante qui se dessine entre les aveux de Donnie et ceux d’Allison. Au fond les deux personnages sont liés, peu importe ce que l’on peut faire et c’est assez mignon de voir les deux dans cette ambiance plus douce-amère que les autres personnages. Allison a par ailleurs su prouver au fil des épisodes qu’elle était un élément important et nécessaire pour que le tout parvient réellement à nous offrir un spectacle de grande envergure. Orphan Black parvient tout de même à construire quelque chose d’assez étonnant avec ses personnages car Donnie a beau être un salaud par moment (en tout cas c’est l’impression que j’ai eu par moment au début de la saison), la relation qu’il entretient avec Allison est finalement beaucoup plus forte que ça. Le fait que Donnie ait tué Leekie était une scène qui prêtait déjà plus ou moins au rire dans l’épisode précédent. Surtout que Donnei n’avait aucune envie de tuer Leekie mais qu’il s’est retrouvé malgré tout à le faire… avec l’arme de sa femme. Cette dernière, dans une colère monstre, va certainement prendre encore une fois les choses en main (car il n’y a qu’elle de capable dans cette maison).
vlcsnap-2014-06-09-16h04m23s29.jpgJe ne peux cependant m’empêcher de penser que ce n’est pas suffisant pour faire de cet épisode un bon épisode. Le côté bon enfant de cette intrigue a ses atouts, son charme mais ce n’est pas suffisant à mon humble avis. Bien au contraire, je dirais même que c’est presque problématique. On ne peut pas reposer une saison là dessus. Du coup, il faut aller voir ailleurs ce qu’elle nous propose. Je pense à Cosima. On ne sait pas si cette dernière est encore vivante ou bien morte à l’issue de l’épisode mais peu importe. La manière dont la série nous emmène vers cette scène était assez réussi dans son ensemble. C’était même assez touchant par la même occasion. Disons que cela permet encore une fois d’utiliser Cosima à des fins différentes. A la fois scientifiques mais également dans sa relation avec Delphine. Une relation qui fonctionne comme sur des roulettes finalement et qui offre à l’épisode pas mal de très bonnes choses. C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir tout au long de cet épisode. Et il n’y a pas vraiment de maladresse même si j’aurais bien aimé que l’on nous révèle quelque chose. Orphan Black se contente donc de nous offrir quelque chose dans la continuité, sans vraiment creuser le personnage et peut-être même son implication scientifique.

Le moment où Cosima fond face à Scott en lui révélant qu’elle est en fait 324B21, le sujet d’étude. C’était un des plus jolis moments de l’épisode et de Orphan Black depuis un petit bout de temps. Nous allons tout de même apprendre que Sarah est une anomalie et que c’est pour ça que c’est le clone le plus intéressant pour tout le monde. En effet, elle est fertile alors que de nature, tous les clones ont été construit afin qu’ils ne puissent pas donner de progéniture par la suite. Tout cela est forcément curieux et laisse espérer quelque chose de bien plus étonnant par la suite. C’est l’un des trucs qui m’intrigue le plus pour le moment dans Orphan Black. Finalement, ce nouvel épisode de Orphan Black était globalement sympathique. La série semble arriver à un moment de la saison où il va falloir relancer la machine pour nous donner l’impression de voir des choses beaucoup plus fluides.

Note : 6.5/10. En bref, pas mal mais cela aurait tout de même pu être plus impressionnant.

Commenter cet article