Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Outlaw. Saison 1. Pilot

15 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-15-13h25m08s24.png

 

Outlaw // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Je l'annonce, Jimmy Smits n'est plus. Cet acteur qui aurait encore mérité un Emmy Awards dans A la Maison Blanche est tout simplement devenu un acteur banal sans talent. Je regrette de le dire mais l'acteur est devenu mauvais, sûrement bien entretenu par ses cachets d'acteur. Il n'a plus vraiment l'air de faire ça pour le plaisir mais plus car il en a besoin. A t-il dépensé 250 000 dollars au Casino comme son personnage de Garza ? Bref, ridicule ce pilote montre a quel point une série judiciaire à des travers monstrueux que je n'espérais jamais découvrir.
Juge de la Cour Suprême, Cyrus Garza a toujours été très pointilleux sur le respect de la loi, jusqu’à ce qu’il réalise que le système auquel il croyait était imparfait. Playboy et joueur, Garza quitte sa fonction privilégiée pour se mettre à son compte. Il défend désormais les opprimés et met à profit ses connaissances du système judiciaire pour prendre en charge d’importantes affaires. Une tâche d’autant plus ardue qu’il s’est fait tout au long de sa carrière pas mal d’ennemis parmi les plus puissants de ce monde…
Voilà, le pilote s'ouvre sur Garza. Garza par si, par là, bref, on a que ce nom à la bouche et bien sûr Smits se sent poussé des ailes. A peine deux minutes d'épisodes et on sent déjà le remplissage qu'il y a derrière, qu'on a fait du vent avec du vent sans parler du fait que Smits ou Garza est antipathique dès les premières minutes. Ca n'aide pas quand il s'agit du personnage principal de la série hein ? Et bien non, surtout quand il le personnage s'arrête devant le casino pour discuter papier et chiffon avec une femme ou encore regarde Dateline, le magazine d'NBC, un coup de pub puisque c'est justement ce magazine qui aura le privilège d'être le lead-in de la série. Il y a également les tables rondes d'idées avec ses assistants ou pantins ou le coup du couteau planté dans les cartes.
Outlaw c'est la série judiciaire créée par des fans de série judiciaire, mais comme il ne savent pas ce qu'est une cour de justice et bien ils tentent de sauver les apparences en tentant le charme avec Jimmy Smits mais ça ne marche pas. L'acteur est devenu aussi nul que ses assistants. Car Jesse Bradford était juste ridicule dans le rôle de Eddie Franks et Ellen Woglom qui pleure au milieu de l'épisode, s'avouant amoureux de Garza, mon dieu, là, le couperet était tombé, la série était une merde, oui. N'ayez pas peur des mots crus, c'est simplement le seul mot qui décrit ce ramassis d'immondices. Je ne sais pas pourquoi le pilote a été pris car malgré le fait que ça s'allège un peu en chemin, quand tout le monde est posé, qu'on a un semblant d'histoire a raconté, qu'on croit que Garza n'a que 3 mois à vivre (dans un sens cela aurait une bonne nouvelle, une série qui dure 3 mois).
Si vous aimez les séries judiciaires comme moi je les aimes, et bien là c'est le hard-discount, le Liddl de la série judiciaire. Pire ça n'existe pas, ou alors je n'ai pas encore vu. Un Feu de l'Amour du judiciaire avec une succession de scènes sans grande liaison, une grande partie de rigolade mais qui a du mal à faire rire vu qu'on a plutôt de la pitié pour ceux qui ont osé pondre ça. Pire qu'une série de CW avec une seule scène potable, les 5 dernières minutes de l'épisode. Assez pour donner envie de revenir ? Va vraiment falloir me convaincre que l'épisode est excellent car pour moi Outlaw c'est mort et enterrée. "How does it feal to be Outlaw ?", voilà, sur ces derniers mots se terminent ce pilote et je vais répondre simplement que c'est un malheur.

Note : 0/10. En bref, rien a sauvé. D'une nullité sans non et d'une gravité horripilante. L'inspiration n'est plus dans le monde des séries ? J'espère pas. Jimmy Smits quant à lui devrait prendre sa retraite.

Commenter cet article

delromainzika 15/09/2010 15:41



Oui, c'est clair. D'ailleurs, Blue Bloods mérite vraiment de fonctionné. Je sens que je vais beaucoup aimé. Déjà j'adore Tom Selleck (oui, la honte, je sais ^^) et puis un cop show made in CBS,
quoi de mieux pour me satisfaire.



Gaetan 15/09/2010 15:23



J'ai pas été aussi méchant que toi dans ma critique mais j'ai effectivement trouvé ça vraiment mauvais, ennuyeux, pas inspiré. Jimmy Smits est énervant. J'espère que Blue Bloods la mettra au
tapis !