Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pan Am. Saison 1. Episode 12.

23 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-23-20h32m43s215.png

 

Pan Am // Saison 1. Episode 12. New Frontiers.


Je vais dans un premier temps revenir sur la fin de l'épisode, une fin à laquelle je m'attendais pas du tout. Dès que tout le monde est agité, pleure et ne sait pas ce qui se passe (tout comme nous) avant d'apprendre la nouvelle, j'ai trouvé la scène magique. C'était aussi ça du bon drama, et surtout, du très bon drama historique avec la gestion d'une crise mondiale : l'assassinat de JFK. Bon, je ne l'ai pas vécu en direct mais merci Pan Am de nous l'avoir fait vécu en même temps que ces personnages. Je m'y attendais pas et une fois l'information passée, je suis resté là devant mon écran de télévision à me demander ce qui pouvait bien se passer. Mais comment la série a t-elle pu nous offrir ça sans même que l'on ne se rend compte ? En tout cas, bravo aux scénaristes. Cela fait l'effet d'une bombe, un peu comme quand Downton Abbey parle de la guerre mondiale qui débute par exemple. C'est la même ici, dans un contexte et un pays différent bien évidemment, et à une époque totalement différente aussi. Pan Am est une bonne série qui a toujours su se salir les mains quand il fallait. C'est bien écrit, soigné, beau, et même léger.

Dans ce nouvel épisode on va également s'intéresser au personnage car la scène dont je vous parle n'est là qu'en guise de clôture pour les deux dernières minutes. Maggie va confier à Ted pourquoi elle pense que Amanda n'est pas faite pour lui. Bien évidemment, Ted va prendre Maggie pour une folle et les scènes avec les deux personnages étaient grandement sympathiques. J'adore de plus en plus Maggie, je sais pas exactement pourquoi mais en tout cas, elle devient de plus en plus intéressante. Surtout pour ça. Ce genre de moments où elle se retrouve dans une situation pas forcément des plus enviables. Pendant ce temps, Dean et Colette ça ne va plus tellement sauf que Dean re-veut Colette (il a quand même largué Bridget pour elle) mais sur le vol pour Rome, Colette va faire la connaissance d'un certain Omar qui va s'avérer être en fait un prince. L'intrigue en elle même était marrante et fun. Colette est toujours un excellent personnage et Karine Vanasse lui donne de l'envergure à chaque nouveau coup de pinceau, nouveau dialogue. Tout est vraiment bon autour d'elle et j'en redemande.

vlcsnap-2012-01-23-19h34m26s57.png

La relation entre Omar et Colette aurait pu être bien plus intéressante si elle avait pu durer plus d'un épisode mais bon. Du côté de Dean, il est accosté par les douanes locales pour des soucis de cigarettes de contrebande (je crois que c'était des cigarettes je ne suis pas totalement certain). Kate quant à elle a bien besoin d'apprendre un nouveau talent : celui d'être pickpocket. Cela aurait pu être bien mieux foutu, bien évidemment ce n'était pas ce que j'ai préféré. Et enfin, Laura se retrouve choquée quand elle apprend que des photos d'elle nues sont en vente dans une galerie d'art. L'humiliation de Laura était très touchante et percutante. Bref, au final voilà un excellent épisode de Pan Am une fois de plus. J'en veux encore et encore, mais c'est le soucis car il n'en reste pas beaucoup à savourer justement. Mais bon, apprécier les deux prochains épisodes qui seront les derniers comme des bonbons que l'on peut sucer sans fin.

Note : 8/10. En bref, une fois de plus, Pan Am sublime son monde.

Commenter cet article