Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parade's End. Saison 1. Episode 3.

8 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-09-08-11h55m59s212.png

 

Parade's End // Saison 1. Episode 3. Three.


Après deux épisodes, je pense que l'on a déjà eu un aperçu de ce que pouvais faire Parade's End dans des registres assez différents. En effet, durant les deux premiers épisodes, la série a tâtée le terrain afin de voir ce qui pouvait être sa voie. Je n'ai pas toujours été d'accord sur les choix qui ont été fait et cette semaine encore, je ne suis pas toujours d'accord. Mais… Parade's End reste une agréable petite série d'époque, teintée de sympathie. Elle peut aussi parfois être assez peu accessible au public (par rapport à Downton Abbey), notamment parce que Parade's End parle beaucoup d'histoires d'amour. Ce n'est pas en soit une mauvaise chose puisque j'apprécie plutôt bien la manière dont tout cela nous est narré, et puis cela reste engoncé dans un très joli décor. Mais voilà, je ne peux m'empêcher d'être déçu par une chose : Benedict Cumberbatch. J'adore cet acteur dans Sherlock. Il n'est pas mauvais ici mais j'ai cette mauvaise impression que ce n'est pas un genre fait pour lui (et pourtant, il vient de la scène, du théâtre et donc des contes un peu lyrique se rapprochant de Parade's End).

Le personnage de Christopher se retrouve dans une position pas forcément très enviable dans ce nouvel épisode. En effet, victime de rumeur sur ses supposées liaisons, la pauvre Sylvia commence à croire que Christopher n'est finalement pas un homme… bon pour elle. C'est en tout cas ce que laisse suggérer l'épisode. Cette dernière va par ailleurs se trouver un nouvel admirateur. Sylvia reste l'un des atouts de Parade's End (tout comme les autres personnages féminins comme je vous le disais la semaine dernière). Rebecca Hall est absolument fabuleuse dans ce rôle et elle me donne envie de suivre cette série avec plus d'attention que je ne lui donne déjà. Tout n'est pas parfait dans Parade's End, sauf peut être Sylvia. C'est le personnage le plus abouti, le plus passionnant. Du coup, à chaque apparition de ce personnage je suis presque déçu qu'elle soit encore avec Christopher. Les retrouvailles entre les deux personnages sont même assez amères. Alors qu'avec Valentine elles sont taquinent, chaleureuses et surtout… hésitantes.
vlcsnap-2012-09-08-12h00m42s224.pngMais loin d'être mignonne. Car Christopher est un mari infidèle et pas quelqu'un de très fréquentable finalement. Il apparait peut être bien sous tout rapport mais quand on commence à parler de femmes, il ne répond plus de rien. Et justement, Valentine va emménager à Londres comme prévu. Rien de bien passionnant n'arrive au personnage. Je m'attendais à ce que ce soit un peu mieux traité et surtout, passionnant. Malheureusement, Parade's End ne sait pas vraiment où mettre Valentine dans cette suite. Notamment quand on voit que la relation qu'elle entretient avec Christopher est vouée à l'échec alors que son marin revient. Parade's End continue donc son bout de chemin, qui avance un peu trop vite à mon goût. Je ne sais pas ce que les deux derniers épisodes nous réservent mais Downton Abbey n'a pas a rougir de cette série (loin de là même). Globalement, on sent que Parade's End pourrait faire encore mieux, il y a tellement de potentiel qui fourmille en arrière plan. Et il faut laisser explorer le personnage de Sylvia.

Note : 6/10. En bref, un tantinet décevant pour l'exploitation ridicule de Valentine. Mais le reste est plutôt convaincant.

Commenter cet article