Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parade's End. Saison 1. Episode 4.

15 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-09-15-14h44m14s61.png

 

Parade's End // Saison 1. Episode 4. Four.


Avant dernier épisode de la première saison de Parade's End et je me demande pourquoi Sylvia court toujours dans les bras de Christopher. C'est en tout cas quelque chose que je ne comprends pas. Cet homme l'aime certes, mais il lui a été infidèle. Cette semaine nous allons même nous rendre en France dans la série, à Rouen pour être précis. Christopher prépare les soldats pour la guerre. Cette partie de l'épisode n'est pas ma préférée même si elle permet aussi de parler de notre beau pays. Cependant, avec cet épisode on est en droit de se demander si Christopher n'est pas l'homme le plus maudit d'Angleterre. Son sens de la bienséance et de l'honneur le laisse sans défense contre les machinations d'une guerre maudite. Je pense que Parade's End a du mal à gérer son personnage. J'aime bien Benedict Cumberbatch dans Sherlock et comme je le disais la semaine dernière, je ne le trouve pas si exaltant dans cette série. Il est bon, mais pas là où je l'attend. Peut être que c'est aussi un problème que j'ai avec le personnage en lui même que je trouve assez bâclé (comme le reste des personnages masculins de la série d'ailleurs).

Malgré tout ce que Christopher va tenter pour gagner le camp en sécurité, une série de malentendu ne lui laisse que deux choix : la cour martiale ou aller au front. Evidemment, Christopher est un homme d'honneur et ne peut pas refuser cette dernière hypothèse. Je trouve aussi que le personnage manque parfois d'un petit truc en plus. Derrière ce côté très polissé et surtout le côte très froid de Christopher (sa stature ne lui permet pas d'être chaleureux), j'ai l'impression que Parade's End reste stérile et ne permet pas de laisser échapper tous les sentiments qui emplissent le personnage. Il faudrait que les scénaristes trouvent un moyen de donner un peu de plus de cachet à la série. Malheureusement, ce n'est pas ce qui se passe. Il faut encore une fois aller chercher du réconfort chez les femmes de la série et je pense notamment à Sylvia. Cette dernière décide d'aller voir son mari en France a.k.a Christopher. Elle est une femme dévouée, beaucoup trop je dirais, et elle l'aime tellement. Je peux comprendre que l'amour rend aveugle.
vlcsnap-2012-09-15-15h18m27s105.pngC'est peut être ce que veut démontrer Parade's End finalement. En tout cas, après toutes ces années passées ensemble, Sylvia et Christopher partagent quelque chose d'intéressant. Même si cela ne vient pas de Christopher, Sylvia rend le tout assez jovial et joyeux. Les retrouvailles à la fin de l'épisode font parties des meilleurs scènes que j'ai pu voir dans Parade's End. Je ne m'y attendais pas, mais je suis ravis de voir que l'on peut nous lancer sur de nouvelles choses intéressantes. Par ailleurs, je pense que le prochain épisode aura lui aussi de quoi nous donner quelques frissons étant donner la conclusion de celui ci. Au final, voilà un avant dernier épisode sympathique mais pas assez bon à mon goût. Le fait que l'on se concentre un peu trop sur Christopher est une bonne idée pour le personnage mais pas pour le téléspectateur qui n'attend qu'une chose : l'arrivée de Sylvia. Rebecca Hall méritait une petite récompense pour son rôle dans cette série. Elle y est fabuleuse (et je le répéterais chaque semaine encore et encore).

Note : 6/10. En bref, quelques choix à faire, une Rebecca Hall toujours en forme.

Commenter cet article