Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 2. Episode 14.

2 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2011-02-02-20h33m57s171.png

 

Parenthood // Saison 2. Episode 14. A House Divided.


Dans cet épisode il y avait une certaine endurance pas mal entretenue. J'aime bien ce qui s'y ai passé et notamment l'histoire d'Haddie qui veut s'émanciper (dans le sens aller vivre chez sa grand mère) de ses parents qui n'accepte pas son petit ami. Ensuite pour Adam et son patron qui lui donne des sucettes à la marijuana ou encore l'intrigue de Sarah que j'aime bien aussi, tentant encore une fois de subvenir aux besoins de sa famille et ici, de pouvoir payer l'université à sa fille.
Tout d'abord Haddie. Je trouve que finalement alors que pour moi ça partait un peu en cacahuète, c'est pas si mal que ça cette petite intrigue. Elle était bien entretenue, juste ce qu'il faut. Haddie est un personnage que j'aime bien et je croyais qu'on allait la gâché dans une histoire sans fin mais la scène finale avec ses parents, je l'ai trouvé tellement belle que je n'ai pu m'empêcher de me dire que finalement : Parenthood est vraiment au plus profond de mon être comme inscrite sur le marbre au burin.
Passons à Adam. La petite soirée était excellent. Avec un Adam drogué, je trouve que ça a un charme tout particulier ce genre de scènes. Peter Krause est génial. Il m'a fait plané moi aussi sans le vouloir. Ses illuminations pour son travail, et je sais pas, l'ambiance même de la soirée. Tout était si jovial que j'étais en mode extase. Encore une fois cette série n'est pas forcément un chef d'oeuvre mais l'ensemble est très logistique et bien aménagé. Et mieux ? On ne s'ennuie pas. Cet épisode était jolie, bien fichu et à la vérité dans le coin de l'oeil. En gros, je suis encore une fois séduit par tant de générosité au sein du casting, qui donne un peu son être.

Note : 7/10. En bref, un nouvel épisode beau, vrai et touchant et drôle. Du Parenthood en forme.

Commenter cet article