Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 2. Episode 5.

14 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2010-10-14-07h22m36s37.png

 

Parenthood // Saison 2. Episode 5. The Booth Job.


C'est maintenant ma série familiale préférée, elle a détrôner depuis le début de la saison l'excellente Brothers & Sisters dans mon estime (attention j'adore toujours les Walker, faut pas croire non plus !). Cet épisode était sympa encore une fois avec ses petites émotions, ses petites crises de rires et ses bons moments. L'authenticité de l'épisode prouve une nouvelle fois que le travail des scénaristes est remarquable ici. Ils allient des tonnes d'intrigues pour en faire un pot pourri génial.
Tout d'abord Kristina qui va à un groupe de soutien pour les parents avec un fils atteint d'Asperger's. C'était assez émouvant cette idée et je dois dire que j'ai adoré. L'épicentre de cette série c'est l'émotion et elle sait le faire avec beaucoup de finesse et de subtilité. C'est ça la force de Parenthood. En parallèle on pouvait suivre Zeek et Camille qui tente de travailler sur leur couple en allant à un cours de danse. C'était assez débile dans l'idée et dans le résultat, mais pourquoi pas. J'ai trouvé ça léger et dans le moove actuellement des choses. Ca fait par contre pas du tout avancer le schmilblik chez ces deux là.
Malgré l'absence de Drew dans cet épisode, je ne regrette pas le petit tour chez Amber et son amie de son groupe d'étude. Ca étudie pas, ça fume de la weed et ça joue de la guitare sauf que Amber aimerait quand même avoir son SAT, ce qui est totalement logique. On avait une petite plongée dans la vie quotidienne de l'adolescente, plaisant.
Bien sur c'était également le retour William Baldwin dans le rôle du patron de Peter et Sarah. Il part avec Sarah sur un salon de la chaussure, on sent le petit rapprochement de deux zigotos et j'aime bien. A vrai dire c'est la première fois que je ne trouve pas Willie imbuvable dans une série. C'est bon signe. Et puis il a encore montré son iPad ! Mais la partie préférée de l'épisode je la dois une nouvelle fois à Julia et surtout Joel. Leur fille ne veut plus dormir de son lit et veut dormir dans les bras de sa mère ce qui pose problème à Joel qui aimerait bien passer quelques moments tendre avec sa femme. C'était tout mignon et bien foutu, j'aurais presque chialé tellement c'était beau.
Je terminerais sur Jasmine et Crosby qui tentent de faire accepter Jabbar dans une école privée. C'était couru d'avance mais au final j'aime bien car Crosby je l'ai toujours bien aimé, c'est un bon gars et un bon pote quoi. Au final, l'épisode était plaisant et digne de la série. Je suis fan.

Note : 7.5/10. En bref, Parenthood over the top !

Commenter cet article