Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 2. Episode 6.

20 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2010-10-20-14h45m28s228.png

 

Parenthood // Saison 2. Episode 6. Orange Alert.


C'était Halloween dans Parenthood cette semaine. Un épisode sympathique, tout en couleurs avec ses costumes tous plus débiles les uns que les autres. D'ailleurs, je retiendrais Zeek avec une hache sur la tête, Adam en joueur de baseball, Sarah en sorcière, Crosby en Captain America, Julia et Joel en hamish et Jasmine en Pocahantas. Dehors de cette furie Halloween-esque ressort une fin d'épisode émouvante et pétrifiante tellement on a envie de connaître la suite.
Alors Zeek veut que tout les Braverman fête Halloween à la manière des Braverman, Kristina et Adam doivent faire face à leur fils Max qui a peur du feu et de la foule afin qu'il passe un bon Halloween. J'aime bien Max, ce personnage est intéressant à chaque fois car il offre du fil à retordre à sa famille et cela permet également d'être le plus authentique possible dans la famille. Le moment où sa mère et sa soeur l'entraîne à faire la quête aux bonbons, c'était drôle.
Sarah a embrassé son patron (qui par ailleurs ne lâche plus sur iPad) interprété par William Baldwin. Cela nous donne donc une petite histoire de questionnement sur pourquoi ça s'est passé et quelle est la marche à suivre maintenant. Je trouve ça intéressant car William Baldwin vient de trouver un bon rôle où il ne m'est pas antipathique. Ca n'avance pas forcément car avec Parenthood on est rodé sur le fait que les intrigues avances tout doucement mais voilà, j'adore comme c'est amené et on sait que son Kevin Alejandro des deux épisodes précédents, ce n'était qu'un petit truc passager, rien de plus.
Pendant ce temps, Julie et Joel doivent faire face à leur fille qui veut comme costume d'Halloween, être Miss California. J'adore le petit discours de sa mère très féministe sur les bords c'était drôle et dans l'esprit même de la série. Ca m'a pas gêner car de toute façon on sait bien ce que pense la série. Je terminerais sur Crosby et Jasmine. Cette fin d'épisode était géniale et toute mignonne. Du début de l'épisode quand ils amènent Jabar dans son école privée que j'ai trouvé si mignonne cette scène, et ce final d'épisode plein d'émotions, de vraies émotions. J'adore. Au final, si l'intensité des personnages ne se faisait pas aussi présente que dans les deux derniers épisodes, il n'en reste pas moins bon, au contraire.

Note : 7/10. En bref, voici un autre exemple du talent des scénaristes de la série et surtout du casting.

Commenter cet article