Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 2. Episode 8.

11 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2010-11-11-01h36m33s128.png

 

Parenthood // Saison 2. Episode 8. If This Boat is a Rockin'.


Quand une série comme Parenthood fait un épisode comme ça, moi je suis amoureux. Bon, je le suis déjà sans regarder Parenthood alors la moindre once d'amour me fait craquer mais là, voilà quoi. Peter Krause qui livre certainement l'une de ses scènes les plus touchantes dans la série, face à son père, Zeek. Mais également à des scènes très joliment interprétés entre Jasmine et Crosby. Le tout sans parler des aventures de Sarah et son patron. Il y a des bonnes idées dans cette série auxquelles j'adhère totalement.
Tout à fait. Jasmine et Crosby vont donc emménager dans leur maison. Crosby hésite cependant a vendre son bateau. J'aime beaucoup ce petit couple, ils sont mignon et innocent. Ils vont se marier, ils ont une maison et surtout un fils. Une vie bien rangée en somme mais je les adorent. Derrière cette intrigue il y a tellement de gentillesse. Moi je suis ne pouvais que fondre. Mais fondre, pas en larme. Non. Car Peter Krause a réussit a être touchant.
Oui, touchant. En effet, il y avait une dose de relation véritable entre le père et le fils. Je dois l'avouer, je m'y attendais pas du tout. Zeek et Adam ont livrés l'une des meilleures scènes de la série. J'avais l'impression d'y être et d'y assister. C'est quand même dingue le pouvoir qu'à cette série sur moi mais j'étais comme emporter tel le vent emporte les feuilles à l'automne. Dans le reste de l'épisode, il y a bien sûr la relation entre Sarah et son patron. La partie dans la limousine était sympa. Ca décrochait pas les étoiles mais cela permettait de découvrir un peu mieux les deux personnages. Sarah a même dévoilé la nuit de son bal de promo.
Et puis je terminerais sur Haddie, la petite Haddie, plus si petite maintenant. Enfin bref, elle travaille toujours au "community center", là où l'on aide les pauvres. Elle est amoureuse de son "patron". Je sais pas ce que cette histoire peut donner par la suite, j'en ai pas la moindre idée mais je me laisse amené vers son dénouement avec aisance. Ca se laisse regarder. Au final, ce nouvel épisode de Parenthood se laissait submergé par une vague de "on avance". J'ai bien aimé.

Note : 7/10. En bref, cette série est géniale, plus besoin de l'avouer. Je suis sous le charme et plus rien ne pourra y changer.

Commenter cet article