Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 3. Episode 14.

18 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2012-01-18-20h20m25s91.png

 

Parenthood // Saison 3. Episode 14. It Is What It Is.


Jason Katims revient écrire un épisode de Parenthood sur le champ ! L'épisode était très bon mais voilà, je veux que Jason Katims vienne une fois de plus me bouleverser. Il a écrit une très grande partie des épisodes de la première partie de la saison, du coup, cette seconde partie manque de quelques moments  "a la" Katims. Ce nouvel épisode n'était cependant pas en reste de très bonnes intrigues. Et après l'épisode moins bon de la semaine dernière, celui ci permet de remonter le niveau. Et surtout dans mon coeur car ce que fais Parenthood c'est me réchauffer le coeur. Comme si je trouvais une famille de substitution. C'est assez fascinant toutes ces scènes. Cette nouvelle saison a été très forte en moment de changements romantiques, familiaux, personnels mais aussi professionnels avec des opportunités originales et diverses. Ce nouvel épisode c'est un peu la transition que l'on attendait tous. Le grand moment de l'épisode était une magnifique discussion entre Camille et Zeek. J'ai été bouleversé. Je pense qu'il va falloir faire quelque chose, deuxième fois (avec "Road Trip") que Zeek arrive à mon toucher. C'est dingue mais j'aurais jamais cru cela possible il y a un an.

Zeek découvre qu'il est atteint d'un problème au coeur qui n'est pas encore problématique pour lui mais qui pourrait le devenir à la longue si jamais il ne se fait pas traiter pour. Forcément, cela va donner quelques bons moments et surtout une jolie nouvelle histoire. J'espère qu'ils sauront donner une dimension très émotionnelle à cette histoire. Car je vois venir la fin de la saison avec lui. Zeek pourrait très bien faire un malaise cardiaque et rester entre la vie et la mort et boum… fin de la saison. Ce serait une fin très intense tout de même. Par ailleurs, ce petit épisode est également le temps de nous intéresser d'un peu plus prêt au nouvel intérêt amoureux de Crosby incarné par Courteney Ford. Cette jeune musicienne est très jolie (bon, elle parle comme Valérie Bègue mais certes). Je suis déçu car je veux que Jasmine et Crosby reviennent ensemble et cet épisode fait tout pour que ce ne soit pas le cas malgré quelques moments complices entre les deux personnages, l'une retrouve son petit ami du début de la saison, après avoir découvert que Crosby était avec cette musicienne…
vlcsnap-2012-01-18-19h31m50s131.pngBon, j'espère juste qu'ils ne vont pas nous ennuyer car cet épisode était pas mauvais avec cette dynamique. Il ne faut juste pas que ça traine trop longtemps ce jeu du chat et de la souris entre ces deux tourtereaux que l'on sait fait l'un pour l'autre. Du côté de Drew, il doit trouver une université pour l'an prochain et trouver un programme également (tout comme Haddie également). Drew montre à sa mère sa volonté d'indépendance et cela donne quelques très solides moments, généreux en bonnes émotions. Et surtout, des faces à face pertinent. Depuis le temps que l'on s'intéresse à Sarah et sa fille Amber, il était temps que Sarah s'intéresse aussi à son fils. Du côté de Haddie, elle aimerait bien aller à Cornell sauf que les coûts de la scolarité sont de 60 000 dollars par an, et ses parents lui font comprendre qu'ils ne peuvent pas lui offrir les études de ses rêves. J'ai trouvé ça hyper réaliste car dans toutes les séries les familles sortent souvent l'argent de nul part et hop on va dans n'importe quelle université. Peu importe si l'on mangera du pain et de l'eau.

Même si les parents vont se mettre d'accord pour lui financer ses études à la fin de l'épisode (ce qui va ravir Haddie forcément), j'ai trouvé que c'était intéressant de ne pas donner la cuillère en argent à tous les personnages. Ce n'est qu'une famille de la classe moyenne après tout, pas des riches (comme chez les Walker qui abusaient souvent de leur argent au début de la série). Enfin, Amber se rapproche de plus en plus de Bob Little, le jeune homme en campagne qu'elle aide à son QG avec Kristina. Cela donne également de jolis moments même si bien évidemment j'aurais aimé que la série aille encore plus loin. On sent que Amber et le jeune homme vont finir ensemble. D'un autre côté on ne peut pas reprocher à la série d'aller trop vite au moins. C'est ce qui fait plaisir à voir. Au final, voilà un épisode très sympathique avec une bonne interaction avec les personnages et même si ce n'est pas forcément très intense (contrairement à certains épisodes de cette saison), il y avait une très jolie scène percutante et un ensemble cohérent.

Note : 7.5/10. En bref, une fois de plus Parenthood nous offre un bon épisode malgré une tension émotionnelle moins forte.

Commenter cet article