Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 3. Episode 5.

12 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2011-10-12-21h41m01s138.png

 

Parenthood // Saison 3. Episode 5. Nora.


Ce qu'il y a de bon chaque semaine avec Parenthood, c'est que l'intensité des épisodes ne désempli jamais. Chaque saison c'est la même chose, plus on avance, plus c'est intense et cet épisode était encore meilleur que le précédent (qui était tout de même magistral), celui ci était très beau, et je veux que Jason Katims écrive encore et encore. Deux épisodes qu'il enchaîne et qui sont aussi magiques, proche de l'éclosion d'une série qui au début n'avait pas forcément toute cette dimension émotion. J'adore Parenthood, c'est un fait, et je le dis tellement souvent, je sais aussi. Il y avait une fois de plus pleins de moments dont seule la série a le secret. Cette recette qui depuis le début de la série m'enchante, et plus particulièrement depuis la seconde saison où j'ai réellement appris à tomber amoureux de la série (pendant la saison une j'étais encore attaché aux Walker il faut dire…). Je suis toujours aussi touché par cette série que ça en devient presque chronique. Non mais à chaque épisode je suis obligé de passer des mouchoirs. Il va falloir que les scénaristes nous allouent à tous les fans de la série un budget pour ça, on ne tiendra pas la saison sinon. On va être à sec, tout mouillé.

"Nora" est donc un épisode magique, une fois de plus, cette série parvient à sortir le meilleur ce qu'une famille peut faire en télévision. Si je devais retenir quelques éléments de cet épisode, je dirais dans un premier temps la scène de fin, qui était tout de même super émouvante. En effet, la nouvelle amie de Julia décide de lui laisser adopter son enfant ce qui donne vraiment lieu à une intense scène de toute beauté. Erika Christensen que j'ai tendance à trouver froide était magistrale dans cet épisode, toute chaleureuse, jusqu'à faire un déca avec du lait et du sucre pour la charmante demoiselle. C'est mignon tout plein aussi pour leur fille qui va toucher le ventre. Bref, du très bon dans cette partie. Mais ce n'est pas tout car l'épisode était aussi intense ailleurs. En effet, Kristina est enceinte jusqu'au cou et va donc donner naissance à Nora, la nouvelle fille du clan Braverman (et qui béni cet épisode de toute cette merveilleuse ambiance de vie). Car la vie dans une série c'est ce qu'il y a de plus important et ici, c'était si beau. Entre Crosby qui se retrouve au milieu de tout ça, toute la famille autour de Kristina à la fin de l'épisode ou encore Adam. Bref, une réussite dans tous les coins. Majestueux une fois de plus.
vlcsnap-2011-10-12-21h24m48s144.pngEnsuite, on en vient à la scène des excuses entre Max et Jabbar. Là aussi grand moment Parenthood. C'était tellement mignon et touchant. Je m'y attendais pas vraiment, mais c'est tombé et j'ai été là aussi très ému. Disons que les enfants sont de plus en plus exploités maintenant, et depuis qu'Amber n'est plus qu'une sorte de consultante dans la série avec sa nouvelle coupe de cheveux que j'aime pas tellement (je préfère la première version durant la saison). Pendant ce temps, justement Sarah retrouve son homme Mark, son professeur d'anglais alors que Seth (John Corbett que j'attendais dans ma dernière review, et je me suis pas trompé) est lui de retour pour faire du bruit. Les scènes entre le triangle amoureux, qui n'en ait pas vraiment un sur la forme, plus sur le fond, reste très jolies. Notamment la confrontation avec un Seth bourré, ou encore la scène de la fin de l'épisode où Sarah va découvrir ce dernier gisant au milieu des poubelles tel un SDF (ce qu'il est devenu par la force des choses). Le tout c'est bien sûr sans parler de la petite parade d'Adam en mec bling-bling : HILARANT.

Au final, ce nouvel épisode de Parenthoood était une fois de plus magistral. Je crois que c'est une série magique, elle me touche tellement que je ne sais plus où donner de la tête. J'exagère peut être pour certain mais j'aimerais que ces gens connaissent comme nous, fans de Parenthood, l'amour pour une série comme celle ci. C'est indescriptible et c'est ce genre de sentiments magiques que j'ai envie de ressentir jusqu'à la fin de la série qui j'espère saura s'arrêter au bon moment et j'espère que bon moment ne sera pas là avant des années durant car Parenthood c'est la magie incarnée, la fièvre au coeur, la bonté d'une âme et même la vie qui crie (symbolisme du bébé). Voilà qui est donc terminé avec Nora, un des meilleurs épisodes de Parenthood, intense que je les aiment. Parfois même la série a su être intense sans être si émouvante (comme l'épisode de Thanksgiving l'an dernier), mais là… c'est puissance…

Note : 10/10. En bref, un épisode qui aura une le don d'encore une fois m'émouvoir. Parenthood

Commenter cet article

Cilou 13/10/2011 19:52



Comme d'habitude je suis d'accord avec toi et je partage ton enthousiasme. Très bon épisode encore une fois. Cette saison 3 est vraiment géniale. J'ai adoré pour ma part les face
à face entre Amber et Max (il n'avaient jamais eu de scènes tous les deux, c'est réussi) la scène entre sarah et Seth , je sens qu'il va bien foutre la M... celui là!!! Attention aux réactions de
Zeek ...Le personnage de Julia est pour moi le moins bien exploité mais là c'est vrai que la benjamine du clan était très émouvante. Vivement mardi prochain