Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 3. Episode 9.

16 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2011-11-16-21h24m34s71.png

 

Parenthood // Saison 3. Episode 9. Sore Loser.


Chaque semaine Parenthood joue avec nos sentiments et nous livre des scènes touchantes et adorables. C'est sa marque de fabrique et elle parvient à insuffler à chaque intrigue le truc qui fait que la connexion avec le public se fait de façon très intense. "Sore Loser" est un autre de ces épisodes écrits par le maître Jason Katims. Il sait donner aux épisodes de Parenthood un truc en plus. Je sais pas comment il le fait, mais il arrive à nous hypnotiser et à faire d'un drama familial, une saga d'une vie. L'épisode débute avec la traditionnelle soirée des charades. C'est un truc culturel dans les familles américaines et que l'on voit souvent dans les séries. Une tradition familiale. Je trouve que c'est marrant à l'écran dans ce genre de séries. Sauf que ici ce n'est fait que pour lancer l'intrigue même de l'épisode. La première on a tient pour Joel et Julia qui se rendent compte qu'ils ont pourri gâté Sydney. Forcément, les scènes sont cocasses et bonnes. Notamment la Sydney qui gifle son père. C'est tellement fun. J'ai adoré la petite histoire. J'espère que la suite pourra nous apporter encore plus de ce genre de moments pour ce petit couple qui ma foi, est pour le moment toujours aussi jovial. Et puis j'adore leur alchimie avec la série.

Alors que Julia et Joel ont affaire à leur fille, Adam et Crosby fêtent leur nouveau client à The Luncheonette. La petite nouvelle, Rachel, ne laisse pas indifférent Crosby qui sait pertinemment qu'il ne faut pas qu'il couche avec elle. Sauf que c'est sur Adam que la petite a jeter son dévolu. Mais Adam aime sa femme et ne l'entend pas de cette façon. Le petit baiser sous la pluie était bizarre car on a pas l'habitude de voir Adam dans cette position. Mais je trouve que justement cela donne un entrain différent à la série. Et surtout cela permet de mettre presque en danger le mariage de Adam et Kristina le temps d'un petit baiser. On se demande si ils vont coucher ensemble, si une suite peut avoir lieu, … Mais la fin de l'épisode clôture l'histoire, ce qui au fond est pas plus mal. Il ne faut pas casser le petit couple que j'adore qui est celui de Adam et de Kristina. Cette dernière doit faire en sorte que son fils s'en sorte à l'école et le nouvel ami de Max semble le harceler, ou comme on dit en anglais "bully".
vlcsnap-2011-11-16-21h20m47s101.pngJ'ai trouvé Max très juste une fois de plus, et la relation avec sa mère toujours aussi bonne. J'ai hâte qu'on en voit un peu plus de Max à l'école. C'est pour le moment enrichissant pour le personnage, et surtout pour la petite famille surtout que Haddie a disparue du radar. Pendant ce temps Drew commence à comprendre ce que c'est que de désobéir à sa mère, Sarah. En effet, Drew a eu un D à l'école en maths alors qu'il est bon dans cette matière, et Sarah met ça sur le coup de sa nouvelle relation avec sa première petite amie. L'idée est bonne et une fois de plus Jason Katims arrive à trouver la corde sensible de Sarah. Elle ne sait pas vraiment élever ses enfants même si elle tente de faire au mieux. On le voit bien, elle va même demander des conseils à son actuel petit ami Mark Cyr. Ce personnage est toujours dans les tuyaux pour sortir Sarah de cette situation, et c'est pas mal écrit. En effet, j'ai trouvé que les scènes entre les deux personnages étaient intenses, tout comme les relations mère/fils.

Au final, Parenthood livre ici un solide épisode - une fois n'est pas coutume -. Une vraie série c'est des séries comme Parenthood, traitant son sujet avec le plus de réalisme possible. Et bien sûr derrière tout ce réalisme se cache une boule d'énergie tellement vivante. Chaque épisode est si chaleureux qu'il donne le ton des prochains, mais aussi des précédents qu'on a déjà envie de revoir. J'ai hâte d'avoir les DVD de la seconde saison d'ailleurs, pour pouvoir me replonger durant cet hiver dans les aventures de cette famille. Mais en attendant j'ai encore la saison 1 de Gilmore Girls à revoir… Tant d'émotions...

Note : 8/10. En bref, touchant, bon, beau. Excellent.

Commenter cet article

delromainzika 16/11/2011 23:19



Tkt pas, c'est loin loin loin d'être la série la plus en danger. Elle aura une s4



Cilou 16/11/2011 22:58



L' audience de Parenthood a baissé cette semaine, j'espère que NBC va renouveller  la série ( en ce moment ils font le grand ménage, j'ai un peu peur).


Episode un peu moins riche en émotion (exceptées les scènes avec Max qui sonnent toujours aussi justes) mais d'une grande qualité quand même. Drew se rebelle un peu tant mieux , les scènes
entre Drew et Sarah sont toujours aussi intenses. J'ai aimé le pétage de plomb de Sydney et le fait que perfect Adam soit un peu faillible. Je me suis moi aussi remise dans l'intégrale
Gilmore Girls , je ne m'en lasse pas .