Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 4. Episode 11. What to my Wondering Eyes

11 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2012-12-11-13h13m24s240.png

 

Parenthood // Saison 4. Episode 11. What to my Wondering Eyes.


On pourrait surement parler de Jason Katims comme un faiseur de miracles. Le créateur de la série signait ici un épisode de Noël bouleversant et magique. Sans aucun doute le meilleur épisode de Noël de l'année, cette réussite on la doit encore au réalisme de cette série qui parvient à nous remplir d'émotions. Et ce sera un tsunami d'émotions pour cet épisode. En plus de cela, il s'agit du dernier de l'année, il fallait donc mettre le paquet pour que le téléspectateur fasse battre son coeur à l'unisson avec celui des personnages. Dans un premier temps grâce à quelques dialogues ici et là qui vont être tout de suite touchants et mignons pour d'autre. Mais Parenthood n'en oublie pas pour autant de nous faire rire quand Crosby se retrouve débordé chez Kristina et Adam alors qu'il doit s'occuper de Nora et Max. J'ai adoré la scène du chien qui lâche son boudin sur le tapis du salon. C'était quand même grandiose ce moment. J'ai beaucoup ri en tout cas. Mais Noël est là, aussi bien avec son ambiance chaleureuse que son ambiance plus mélancolique. La série a toujours su équilibrer les divers tons qu'elle peut employer dans un épisode ce qui donne de magnifiques choses comme cet épisode ci.

Kristina est tellement malade qu'elle doit se rendre à l'hôpital afin d'être soignée. Adam va rester auprès d'elle alors qu'elle pense que son heure est venue. La petite vidéo qu'elle a laissé sur son ordinateur était l'un des moments les plus touchants que la série ait pu nous offrir. Une vraie preuve d'amour, sincère et belle. Mais Parenthood a un sens assez aiguisé de la mise en scène ce qui rend le propos encore plus excellent. Je n'ai jamais envie d'arrêter de regarder une série familiale comme Parenthood. Monica Potter prouve une fois de plus tout son talent avec le scénario de Jason Katims. Je pense que mon classement des meilleures actrices de l'année 2012 saura la récompenser à sa juste valeur. Il est des choses de la vie que l'on ne contrôle pas et justement, c'est aussi ce que j'aime dans Parenthood. Alors que dans Brothers & Sisters le cancer avait été traité sans grosse prise de risque, là on ne sait pas du tout ce que l'avenir nous réserve. Le personnage pourrait très bien nous quitter sans même que l'on ne puisse s'en rendre compte.
vlcsnap-2012-12-11-13h38m13s21.pngvlcsnap-2012-12-11-13h23m22s67.pngQuand je me suis posé la question, je me suis dit que ce serait une très bonne idée que de laisser Kristina partir. Ce serait la chose la plus osée qu'il y aurait à faire mais une bonne chose. Du coup, maintenant je me dis aussi que sans Kristina, Parenthood ne serait pas la même série. Il y a certes de très bonnes choses ailleurs mais Kristina (comme chacun des autres personnages) est unique en son genre. Il est donc impossible de la remplacer. Le fait que Max ne se rende pas réellement compte du fait que sa mère soit malade est également crève coeur. Disons que Parenthood exploite à merveille tous ses personnages et Max fait parti lui aussi de ces bons ingrédients. Pendant ce temps, Joel et Julia tentent de convaincre Victor que le père Noël existe réellement. J'ai trouvé cette partie de l'épisode tout simplement mignonne, surtout avec le petit clin d'oeil à la fin du Père Noël. On voit que Parenthood est une série qui tente aussi de conserver toute la magique des diverses fêtes. Et c'est quelque chose que je trouve d'assez remarquable finalement.

On avait déjà pu le voir dans le magnifique épisode de Thanksgiving de la seconde saison (qui restera dans les annales de la série à mes yeux). Jason Katims est un vrai roi, sa manière d'écrire les choses est unique. Je pense également à la scène entre Jasmine et Crosby où elle lui demande s'il ne veut pas avoir un deuxième enfant. Au delà du fait que l'épisode est particulièrement touchant vis à vis de Kristina on tente d'ajouter une lueur d'espoir bienvenue. Mais ce n'est pas nécessairement le cas autour du couple tumultueux entre Amber et Ryan. Ce dernier, complètement bourré, ne sait pas encore comment s'y prendre dans sa relation avec Amber. Petit à petit Parenthood tente de construire quelque chose avec ces personnages que je trouve d'assez remarquable finalement. Je n'en demande jamais autant de la part de la série car même peu me suffit amplement mais elle est tellement généreuse que finalement… on se laisse porter. Je suis cependant bien plus réservé à vis à vis de Sarah et de Hank. Leur relation va enfin finir au lit mais j'aime tellement le couple Sarah et Mark que je pleure déjà en silence cette tromperie vache.

Note : 10/10. En bref, Jason Katims incarne l'esprit de Noël avec beaucoup de malice. Excellent et brillant.

Commenter cet article

Cilou 22/12/2012 20:17


Excellent moyen pour te reconnaître . Moi je me baladerai dans les rayonnages avec un poster de Daenerys.


Ps: Je voulais dire il n'y a pas cours

Thomas Marlowe 22/12/2012 20:12


Bon promis, je passerai te faire un petit coucou au travail, avec une grande banderolle : "LAUREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !!!!!!!!!!!!!! JOEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Cilou 22/12/2012 20:10


Pendant les vacances, c'est la folie . Faut bien s'occuper, y a cours si tu vois ce que je veux dire ... messieur le professeur

Thomas Marlowe 22/12/2012 20:00


En plus vous devez avoir beaucoup de boulot dans cette période...

Cilou 22/12/2012 19:56


Tu as raison , j'ai besoin de vacances moi