Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 4. Episode 12.

2 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-01-02-10h05m56s85.png

 

Parenthood // Saison 4. Episode 12. Keep on Rowing.


Après le magnifique épisode de Noël, Parenthood revient le jour de l'An histoire de nous offrir de nouvelles jolies petites aventures. Retrouver Parenthood en 2013 c'est un peu comme si la série ne nous avait jamais laissé. Un retour que j'attendais et qui ne m'a pas déçu, une fois de plus. La qualité de cette quatrième saison va au delà des attentes que j'avais vis à vis de la série une fois la troisième saison (déjà modèle de haut niveau) achevée. C'est encore une fois le coeur rempli de joie et d'espoir que je poursuis avec "Keep on Rowing". Cette semaine encore une fois les personnages ont énormément de choses à nous raconter. A commencer par Kristina qui va se raser la tête et commencer à avoir des doutes. Les scènes de Monica Potter sont encore une fois d'une extrème justesse. Je me demande même comment la série fait pour aller aussi bien et exploiter à merveille ce personnage. L'actrice est excellente c'est certain mais cela ne fait pas tout. Il y a aussi le script bien évidemment. En tout cas, les retrouvailles entre en amoureux de Kristina et Adam étaient magiques. Un vrai moment à la fois serein, loin de la maladie, mais également un message de tolérance et d'acceptation.

Bien loin des séries jouant à empoisonner ses téléspectateurs avec ce genre de message mal dit et pompeux, dans Parenthood tout est fait avec délicatesse et le téléspectateur ne se sent pas violé. C'est bien entendu une excellente chose. Pendant ce temps, Victor continue d'avoir des problèmes. Alors qu'il a de bons résultats à l'école et que Julia est fière de lui, Victor aimerait bien montrer à sa mère biologique qu'il peut être un élève studieux. Parenthood tente donc encore une fois de mettre à mal la relation entre Victor et ses parents. La scène de la batte de baseball était assez impressionnante et donnait à l'épisode ce sentiment de temporalité des relations. Comme si tout pouvait basculer du jour au lendemain et Victor disparaitre de la vie de Julia et Joel. Je suis certain que la relation entre Julia et son fils adoptif sera l'un des éléments central des épisodes restant et c'est une très bonne chose. Il y a encore tellement à faire mais je ne suis pas certain que cela puisse réellement s'achever sur un happy end, ce serait beaucoup trop beau. Depuis que Mark n'est plus dans sa vie et commence à faire sa vie de son côté comme le suggère une photo sur Facebook, Sarah quant à elle passe une belle soirée avec Hank.
vlcsnap-2013-01-02-09h46m21s109.pngParenthood tente de nous prouver encore une fois que Sarah peut vivre sans Mark à ses côtés mais il est toujours là, même au détour simple d'une conversation. Je ne pense pas que Jason Ritter est réellement parti de la série et qu'il reviendra un jour ou l'autre, surement quand les scénaristes seront sûrs qu'il intégèrera le casting régulier de la série. Ou bien il disparaitra vraiment pour de bon et Hank prendrait alors sa place (même si je ne trouve pas Ray Romano aussi sympathique que Jason Ritter). Il y a encore tellement de choses à traiter sur la relation entre Sarah et Mark que ce serait très bête de les séparer. Mais Parenthood tente de prendre son temps pour faire les choses et c'est tout à fait louable. Notamment car ils ne veulent surement pas qu'ils se jettent trop rapidement dessus et qu'ils soient sûrs de ce qu'ils veulent. Sinon cela faisait un peu trop cheveu sur la soupe. Jasmine demande à Crosby s'il sa mère peut leur emprunter 5000 dollars avant de finalement décider qu'elle vienne habiter chez eux. J'ai trouvé ce geste tellement touchant. Encore une fois Parenthood n'en fait pas des tonnes dans un épisode à l'allure simple. L'intrigue ne prend donc pas du tout de place et s'amuse royalement.

Note : 8/10. En bref, en laissant la simplicité faire le travail, Parenthood joue encore une fois avec ses intrigues et provoquent plusieurs sentiments chez le téléspectateur.

Commenter cet article

Cilou 02/01/2013 21:17


C'est bien connu ça, comme tous les fonctionnaires d'ailleurs .

Thomas Marlowe 02/01/2013 21:14


Ouais les profs c'est que des gros glandeurs d'abord

Cilou 02/01/2013 20:47


Si tout le monde est heureux moi cela me vaJe pense qu'on peut faire confiance comme tu le dis à la team Katims. Je
vois que tu as rattrappé tout ton retard de série. Certains ont la chance d'être en vacances aussi .

Thomas Marlowe 02/01/2013 20:39


Je précise que je suis heureux que tu ne sois pas d'accord avec moi, car ça veut dire que tu as pris plus de plaisir que moi à regarder l'épisode.


 


Pour l'épisode prochain, je suis a priori réticent mais j'attends de voir, car je fais confiance à la série. Regarde, au début, j'étais déçu de voir que Kristina avait un cancer, car ça fait
tellement "soap de série Z" que ça m'inquiétait, et finalement, Katims traite cela de façon remarquable. J'espère que ce sera pareil pour la grossesse.

Cilou 02/01/2013 20:33


Et bien Thomas, chose rare mais à signaler ... je ne suis pas d'accord avec toi. Comme Romain, j'ai apprécié l'épisode ce n'était pas le meilleur certes mais je ne suis pas ennuyée. J'ai aimé les
petits instants entre Kristina et Adam, la vie de famille compliquée avec un enfant adopté ... il va falloir que je m'habitue au couple Sarah/ Hank.


Quant à la grossesse d'Amy je pense pour ma part que c'est une bonne idée , ça va encore tout chanbouler.