Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 4. Episode 15. SEASON FINALE.

23 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-01-23-14h46m35s81.png

 

Parenthood // Saison 4. Episode 15. Because You're My Sister.
SEASON FINALE


Dans Parenthood il y a toujours eu un message d'espoir. Sous plusieurs formes différentes certes, mais il y en a toujours eu un. Et c'est cela toute la beauté de la chose finalement. En tout cas, la série de nous aura pas offert la tempête que j'attendais suite aux belles choses qui arrivaient aux divers personnages de la série durant l'épisode précédent. Le trop beau pour être vrai n'aura pas existé. Ce qui au fond n'est pas plus mal car l'épisode était tout aussi joli que s'il s'était achevé sur une note de désespoir. Disons que le fait que Kristina se retrouve soignée de son cancer (pour le moment) prouve d'un côté que les scénaristes n'ont pas voulu aller jusqu'au bout. Il aurait surement été beaucoup plus intéressant d'éliminer le personnage. Je sais que ce que je dis est dur à entendre mais finalement c'est ce qu'il y a de plus réaliste. Mais la série joue astucieusement avec sa rémission et nous offre alors de très jolies scènes. Notamment entre elle et son mari, Adam. Cela me rappelle l'intrigue similaire de Lynette et Tom dans Desperate Housewives. Felicity Huffman avait incarné cela assez différemment mais on retrouve encore une fois deux femmes fortes.

Je suis d'accord cependant avec une chose, c'était beaucoup mieux écrit dans Parenthood. Et même que dans Brothers & Sisters. Cet épisode était également l'occasion pour Sarah de faire son choix entre Mark et Hank. Alors qu'elle pense que son meilleur choix serait Hank, ce dernier va vouloir repartir dans le Minnesota afin de retrouver sa fille tout en laissant par la même occasion Sarah, seule, alors qu'elle a tout simplement laissé tomber Mark. Je ne sais pas où Parenthood veut aller mais il semble maintenant que Sarah soit dans une sorte d'impasse qu'elle s'est créé toute seule. Elle a voulu faire un choix mais ce n'était pas le bon et je suis certain qu'elle s'en mort encore et encore les doigts à l'heure qu'il est. Ce n'est pas tout, j'ai été bouleversé par le moment où Mark lui avoue ses sentiments. Jason Ritter ne demande qu'à rester dans la série je suis certain mais son personnage ne fait qu'être repoussé. Je me demande ce que Jason Ritter a osé faire à Jason Katims mais cela ne doit pas être si joli que ça vu ce que le créateur de la série fait traverser à son personnage.
vlcsnap-2013-01-23-14h59m37s224.pngJe suis cependant d'accord avec le fait que cela ajoute un certain réalisme à la chose, mais à trop vouloir créer cette déception… finalement ils ne risquent pas de se perdre. Pendant ce temps, Crosby organise un petit weekend pour l'anniversaire de mariage de lui et Jasmine. J'ai trouvé tout cela très mignon et l'annonce que cette dernière fait à son mari encore plus : elle est enceinte. Enceinte d'un nouveau bébé, ce qui ne pouvait que réunir toute la famille autour de cette nouvelle. J'aime bien la mère de Jasmine mine de rien. Elle a su apporter quelque chose de nouveau dans la vie de ces personnages, quelque chose en dehors de la famille Braverman. Un peu comme la relation entre Ambert et Ryan. Les deux vont partager de très jolis dialogues et une scène particulièrement mignonnes. On se retrouve donc dans une situation comme seule Parenthood semble savoir les faire. Et puis Drew, qui a été accepté à Berkeley et qui va devoir l'annoncer à sa petite amie. Cette histoire d'amour éphémère, couplée d'un bébé… rien de mieux pour rendre le tout plus déprimant.

Victor va donc enfin être adopté et une fois de plus, j'ai du laissé tomber mes réserves de liquide lacrymal. La scène familiale où tout le monde accueil Victor dans la famille était tellement belle. Je n'ai pu retenir mon souffle. En tout cas, rien à redire une fois de plus, Parenthood trouve le moyen de m'émouvoir et de nous offrir de très jolis moments d'émotion. Victor est l'une de ces raisons. Et puis la dernière image de la saison laisse bien évidemment espérer une saison 5 différente. Je suppose que les choses se sont bien finie cette année uniquement car les scénaristes avaient peur de l'annulation de la série. On sent qu'il y a quelque chose qui se conclue dans cet épisode…

Note : 9/10. En bref, touchant et fabriqué sous une sorte de fin de série sans être totalement finie. Mignon et réussi.

Commenter cet article

Cilou 23/01/2013 19:47


Les season finale de Parenthood finissent toujours très bien , on a très souvent le droit à un Happy End. Par contre dès le premier épisode de la saison suivante cela change radicalement.


J'ai bien aimé les scènes avec Sarah, Lauren Graham était encore excellente tout en retenu, en sensibilité.Je ne m'attendais pas à cette fin là. J'ai aimé aussi les scènes entre Amber et Ryan là
encore deux grands acteurs.


La scène de l'adoption m'a moins convaincue un peu trop guimauve.


De toute façon ce que je préfère c'est quand Parenthood se tourne vers le Drama, c'est là que la série excelle, pas que je souhaite du mal aux Braverman, quoi que...


 

Thomas Marlowe 23/01/2013 15:43


Heu mais c'était quoi cet épisode ?! Un SERIES finale façon hollywood où tout se finit bien partout et où tout va bien dans le meilleur des mondes. Quelle déception !