Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 4. Episode 5. There's Something...

9 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2012-10-09-20h57m47s84.png

 

Parenthood // Saison 4. Episode 5. There's Something I Need to Tell You.


Chaque semaine, Parenthood enchaine les épisodes magiques. Encore une fois j'ai été touché par la série. Cet épisode était même éprouvant pour le téléspectateur que je suis mais ce n'est que du bonheur. Pourquoi, tout simplement parce que les personnages sont toujours aussi intéressants et qu'ils évoluent constamment. Cet épisode bouscule pas mal de choses dans la vie de chacun et c'est aussi ce qui le rendait encore plus passionnant par rapport aux autres. Je pense notamment au moment où Kristina annonce à sa fille Haddie qu'elle est atteinte d'un cancer. Evidemment, Haddie est touchée par cette nouvelle et pour le téléspectateur cela fait presque l'effet d'un second choc. Mais c'était beau. Je pense que c'était l'un des moments les plus intenses de l'épisode mais pas le plus beau. J'ai certes beaucoup aimé la scène de retrouvailles familiales dans le diner à la fin de l'épisode. C'était très beau et encore une fois Parenthood gagne à être vue rien que pour ce genre de scènes. Elle est tellement efficace pour délivrer les émotions. J'en redemande.

Car l'épisode joue aussi sur d'autres plans comme le fait que Crosby ne se sente pas suffisamment bien représenté à The Lunchonettes. Jasmine lui fait remarquer qu'il gagne beaucoup moins qu'Adam. Même si cela faisait parti de l'accord qu'ils avaient au début quand ils ont lancé leur affaire, c'est une injustice pour Jasmine. La petite scène entre Crosby et Adam m'a rappelé les petits problèmes que les deux avaient rencontré dans la saison précédente. Mais Parenthood s'intéresse aussi à la vie professionnel de Julia. Cette dernière est tellement prise par sa vie de famille et l'arrivée de Victor qu'elle en oublie ses clients et ses dossiers. Elle va parvenir à faire perdre des millions de dollars à la firme dans laquelle elle travaille depuis près de neuf ans. J'ai beaucoup aimé la perte de contrôle de Julia. C'est fait petit à petit depuis quelques épisodes déjà et la scène dans la cuisine où elle craque dans les bras de Joel était magnifique. Vous imaginez bien que je n'ai pas pu retenir mes larmes. C'est aussi pour ce genres de moments, qui peuvent arriver à tout le monde que j'adore Parenthood. Elle se donne à fond pour ses personnages.
vlcsnap-2012-10-09-20h35m33s62.pngEvidemment, Joel est la lui aussi. Les scènes entre Joel et Julia sont parfaites depuis le début de la saison. Il y a quelque chose qui a changé. On sent aussi que le casting de la série est de plus en plus proche. C'est surement pour cela que la série est de plus en plus réaliste. Dans un registre différent, Victor a son premier match de la saison au baseball et il va s'en sortir comme un chef. Toute la scène du match de baseball est la plus belle scène que j'ai pu voir depuis le début de la saison. Elle était tellement belle et parfaite. Il n'y a malheureusement pas suffisamment d'adjectifs pour qualifier la qualité de Parenthood. C'est très difficile de vous parler de la série toutes les semaines en trouvant de nouvelles belles choses à dire car au fond, il n'y a jamais grand chose à redire sur la série et sur ce qu'il s'y passe. La continuité est là et on peut le dire quand on voit l'évolution du couple Sarah / Mark. Maintenant ils vont enfin emménager ensemble. Je pense que le cas Sarah / Hank va revenir à la surface d'ici la fin de la saison mais cela n'a pas intérêt à séparer les deux tourtereaux car j'adore le couple formé de Sarah et de Mark.

Je pense même que le retour de Jason Ritter intervient au bon moment dans la série. Mais s'il pouvait être plus souvent là je serais évidemment encore plus heureux. Quant au cancer de Kristina, l'annonce à toute la famille était également un très beau moment de la série. On sent que tout le monde dans la série s'entend bien et forcément le jeu des acteurs est encore plus touchant dans ce genre de scènes. Mais même dans les scènes plus intimes comme celle entre Kristina et Amber par exemple qui m'a beaucoup touché ou encore la réaction de Max vis à vis du cancer de sa mère. On sent qu'il sait ce que cela veut dire mais l'acteur est excellent car il ne montre pas les émotions. Finalement, cette semaine encore Parenthood m'a beaucoup touché. Elle m'a tellement offert déjà que quand je regarde un nouvel épisode de la série j'ai toujours l'impression de découvrir quelque chose de nouveau que je n'avais jamais vu auparavant dans la série. J'ai maintenant hâte de voir la suite même si j'ai toujours cette peur que la série disparaisse un jour et que le lendemain il n'y ait donc plus aucun nouvel épisode à voir.

Note : 10/10. En bref, parfait (bis).

Commenter cet article

Thomas 14/10/2012 12:46


Roh cilou t'es intenable... ! :D

Cilou 14/10/2012 11:49


@Romain, je manque à tous mes devoirs, je voulais te remercier d'avoir choisi deux photos de Joël pour illustrer ton article . Certe la première lui cache un peu le visage mais c'est pas grave.

Cilou 14/10/2012 11:42


Elle mériterait elle aussi une petite récompense mais vu que la série est quelque peu boudée .... Why? That is the question !!!

Thomas Marlowe 14/10/2012 11:27


Oui ça ne m'étonne pas. Qu'est-ce qu'elle est douée aussi cette gamine !

Cilou 14/10/2012 11:25


C'est sûr que pour le moment il y a aucune fausse note tout est parfait. Le truc avec Parenthood c'est que tous les personnages sont intéressants, on s'attache à l'ensemble du clan Braverman et
même aux personnages secondaires. Je pense que le travail des scénaristes ne doit pas être évident , pour n'en laisser aucun sur le bord de la route.


J'ai lu une interview dans laquelle Mae Whitman disait que ses scènes avec notre Lauren étaient tellement intenses que les larmes venaient toute seule.