Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 4. Episode 7. Together.

14 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2012-11-14-09h28m07s238.png

 

Parenthood // Saison 4. Episode 7. Together.


Cela faisait un petit moment que Parenthood ne s'était pas concentré sur les enfants de la série. C'est pourquoi j'étais ravi de voir Drew mis en avant cette semaine. J'ai toujours aimé ce personnage, surement car c'est celui en lequel je me retrouve le plus. Le côté gauche de Drew dans ses relations avec les filles par exemple. Drew va cependant faire quelque chose d'assez méchant : utiliser la maladie de Kristina pour débuter quelque chose avec Amy. Le baiser échangé à la fin de l'épisode laisse à penser qu'ils vont enfin franchise le pas. J'ai hâte de voir cette relation évoluer, notamment pour les raisons pour lesquelles j'aime bien Drew. Pendant ce temps, Amber et Ryan commencent déjà à faire évoluer leur relation à un nouveau stade. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'ils aillent aussi rapidement, mais cela ne me dérange pas. La fougue est là et la passionnant également. "Together" est un épisode qui permet dans un premier temps de faire de nouveaux départs pour chacun des personnages. Amber avec Ryan, Drew avec Amy, mais également Julia avec Victor ou encore la journée de Kristina au centre de traitement du cancer.

C'est tout cet enchainement d'évènements qui fait que cela fonctionne toujours aussi bien. Cette série me fait vraiment plaisir à voir chaque semaine car tout le monde évolue de façon passionnante. Je regrette juste que la série n'est pas choisie de se concentrer un peu sur Sarah mais ce n'est pas grave, je tente de me complaindre grâce à Amber, sa fille, et Drew, son fils. Car la visite de Sarah au centre des vétérans n'était pas la meilleure partie de l'épisode. Disons que le problème ne vient pas de Sarah mais plutôt de mois avec Zeek. Je ne suis pas un grand fan du personnage et malheureusement, même s'il a eu ses moments je ne suis pas toujours très joyeux à l'idée de le voir chaque semaine. Il y a cependant des choses à faire avec lui, même au centre des vétérans et tout cela s'articule assez bien pour le moment. Les Braverman sont tellement surprenant parfois (voire tout le temps, même dans les épisodes classiques comme ceux ci). Du côté de Julia, elle tente petit à petit de devenir une mère pour Victor. Elle avait peur de ne pas parvenir à l'aimer au début de la saison mais maintenant se rend compte qu'elle a besoin de lui.
vlcsnap-2012-11-14-09h35m32s74.pngJe trouve ça très touchant et j'ai hâte que cela évolue dans la direction lancée dans cet épisode. Notamment avec le fait que Julia veuille apprendre l'espagnol afin de partager quelque chose d'autre avec son fils qu'un bout de papier. Elle veut montrer aussi qu'elle fait des efforts et qu'elle l'aime. Elle est prête à tout pour lui. C'était à mon avis ce qu'il y avait de plus touchant dans l'épisode même si le reste ne manque pas d'être renversant. Notamment la journée de Kristina qui était un moment étrange. Voir Kristina dans cette situation de faiblesse est assez étrange mais fascinant à la fois. J'aimerais bien qu'elle se bâte et qu'elle combatte la maladie de façon exemplaire et originale. Mais je ne me fais pas de soucis avec Parenthood, qui gèrera surement l'affaire avec beaucoup de simplicité et de légèreté tout en émotion. Enfin, Crosby et Adam vont passer un bon moment ensemble afin que ce dernier oublie un peu tout le stress qu'il accumule avec sa femme malade. La relation fraternelle entre Crosby et Adam a deux variantes : la version conflictuelle et la version aimante. C'est le dernier choix qui a été fait pour cet épisode. Judicieux et mignon.

Note :  8/10. En bref, un bien joli épisode de Parenthood, encore une fois. Cette phrase est d'une redondance mais je ne peux pas faire face à tant de perfection sans le dire à chaque fois.

Commenter cet article

charlene 16/11/2012 01:35


Je suis d'accord. Monica Potter est une actrice incroyable. Ce que j'aime avec cette série, c'est qu'elle parvient à mettre en scène le sentiment. Les gestes, le pull dans cet épisode par exemple
remplacent les mots. Inutile de sans cesse parler. L'erreur des séries américaines c'est le "trop plein de dialogues". Tout est dit, trop dit. Jason Katims parvient à trouver l'équilibre entre
les mots et le geste. C'est un vrai metteur en scène avec de vrais acteurs. 

Cilou 14/11/2012 18:00


J'étais vraiment en manque de Parenthood.


Comme d'habitude j'ai adoré l'épisode, comme d'habitude (surtout cette saison) j'ai pleuré, la faute à Monica Potter encore une fois. Je n'ai pas pu résister à la scène entre Kristina et Camille
.



Je pense que les enfants de Sarah vont être de nouveau sur le devant de la scène et ça j'avoue que ça ma fait ENORMEMENT plaisir.
Contente de revoir Joël et Julia.
J'aurai aimé plus de scènes avec Lauren Graham mais bon...