Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 1. It Has to be Now.

27 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-09-27-20h38m04s31.png

 

Parenthood // Saison 5. Episode 1. It Has to be Now.


Après la brillante saison 4, j'avais hâte de retrouver Parenthood. Tous ces personnages ont un truc qui me plaît et qui arrive à me toucher. Je ne pouvais donc pas passer à côté de la toute nouvelle saison de Parenthood. D'autant plus que grâce à ses audiences particulièrement stables depuis trois saisons, la série a obtenu le droit d'avoir cette année non pas treize mais bel et bien vingt-deux épisodes directement. Comment ne pas être encore plus excité à l'idée de découvrir la série quand l'on sait que l'on aura encore autant de temps pour découvrir de nouvelles choses dans la série. Cependant, ce premier épisode m'a laissé perplexe. En effet, l'an dernier la série a atteint son paroxysme. Il était donc très difficile de faire mieux cette année. Le cancer de Kristina et le jeu de Monica Potter étaient brillants et c'est clairement quelque chose que je garderais encore au fond de moi comme l'une des meilleures intrigues de la saison dernière (et pas seulement pour Parenthood, mais aussi pour toutes les séries diffusées la saison passée. Autrement dit, j'ai été un peu déçu par cet épisode.

On a souvent l'impression que celui-ci ne sait pas vraiment comment reprendre la série afin de ne pas tomber dans les facilités du genre et encore moins pour éviter de faire une saison moins bonne. Car c'est aussi le risque finalement. Il y a de très belles et bonnes choses dans cet épisode malgré tout comme Kristina qui va vouloir poser sa candidature pour devenir Maire. Elle sera donc opposée à Bob Little durant cette saison et je pense que cette intrigue sera clairement l'une des meilleures de la saison. Je ne m'attendais pas du tout à ce que la série aille dans ce sens là, surtout après avoir déjà mis Kristina en avant l'an dernier mais je ne suis pas contre le fait qu'elle soit encore une fois le personnage pivot. Je me questionne également sur la logique de cette candidature dans le sens où c'est presque totalement à l'opposé de ce que le personnage est que de faire ça. J'ai beaucoup aimé le moment quelle partage avec cette femme en pleine chimio. C'était touchant et sincère à la fois. Mais Parenthood fourmille de moments de ce genre là vous allez me dire.
vlcsnap-2013-09-27-20h38m11s91.pngOui, mais ce n'est pas un personnage que l'on a l'habitude de voir qui est en face de Kristina, c'est quelqu'un d'autre et je pense sincèrement qu'il y a quelque chose à faire ici. C'est aussi elle qui a changé la direction du personnage et a aidé Kristina a changé d'avis et a poster elle aussi sa candidature. Jason Katims a une bonne idée ici, celle de faire un peu de politique dans Parenthood, il va cependant falloir faire à attention à ne pas rendre ça polluant (comme cela peut l'être dans Nashville par exemple). L'avantage finalement ici c'est que Parenthood n'est pas un soap et que l'on évitera probablement le niant-niant. Par ailleurs, j'aime bien les questions que se posent les personnages. Notamment Joel et Julia qui, maintenant qu'elle ne travaille plus, se demandent un peu d'où vont venir leurs revenus. Je suis certain que rapidement Julia saura trouver une belle opportunité  (ou bien Joel d'ailleurs) et qu'ils seront riches comme crésus. Pourquoi ne pas faire un cross-over avec la prochainement annulée Lucky 7 ?

Ou peut-être pas, les gagnants du loto semblent porter la poisse aux audiences comme l'a prouvé la série de ABC et accessoirement Windfall sur NBC il y a quelques années de ça. Amber et Ryan sont toujours ensemble. Ils passent leur temps sur Skype et tentent de faire vivre leur relation à distance de la meilleure façon qu'il soit. C'est une bonne opportunité, d'autant plus que cela a permettre de délivrer à la fin de l'épisode l'une des meilleures scènes de celui-ci. Autant dire que je suis un grand adepte. Parmi les autres enfants Braveman, Max se lance dans la photographie avec Ray Romano. Cette relation ne me plaît pas trop. D'une part car Ray Romano est un vrai point noir de Parenthood (et le fait qu'il sera encore là un bon bout de temps m'embête énormément) et d'autre part car je ne vois pas où l'on veut en venir avec Max. Clairement. Haddie semble avoir disparu du radar et Drew est maintenant à la fac. Pas grand chose à se mettre sous la dent en somme.
vlcsnap-2013-09-27-20h38m19s171.pngSi cet épisode manque clairement de pep's, on peut cependant saluer quelques très bonnes scènes ici et là (notamment par exemple Crosby et Jasmine). Parenthood reste égale à elle-même mais je ne sais pas ce qu'il faut réellement attendre de cette saison pour le moment. Si cet épisode est assez réussi dans son ensemble, j'ai tout de même été assez déçu que l'on ne cherche pas à rester dans la continuité de la série plutôt que de tenter de réellement supplanter ce qui a été fait l'an dernier qui était magnifique. Je n'attendais pas non plus d'être bluffer par le premier épisode dans le sens où un début de saison ne veut pas dire grand chose et que quelques opportunités sont assez bonnes mais voilà, il va falloir aussi donner un coup de fouet à la suite.

Note : 7/10. En bref, Parenthood reste une belle et bonne série. Il va cependant falloir donner un vrai coup de fouet à l'ensemble et aux intrigues dans les prochains épisodes.

Commenter cet article