Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 10. All That's Left is the Hugging.

13 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-12-13-09h03m45s81.jpg

 

Parenthood // Saison 5. Episode 10. All That’s Left is the Hugging.


Cet épisode tente de trouver un moyen de rebondir pour Parenthood après en avoir terminé avec les élections. C’était l’occasion pour les scénaristes de faire quelque chose d’assez amusant et même d’efficace finalement. En tout cas, je ne regrette rien du tout. Car tout fonctionne plus ou moins bien dans cet épisode. J’aime quand je vois ce que Parenthood peut devenir par moment. Ce n’est pas forcément ce que la série a pu faire de mieux dans sa vie mais cela reste tellement touchant et authentique. Car c’est aussi ce qu’il y a de plus important finalement dans cette histoire : l’authenticité. Je pense bien entendu à l’histoire de Ryan et Amber. Je n’aurais jamais cru que ces deux là n’allaient pas se marier. C’était tellement beau l’idée d’un mariage au bord d’un lac. J’en rêvais et Parenthood aurait très bien pu le faire mais non, ce n’est pas ce que veut faire la série. Loin de là. Elle veut séparer Ryan et Amber. La scène de rupture était tranchante. J’ai eu beaucoup de mal avec ce moment car c’est à cet instant que j’ai compris réellement que Ryan et Amber finalement ce n’était pas une si bonne idée que ça.

Mais la série m’avait surpris il n’y a pas si longtemps que ça avec ce petit couple, créant des scènes assez belles (notamment le face à face entre Ryan et Sarah, jurant qu’il aime Amber et qu’il veut passer le reste de sa vie avec elle). Sauf que Ryan n’est pas comme ça. Il n’est pas du genre à s’engager (sauf dans l’armée finalement). Son coeur n’est pas pour Amber mais pour le combat. Je pense que le problème avec Ryan ce n’est pas tant qu’il n’aime pas Amber mais plutôt qu’il veut vaincre les démons qu’il a en lui loin d’elle. Il ne veut pas la faire souffrir. Le début de l’épisode délivrait justement un face à face entre Amber et Ryan à ce sujet que j’ai trouvé très intéressant. Les émotions que ces deux personnages délivrent dans cet épisode sont bien au dessus de Parenthood. On a ici quelque chose de réellement bien fichu. Et puis il y a Ryan qui va demander des conseils à Zeek. Zeek est quelqu’un de très important dans Parenthood et ce même si la série ne lui donne pas forcément cette importance. Disons qu’il est le patriarche de toute cette grande famille et qu’il est là pour veiller au grain.
vlcsnap-2013-12-13-08h48m28s132.jpgMême s’il n’est pas là pour donner envie à Ryan de ne pas se marier avec Amber, il va malgré tout lui donner des jolis conseils. La scène était belle elle aussi d’ailleurs. C’est le genre de choses qui font que Parenthood est une série plutôt bonne dans son ensemble car il y a vraiment toute l’histoire d’une grande famille et chacun a son mot à dire. Le fait que Kristina ait perdu les élections était finalement peut-être une bonne idée. Mais j’ai l’impression que Parenthood pourrait être tellement plus avec Kristina et ce même si cette dernière a déjà eu son lot d’histoires depuis l’année dernière et qu’il est peut-être temps de rabattre les lumières sur quelqu’un d’autre. Quelqu’un comme Julia. Depuis le temps qu’elle fricote avec son ami de l’école je dois avouer que j’avais peur qu’elle se décide à quitter Joel mais c’est le contraire qu’elle va faire. Elle va tout faire pour s’éloigner de son flirt afin de retrouver son mari. Je trouve ça touchant mais j’ai l’impression de voir une Julie emprisonnée ou tout du moins pas heureuse. La seconde partie de la saison va donc devoir trouver un moyen de la rendre heureuse à nouveau.

Finalement, il y a aussi Drew et sa petite amie. Tout cela me laisse un peu de glas pour le moment. J’ai l’impression que Parenthood se retient de faire quelque chose avec Drew. Son intrigue est beaucoup trop insipide à mon goût mais bon, ce n’est que mon humble avis bien évidemment. Tout cela permet peut-être de lui trouver enfin chaussure à son pied mais bon, ce n’est pas ce que j’ai envie. J’ai envie de voir Drew mal, ruminer et pas dans cette position d’homme amoureux. C’est ennuyeux. Je suis tellement habitué aux terribles choses dans Parenthood que du coup cela ne m’étonnerait pas que la série cherche à le rendre malheureux à un moment cette année. Je suis plus septique du point de vue de Crosby et Adam qui ne servent pas à grand chose dans l’épisode si ce n’est qu’ils ont peur pour Amber (ce qui est compréhensible avec quelqu’un comme Ryan).

Note : 7.5/10. En bref, une fin de première partie de saison plutôt réussie. De belles émotions.

Commenter cet article