Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 16. The Enchanting Mr. Night.

12 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2014-03-12-00h58m14s225.jpg

 

Parenthood // Saison 5. Episode 16. The Enchanting Mr. Knight.


J’ai beau adorer Parenthood, je pense que personne ne pourra me faire aimer une relation entre Sarah et Hank. C’est tout bonnement impossible et même si cet épisode tente de le faire, cela ne fonctionne pas. Ce qui dérape avec Sarah surtout c’est le fait qu’elle ne sait pas du tout ce qu’elle veut en amour. Du coup, elle se retrouve à avoir des relations qui n’arrivent malheureusement pas à la combler. Bien que personnellement, tout ce que je pouvais vouloir de la part de Sarah c’était une relation avec le personnage de Jason Ritter. Ce dernier va revenir prochainement mais j’ai déjà peur que cela soit pour mieux ne jamais revenir. Ce running gag doit cesser. Mais pourtant je ne veux pas voir Sarah avec Hank. Ce dernier n’est pas fait pour Sarah et ce même si dans le fond le personnage a de la suite dans les idées. Sauf que Ray Romano n’est tout simplement pas quelqu’un que l’on a envie d’apprécier comme on avait pu avoir envie d’apprécier Jason Ritter. Cet épisode avait pourtant aussi pas mal de très bons ingrédients. Notamment cette question sur la vente de la maison familiale. Camille veut tourner la page sauf que cela ne semble pas possible.

Le moment où Crosby tente de dire à sa mère qu’elle ne peut pas vendre la maison de famille tout simplement car ils ont tous vécus des choses dans cette maison était compréhensible. C’est aussi un moyen pour dire que cette maison ne doit pas être vendue. Je ne serais pas surpris que l’un des personnages de Parenthood la rachète si jamais elle est réellement vendue. Cela va nous emmener vers une petite dispute entre Zeek et Camille. Si Zeek a accepté de vendre la maison ce n’est pas pour lui mais uniquement pour sa femme qui a réellement envie de ça. Il a donc fait une sorte de sacrifice pour l’amour qu’il porte à sa femme, car il est comme ça Zeek. Zeek avait peur quand Camille est partie en Italie de perdre sa femme, du coup il accepte tout ce qu’elle peut réclamer, sans broncher. Je trouve ça assez touchant dans son ensemble. Mais bon, Zeek n’a pas non plus envie de laisser tomber cette maison. Pendant ce temps, nous avons Zachary Knighton (Happy Endings) qui débarque dans Parenthood. Une bonne idée qui permet aussi de renouveler un peu l’histoire d’Adam et Kristina. Mr. Knight est un personnage qui a du potentiel, encore faut-il que la série l’exploite maintenant.
vlcsnap-2014-03-12-01h04m23s76.jpgDans un registre totalement différent, j’aime toujours autant l’histoire de Joel et Julia. D’un côté car il y a à gérer la rupture du point de vue des enfants. Ceux-ci semblent beaucoup plus attachés à leur mère qu’à leur père. C’est terrible car Joel se retrouve au milieu de quelque chose qu’il n’a malheureusement pas engendré. C’est Ed après tout l’instigateur de ce baiser et Julia qui l’a plus ou moins cherché. D’un autre côté, Julia doit gérer l’histoire de Ed. Ce dernier revient plusieurs fois à la charge dans l’épisode. La première c’est au début alors qu’il tente de réagir tel un ami envers elle (ce dont Julia n’a plus envie) et la seconde c’est à la fin de l’épisode quand Ed vient simplement dire à Julia que c’est seulement dur au début et qu’après on s’y fait (autrement dit, au divorce). C’était horrible ce qu’il a dit à Julia. J’aurais été cette dernière, je lui aurais mis mon poing à la figure. Surtout qu’il ne veut même pas reconnaître ses tords. Pour lui, tout va bien dans le meilleur des mondes. Ed est en train de devenir le plus gros con de toute l’histoire des séries. Finalement, cet épisode était réussi. Même si certaines intrigues ne servent pas toujours le récit (notamment Drew), l’ensemble fonctionne.

Note : 6.5/10. En bref, sympathique.

Commenter cet article