Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 17. Limbo.

15 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2014-03-14-18h22m15s202.jpg

 

Parenthood // Saison 5. Episode 17. Limbo.


Parenthood continue cette année d’être dans cette mécanique qui semble plus ou moins grippée. Ce n’est pas mauvais ou mal écrit mais c’est simplement que j’ai l’impression que les personnages n’arrivent pas du tout à aller de l’avant. Alors que c’est important qu’ils aillent de l’avant les personnages, notamment car il s’agit d’une série touchante qui fonctionne énormément sur l’aspect émotionnel. Ce que j’aurais adorer voir dans cette série c’est la scène du dîner familial réellement partie en cacahuète, un peu comme dans le film Un été à Osage County mais malheureusement Parenthood est bien trop gentille. Alors qu’il y a largement de la place pour les réflexions. Que cela soit Sarah qui n’a toujours pas de fiancé et qui donc se retrouve écartée par Crosby et Jasmine, Julia dont le mariage n’a pas duré et qui se le voit plus ou moins reproché, … Camille voulait simplement que la famille fasse quelque chose tous ensemble car c’est ce dont elle avait bien besoin. Je suis d’accord avec elle, ce qui manque à cette saison 5 de Parenthood c’est l’unité familiale.

Tout le monde fait sa cuisine dans son coin et l’on perd du coup l’ambiance groupement familial qui a souvent fait les beaux jours de la série. Par ailleurs, cet épisode a été écrit par Jessica Goldberg, une jeune nouvelle dans le staff de Parenthood. Après avoir écrit les deux très bons « Jump Ball » et « Let’s Be Mad Together » je pense que l’on peut commencer à comprendre que cette femme est celle qui comprend le mieux à la fois les personnages mais aussi la série dans sa globalité. Elle a toujours du redonner un petit coup de fouet au scénario tout en choisissant également de rassembler la famille autour d’un évènement. Et ici c’est le baptême. Sans parler du fait que toute la famille n’a pas forcément besoin de justification pour tous se retrouver. La petite conversation entre Joel et Julia permet de faire évoluer la situation dans une direction qui me plait un peu plus. On sent que la résolution arrive petit à petit. C’est d’ailleurs plus ou moins Zeek qui va donner un peu d’huile à l’histoire en allant voir Joel et en lui expliquant que peu importe ce qui s’est passé.
vlcsnap-2014-03-14-18h33m56s49.jpgJoel ne peut pas baisser les bras comme ça sur son histoire, simplement car quand Zeek lui a donné la main de sa fille, il savait que c’était le bon et qu’il saurait prendre soin d’elle. J’aimerais bien que Joel et Julia se retrouvent tous les deux à nouveau, mais pas comme avant. Notamment car les deux ne peuvent plus être le même couple qui ne passent pas beaucoup de temps ensemble. Joel et Julia c’est l’intrigue de la saison qui fonctionne le mieux mais cela commençait à tourner en rond. Du coup, Parenthood nous délivre ici tout ce que l’on peut attendre d’elle dans ce qu’elle sait faire de meilleur. Et c’est tout ce que je voulais voir. Je commence donc à retrouver aussi un peu d’espoir en la série qui n’a cessé de me décevoir ces derniers temps. Pendant ce temps, l’histoire de Sarah m’a un peu déçu. Disons que même s’il y a de l’évolution, j’ai l’impression que Sarah ne veut pas être en couple. Tout ce que la série tente de faire autour d’elle pour qu’elle soit en couple ne finit jamais

Note : 8/10. En bref, le retour du très bon Parenthood.

Commenter cet article