Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 18. The Offer.

21 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2014-03-21-17h59m24s57.jpg

 

Parenthood // Saison 5. Episode 18. The Offer.


Si l’on oublie complètement Hank et Sarah, l’épisode était fabuleux. Bourré de tout ce que je peux chérir dans cette série et même plus encore. Par exemple Max. Ce dernier a su être un personnage assez énervant par moment mais dans cet épisode on découvre une partie de lui beaucoup plus touchante. De toute l’histoire de la série je n’ai pas le souvenir d’avoir vu Max être aussi touchant. Car Max a pris conscience de quelque chose : tout le monde pense qu’il a un grain et il n’aime pas qu’on pense ça. Du coup, il se renferme sur lui même et n’a personne qui l’apprécie. Max parle ici de sa solitude. Je dois avouer que j’en pleure encore rien que d’y repenser. C’était tellement beau ce moment, fidèle à ce que j’aime dans Parenthood mais aussi à ce qu’est la série. J’ai clairement eu ce que j’attendais de la part de la série ici et j’aimerais bien que cela aille beaucoup plus loin. L’épisode prépare pas mal de choses afin que l’on nous emmène à cette scène tout en émotions dans la rue. Je suppose que personne ne s’y attendait mais c’est arrivé et cela fait plaisir à voir. Car c’est la preuve que Parenthood grandie encore et fait évoluer ses personnages.

Mais ce qu’il y a aussi de bien dans l’histoire de Max c’est comment Adam et Kristina tentent de consoler leur fils et de comprendre ce qui se passe dans sa vie. Max est quelqu’un de différent et l’on peut comprendre que certains pensent qu’il n’est pas normal mais c’est blessant et jusqu’à présent, Max ne montrait pas qu’il était blessé. Cet épisode permet donc de tout faire exploser. Par ailleurs, il y a Camille et Zeek qui vont toujours vendre leur maison. Il se trouve qu’un couple est intéressé pour acheter leur maison et qu’une offre leur est faite. Ce qu’il y a d’intéressant c’est de voir comment ils encaissent le fait que ce qui n’était qu’une option il y a quelques épisodes de ça est en train de devenir réalité. Camille et Zeek forment encore une fois un couple soudé. J’ai beaucoup aimé les moments qu’ils partagent tous les deux. Il vont même repenser à ce que Crosby a pu leur dire. L’épisode, écrit par Sarah Watson, capture à merveille qui sont les personnages et leurs forces. On ne pouvait clairement pas attendre mieux de la part de Parenthood. Encore une fois la série sait très bien s’y prendre avec ses personnages.
vlcsnap-2014-03-21-17h52m04s14.jpgPour ce qui est du couple Joel et Julia, je dois avouer que je ne sais pas trop vers où l’on va mais j’aime bien comment les enfants commencent à réagir. La série parvient à faire quelque chose de brillant ici au travers du regard de Sydney. Cette dernière remet la faute de tout ce qui se passe sur son frère, en pensant qu’il est le responsable. Cela donne quelques scènes assez touchantes dans leur ensemble et offrent à l’épisode encore une fois énormément de choses. Par ailleurs, je dois avouer que Sarah et Drew forment un duo appréciable. Après avoir fumé dans l’épisode précédent, la relation du frère et de la soeur continue d’être travaillée en filigrane. C’est beaucoup plus intéressant que ce que l’on a pu voir avec Drew et ses petites amies par exemple. Mais la déception vient de Hank et Sarah. Je n’arrive toujours pas être intéressé par cette histoire. C’est dommage. Disons que le problème vient à la fois de Hank mais aussi du fait que Sarah ne cherche pas à grandir. Cet épisode arrive beaucoup trop tard dans l’intrigue du personnage. Maintenant, je garde tout de même en tête que cet épisode m’a aussi bouleversé et que cette petite déception n’est rien à côté.

Note : 9.5/10. En bref, si seulement Hank et Sarah m’émouvaient alors j’aurais été encore plus clément.

Commenter cet article