Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 21. I'm Still Here.

11 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2014-04-11-15h12m29s99.jpg

 

Parenthood // Saison 5. Episode 21. I’m Still Here.


Malgré quelques épisodes où la série s’est plus ou moins égarée, globalement cette saison s’achève pour le moment sur une très bonne et belle note. « I’m Still Here » fait partie des bons épisodes de Parenthood, notamment car celui-ci sait très bien comment s’y prendre avec les personnages et dévoile aussi quelques passages beaucoup plus touchants alors l’épisode plus cocasse de la semaine précédente. Le fait que cet épisode se concentre sur les personnages que la série avait pu oublier par moment est une très bonne idée. C’est pourquoi Zeek et Camille ne sont pas dans cet épisode, surement plus occupé ailleurs et c’est une très bonne chose. Car on se moque de Zeek et Camille puisqu’ils ont conclu leur petite histoire cette année. Cela laisse beaucoup plus de temps pour le reste des personnages et notamment Amber. Cette dernière me fait beaucoup de peine car je trouve que ce qui lui arrive n’est pas juste. Que cela soit son mariage raté, sa relation catastrophique avec Ryan ou encore le retour de ce dernier d’un coup d’un seul sans prévenir. Je me demande ce que le dernier épisode de la saison réserve pour elle. Mais ce qu’Amber permet également de mettre en lumière c’est le fait que Hank a un côté très paternel avec les enfants de Sarah et notamment Amber. Le fait qu’il veuille l’emmener car elle est dans un état émotionnel désastreux était touchant.

Mais cela permet aussi à Hank de prouver qu’il a changé et qu’il peut maintenant venir en aide. Ce qui est assez étonnant dans tout ça c’est aussi le fait que Hank comprenne Max et sache maintenant comment s’y prendre avec lui. Ray Romano a beau avoir un personnage ennuyeux et particulièrement désolant, ce n’est plus du tout le cas après cet épisode. Déjà la semaine dernière il commençait à évoluer dans une très solide direction. Je suis content de voir que Parenthood s’amuse et ne cherche pas à faire quelque chose de déjà vu surtout que Hank a toujours eu tendance à faire dans le déjà vu justement. Ce qui est également remarquable c’est le fait que l’acteur a su rendre son personnage petit à petit appréciable. Il en aura fallu du temps mais l’on est enfin arrivé au bout. ensuite nous avons la relation entre Joel et Crosby. Joel a beau être séparé de Julia, cela ne veut pas pour autant dire que lui et Crosby en peuvent plus être amis. Mais c’était un moyen intéressante de permettre aux deux personnages de se retrouver plus ou moins et de parler de ce qui se passe dans leur vie. Que cela soit du point de vue de Joel ou encore de Crosby. C’est même amusant de voir que cette petite discussion va nous amener Joel à la porte de Julia, peut-être dans l’espoir…
vlcsnap-2014-04-11-15h05m54s245.jpgMais j’espère trop de toute façon même si l’issue logique de cette séparation est des retrouvailles. Je trouve assez intelligent de la part de Parenthood d’avoir voulu donner une telle histoire à Joel et Julia. Surtout que quand je repense à la saison, je trouve que celle-ci est passée terriblement vite. Voire même un peu trop. Car on ne sait pas encore si Parenthood va revenir pour une saison 6 (ce serait dommage que la série n’ait pas droit à plus de saison que Brothers & Sisters alors que je préfère largement la série des Braverman). Pour en revenir à Joel et Julia, cette dernière ne se sent finalement pas prête à aller de l’avant vers une toute nouvelle relation. Zachary Knighton n’aura pas servi à grand chose mais bon, ce n’est pas un problème. Pendant ce temps, Kristina continue son combat. Elle avait des idées en voulant être Maire mais elle n’a pas pu les mettre en oeuvre. C’est au travers de sa relation avec cette femme au bord de la mort. Le lit de mort était d’ailleurs un moment particulièrement éprouvant à la fois pour Kristina mais aussi pour le téléspectateur. Tout est fait pour que l’on en prenne plein la figure et c’est aussi ce que sait très bien faire Parenthood de toute façon.

Mais au-delà de tout ça, je trouve assez remarquable le fait qu’ils aient voulu foncer droit dans une sorte de mur avec Kristina. Elle veut venir en aide à ces enfants, comme Gwen voulait le faire et elle va se battre même si Bob Little semble se moquer complètement de l’idée de Kristina. Je suppose que dans le dernier épisode nous allons voir Kristina encore plus combattante, comme celle que l’on avait pu voir au début de la saison en pleine campagne. Finalement, ce nouvel épisode de Parenthood délivrait tout ce dont j’avais besoin pour me sentir bien. A la fois de l’émotion, du bon drame familial et des personnages au sommet de leur art. Que demander de plus si ce n’est peut-être que Parenthood me surprenne encore avec le prochain épisode (qui sera aussi le dernier de la saison).

Note : 9/10. En bref, du très bon Parenthood.

Commenter cet article