Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 3. Nipple Confusion.

12 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-10-11-20h18m25s90.png

 

Parenthood // Saison 5. Episode 3. Nipple Confusion.


Cette année, Parenthood tente tout un tas de nouvelles choses. Avec plus ou moins de succès d'ailleurs. Mais ce que j'ai du mal à comprendre où certains personnages veulent aller cette année. Disons que je pense que Jason Katims une vision de ce qu'il veut faire mais contrairement aux saisons précédentes, il est difficile de voir où Parenthood veut nous emmener. Sarah Watson, qui est présente depuis la première saison, a signé ce tout nouvel épisode plutôt sympathique mais également étrange dans sa manière de gérer certaines intrigues. Je pense tout d'abord à celle de Drew qui se retrouve à la fac et commence à avoir des problèmes avec son colocataire de chambrée alors que celui-ci n'arrête pas d'inviter des filles, l'excluant constamment de sa propre chambre. Tout cela va se régler bien trop rapidement avec Ryan qui va venir faire le grand méchant loup. Et tout d'un coup, Drew devient un champion. Alors que bon, Drew a plutôt une tête de loser avec sa coupe de cheveux particulièrement laide. Je n'ai pas compris les stylistes de la série, pourquoi ne pas lui redonner les cheveux courts comme l'an dernier, c'était bien mieux. Les relations maladroites de Drew avec les filles qui aiment jouer au Scrabble cela peut être mignon mais je trouve que c'est aussi une intrigue inintéressante. J'aime bien que Drew sorte enfin de son cocon.

Le personnage semble encore et encore rester dans la même marmite sauf que celle ci a été trop réchauffée. D'accord il a du mal avec les filles mais franchement, Parenthood avait-elle besoin d'en rajouter une couche ? C'est ce côté recyclage d'intrigues qui me déçoit énormément. Même si la dynamique est très différente. On oublie donc un peu Ryan et Amber dans cet épisode à mon grand désespoir alors qu'il s'agit justement de l'une des intrigues les plus prometteuses de la saison. J'ai tellement hâte de voir ce que Ryan et Amber veulent faire pour leur mariage. Cela promet de très belles larmes dans la pure tradition de Parenthood. J'ai envie que la série se reprenne car j'ai peur pour la suite étant donné que ce que l'on nous a présenté pour le moment manque de pas mal de choses. Et puis il y a Joel et Julia. Ce n'est pas forcément une mauvaise idée ce que les scénaristes tentent de faire avec les deux personnages mais je ne sais pas vraiment non plus où veut aller la saison avec eux. Disons que l'introduction de ce personnage périphérique ne m'intéresse pas du tout. Certes Julia peut tenter de comprendre un peu plus de choses sur elle, mais-est réellement ce que le téléspectateur veut voir à l'écran.
vlcsnap-2013-10-11-20h19m13s65.pngEncore une fois le reste est ce qui tire l'épisode vers le haut. Il y a Kristina et sa campagne. Elle doit faire une photo et Adam va demander à Sarah de s'en occuper pour 50 dollars. Pas cher payé. Alors que Kristina veut une photo professionnelle avec quelqu'un qui a de l'expérience. La petite bataille pour avoir le contrat photo était amusante et même mignonne comme tout. J'aime bien quand Sarah tente de convaincre les autres qu'elle est faite pour ça. Elle a déjà fait tellement de choses et Parenthood semble même se moquer du fait qu'elle n'a jamais eu de boulot stable. Elle a oscillé un peu de partout au fil des saisons et je dois avouer que je ne sais pas du tout où Parenthood veut aller avec Sarah mais je suis les scénaristes. Je suppose que cette photo sera la meilleure et que Sarah sera récompensée en bonne et due forme. Kristina de son côté subit les foudres de son mari qui ne comprend pas qu'elle puisse dépenser autant de leur argent dans des choses subtiles et inutiles. Adam a peur que sa femme perde et Kristina a peur de perdre aussi.

Sauf que Kristina a besoin de quelqu'un qui puisse la soutenir et croire en elle. Adam doit jouer ce rôle. C'est difficile mais j'aime beaucoup le fait que l'on tente de créer une sorte de petit fossé entre les deux amoureux alors que la saison précédente a tout fait pour les rapprocher plus que jamais. Dans un tout autre registre nous avons Crosby et Jasmine. Ce que j'aime bien dans leur histoire c'est que justement c'est le bordel. Mais c'est un joyeux bordel familial qui colle pile poil à l'esprit un peu bordélique des personnages de Parenthood. Ils ont du mal à savoir comment s'y prendre et notamment Crosby qui pense qu'il est plus simple de s'occuper d'un garçon que d'une fille. Le fait que Crosby n'ait jamais vraiment eu à gérer les premiers mois de Jabar permet aussi au personnage d'entrer dans une nouvelle dimension, de comprendre ce que c'est que d'être père tout simplement et pas simplement sortir son fils au cinéma et acheter des glaces. Enfin, si l'intrigue de Zeek et de Camille ne me plaisait pas forcément tant que ça au premier abord elle était l'un des points forts de cet épisode.
vlcsnap-2013-10-11-20h26m03s68.pngCe que j'ai aimé dans cette intrigue c'est le fait que l'on tente de créer une querelle chez deux personnages qui ont vécu des tempêtes (notamment quand Zeek trompait Camille). J'aime bien que l'on tente aussi de les rapprocher. Parenthood n'a jamais vraiment parler de l'amour chez les seniors et c'est l'occasion rêvée de le faire. Ils sont arrivés à un moment dans leur vie où ils ne peuvent plus s'occuper d'une grande maison et ce même s'ils ont envie de la garder. Cela permet aussi à Zeek de jouer au gros con qui ne veut rien savoir, tout cela pour prouver qu'il n'est pas infirmé. Car c'est aussi ça le problème pour Zeek, d'avouer qu'il n'est plus du tout dans la fleur de l'âge. Je trouve que c'est très bien fait et j'ai bien envie que l'on creuse tout cela aussi un peu plus.

Note : 6/10. En bref, je suis déçu. Ce n'est pas un mauvais épisode mais il y de mauvaises intrigues dedans. Il va falloir gommer tout ça et réécrire tout cela de la bonne façon.

Commenter cet article