Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 4. In Dreams...

18 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-10-18-01h10m46s77.png

 

Parenthood // Saison 5. Episode 4. In Dreams Begin Responsibilities.


J'ai comme l'impression que cette année Parenthood commence à s'essouffler. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas aimé cet épisode et qu'il ne réunissait pas tout ce que j'aime dans la série, mais c'est un sentiment général. Car j'ai bien aimé la préparation du mariage d'Amber avec Sarah. Sarah aimerait être sûr que c'est ce que veut sa fille et aimerait également qu'elle fasse son mariage là où elle veut. Enfin, Sarah aimerait bien elle aussi avoir son avis là dessus et qu'elle organise son mariage chez ses parents. Je trouve dommage que Sarah qu'elle veuille imposer quelque chose à Amber mais Amber n'a pas dit son dernier mot et elle fera son mariage au lac, comme elle avait prévu depuis le début. Je me demande comment Sarah va réagir car je suppose que cela ne va pas se faire tranquillement. La relation entre Amber et Sarah a toujours plus ou moins été fusionnelle et j'aimerais bien que l'on casse un peu cette relation. Cela pourrait être très intéressant à traiter d'autant plus qu'il y en a un peu marre de voir Sarah dans des relations amoureuses compliquées dont elle ne semble pas pouvoir se sortir (Hank ? sérieusement quoi).

Par ailleurs, Adam a du mal à gérer le changement dans sa vie avec la campagne de Kristina. J'aime bien que l'on tente de chambouler un peu le couple, notamment après l'avoir lié dans la saison précédente mais ce que j'ai du mal à voir c'est où Parenthood veut réellement en venir. Il y a de très bons moments comme celui où Adam commence à se faire à l'idée que soutenir sa femme est une très bonne idée (son sourire face au panneau à la fin de l'épisode était très touchant) mais je trouve que c'est aussi l'occasion pour les scénaristes de revenir sur un couple qui a traversé tout un tas de tempêtes et c'est le moment pour Adam d'être redevable à sa femme pour tout ce quelle a fait pour leur couple. C'est en tout cas de cette façon que j'ai envie de le voir. Mais Parenthood ne cherche pas forcément non plus à sortir de sa zone de confort de partout. Je pense à Crosby. Voir Crosby au travail cela n'a jamais été ce qui me passionne le plus, d'autant plus que l'on ne parvient pas vraiment à lier son histoire avec son frère qui travaille avec lui. Il y a de l'idée en parlant à Drew comme des hommes, mais là aussi le bas blesse. Drew manque d'un truc cette année car j'ai légèrement envie de lui mettre quelques claques.
vlcsnap-2013-10-18-01h16m55s185.pngDrew a beau être un personnage mignon et attachant, il est en train de devenir tout le contraire cette année. Je pense que cela doit venir de sa nouvelle coupe de cheveux à laquelle je n'arrive tout simplement pas à me faire. La relation entre Drew et Natalie a quelques tendances à m'hérisser les poils, notamment car Drew tente d'être le garçon qu'il n'est pas uniquement pour la séduire. Je me demande ce qu'il nous prépare mais cela n'a rien de bon pour lui et pour le téléspectateur. Je me demande également si cette histoire de Drew à l'université est une bonne idée. Il fallait bien qu'il y aille mais j'ai comme l'impression que le personnage est en train de perdre ce qui faisait de lui un très bon personnage. J'ai toujours eu envie de le voir évoluer et j'attends toujours qu'il ait la révélation de sa vie : il est gay et puis c'est tout. Je dis ça car Parenthood n'a pas de personnages gays et Drew est pile poil le personnage pour ça. Je n'oublie pas Max et Sydney qui eux aussi vont avoir énormément de mal à se faire une place dans l'épisode. Max me déçoit cette année alors que j'ai souvent défendu le personnage. Du coup, je me demande ce que Parenthood a en stock pour lui cette saison… et voir si Jason Katims va enfin faire quelque chose avec les défauts de la saison.

Note : 7/10. En bref, il y a de très bonnes choses dans cet épisode mais aussi quelques faiblesses.

Commenter cet article