Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 5. Let's Be Mad Together.

25 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-10-25-00h55m27s174.png

 

Parenthood // Saison 5. Episode 5. Let’s Be Mad Together.


Il y avait une très jolie scène dans cet épisode entre Sarah et Ryan. La scène finale m’a beaucoup plu car c’est l’une des rares fois où Ryan s’est ouvert à Sarah afin de lui dire à quel point il a eu une vie qui n’est pas nécessairement exemplaire mais qu’il aime vraiment Amber et qu’il a envie de se marier avec elle. Et ce peu importe ce que pense Sarah bien évidemment. En tout cas, cela permet aussi de faire passer une intrigue de la saison. C’était une pilule pas si facile à avaler pour Sarah mais je pense sincèrement qu’elle va comprendre maintenant que c’est quelque chose de bien pour sa fille et que cette dernière je demandais pas mieux. Mais Sarah va avant tout avoir une discussion avec Ryan et Amber au sujet de leur relation. Sarah veut faire les choses bien avec ses enfants mais je ne pense pas qu’elle soit la mieux placée pour donner des conseils ou faire des leçons à qui que ce soit. Quand on voit l’état de sa vie amoureuse. En plus de ça, nous avons droit à une apparition de Josh Stamberg qui va venir tenter de réparer les toilettes de Sarah. Pour tout vous dire, je ne suis pas un grand fan de Carl et je n’ai pas vraiment envie de le voir trainer autour de Sarah.

Pourquoi ? Tout simplement car j’ai l’impression de voir Sarah enchainer les hommes et ce ne sont pas les hommes que j’ai envie qu’elle continue de voir. Tout le monde sait très bien que j’ai envie de la voir avec Jason Ritter et en plus de ça ce dernier est maintenant libre de faire ce qu’il veut alors que sa comédie sur FOX a été annulée avant même sa diffusion car FOX n’était pas très contente du résultat. Bref, Sarah continue de me décevoir. Pendant ce temps, Joel aimerait bien qu’il y a quelques limites qui soient fixées avec Peet. Cette intrigue manque un peu d’ambition. Joel est un personnage que j’ai voir évoluer avec Julia, sa femme. Je trouve que ce couple, qui a traversé tout un tas de choses, a encore des trucs à nous raconter. Le séparer dans cet épisode dans deux intrigues distinctes était une très mauvaise idée. Je ne sais pas vraiment quoi attendre de la part de Parenthood autour de Joel et Julia mais j’espère vraiment qu’ils vont donner un truc à leur faire faire dans la suite de la saison.
vlcsnap-2013-10-25-01h23m29s102.pngCe serait dommage de gâcher des personnages alors qu’il y a tellement d’opportunités encore. Ce qu’il y a de bien avec l’univers de Parenthood c’est qu’il s’agit d’un univers tellement riche. Il y a tellement de personnages, de combinaisons possibles, d’intrigues à développer, etc. Du coup, on ne peut pas s’ennuyer. Même si cette année la série semble arriver au bout d’un cycle et peine parfois à se renouveler, je suis toujours attaché aux Braverman et j’ai vraiment envie que la série se poursuive et ce même si elle n’a plus rien à raconter dans quelques années. Adam et Crosby tentent de réaliser quelque chose avec le groupe. C’est une bonne idée qui permet de retrouver l’association des deux frères. C’était une très bonne intrigue durant la saison précédente notamment et j’aimerais bien que l’on poursuive d’autant plus cette aventure. Dans l’épisode précédent je reprochais la passivité d’Adam dans leur duo, et maintenant la série corrige ce problème. Cet épisode est presque ce que j’ai vu de mieux cette saison pour le moment. Je retrouve petit à petit tout ce que j’aime dans Parenthood.

Et ce même si j’ai été légèrement déçu par Joel. Car Julia au fond avait quelque chose à nous raconter de bien avec Camille alors qu’elles vont se trouver des points communs. Leur petite histoire dans cet épisode était une excellente idée et ce même si au fond je pense qu’ils auraient pu un peu plus forcer les traits. Le fait que Camille et Zeek pensent à vendre la maison familial est une intrigue vouée à l’échec dans le sens où ils ne peuvent pas vendre cette maison, c’est quelque chose de familial. C’est comme si la famille de Brothers & Sisters avait vendu la maison familiale. Ce n’est pas possible mais cela permet à la fois de jouer la carte de la nostalgie chez Camille et Zeek qui au fond ne savent pas vraiment s’ils veulent vendre la maison. Zeek se braque face à l’agent immobilier et Camille commence à douter elle aussi quand on lui pose la question. Finalement, cet épisode de Parenthood m’a permis de retrouver tout ce que j’aime dans cette série. Et peut-être même plus encore car la scène finale m’a vraiment touché (et cela ne m’était pas arrivé depuis le premier épisode de la saison si mes souvenirs sont bons).

Note : 8.5/10. En bref, en retrouvant le Parenthood que j’aime je suis ravi.

Commenter cet article