Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parenthood. Saison 5. Episode 9. Election Day.

22 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Parenthood

vlcsnap-2013-11-22-18h16m58s103.png

 

Parenthood // Saison 5. Episode 9. Election Day.


C’est le jour des éléments dans ce tout nouvel (et bel) épisode écrit par Jason Katims. Je dois avouer que j’aime beaucoup le fait que Parenthood ait choisi de ne pas faire de Kristina la nouvelle Maire de Berkeley. Bob Little a donc gagné mais ce n’est pas grave, même Kristina a compris qu’en se présentant elle a fait à la fois bouger les choses mais qu’elle a réalisé aussi un rêve qu’elle n’aurait jamais cru possible de réaliser. La manière dont les scénaristes gèrent cette intrigue est vraiment bien. Au moment où elle annonce sur scène qu’elle n’a pas été élue Maire, j’ai eu un petit pincement au coeur car au fond elle aurait dû être élue Maire. Cela ne pouvait pas être possible autrement. Mais la série a préféré choisir un terrain d’approche différent qui va surtout permettre de passer à autre chose car Kristina et Adam ont encore plein de choses à nous raconter. La seule chose que je regrette dans cette histoire c’est le fait que l’on n’ait même pas vu Haddie dans cet épisode. J’aurais tellement aimé qu’elle ait un message, même au travers d’un petit Skype. Cela aurait été bien vous ne trouvez pas ? Même si cette petite déception a piqué mon attention, l’épisode délivre malgré tout de très bons moments.

Que cela soit pour Kristina ou encore les autres membres de la famille. Cela passe dans un premier temps par le fait que Kristina a appris quelque chose et puis qu’elle a passé une campagne dans laquelle elle s’est investie (et elle a même réussi à convaincre Adam de l’aider alors qu’au début on se souvient que ce n’était pas trop ça). Nous avons Jasmine et Crosby. Si la première est à fond derrière Kristina, Crosby va surtout tenter de lui faire gagner les élections en payant quelques citoyens. 40 dollars c’est cher payer pour ne pas gagner en plus derrière. Vous ne pensez pas ? L’épisode fond malgré tout dans l’émotionnel facile avec le moment où Kristina retrouve son amie de thérapie dans l’an dernier quand elle avait son cancer. L’émotion est là, peut-être en trop mais en tout cas, cela ne m’a pas empêché de verser une petite larme. Car oui, je suis comme ça devant Parenthood. Tout ce que cette série tente de faire dans cet épisode m’a plu mais je sais pertinemment que l’écriture de Jason Katims a toujours été l’un des points forts de cette série et cela restera certainement un truc dont on se souviendra encore une fois que Parenthood sera terminée.
vlcsnap-2013-11-22-18h14m05s170.pngJason Katims m’a pourtant donné du fil à retordre cette année avec la série. Notamment car je n’étais pas du tout convaincu par toutes les intrigues qu’il a voulu donner à ses personnages. « Election Day » n’était donc pas un épisode parfait de Parenthood mais il va parfaitement là où la série sait faire le mieux les choses. Il se concentre sur tellement de bonnes et belles choses que l’on ne s’ennui pas une seule seconde. On ne sait pas où va aller Kristina dès maintenant mais j’ai envie de croire qu’elle va au bon endroit. Cette intrigue d’élection n’est pas non plus ce que Katims et ses équipes ont pu faire de mieux avec Kristina mais je pense que cela nous aura aussi permis d’en apprendre un peu plus sur le personnages et sur la manière dont Parenthood veut le défendre par la suite. Je pense que Kristina va finir par se trouver utile à un des endroits qu’elle a visité lors de sa campagne. Je pense que cela sera à l’école puisque depuis le débat, cette question des problèmes de la scolarisation des enfants comme Max est toujours là.

Je ne serais pas contre qu’elle travaille là dessus avec Bob Little (même s’il faut éloigner Kristina le plus vite possible de la politique pure et dure). Cet épisode développe également la relation entre Amber et Ryan. Ryan a encore quelques problèmes, notamment son excès de violence dans l’épisode qui va le mener droit au commissariat. Cela permet aussi de faire un parallèle avec la relation entre Joel et Julia qui part de plus en plus en lambeaux. L’épisode fait un très joli travail de ce point de vue là d’ailleurs. Pour Joel et Julia il y a une fin qui est de plus en plus proche et qu’il va falloir amener avec émotion. Maintenant que l’histoire des élections est terminée, je suppose qu’ils vont commencer à monopoliser l’écran avec Ryan et Amber qui vont bientôt se marier (j’espère que ce mariage n’arrivera pas trop vite dans la saison non plus histoire que cela ne bouffe pas l’histoire de Joel et Julia qui est l’une des plus belles intrigues de la saison). Je me demande comment tout cela va prendre forme par la suite, notamment du point de vue de Ryan que je vois mal tourner (et qui risque bien de finir comme l’ombre du père d’Amber, effet miroir de la relation de sa mère avec son père).

Note : 7.5/10. En bref, si l’épisode a ses faiblesses l’ensemble reste assez mignon et touchant pour délivrer ce que l’on attend de Parenthood.

Commenter cet article