Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parks And Recreation. Saison 5. Episode 16.

15 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

parks-and-recreation-ron-swanson.png

 

Parks & Recreation // Saison 5. Episode 16. Bailout.


Parfois, je me dis que les scénaristes de Parks & Recreation sont complètement cinglé. Mais c'est aussi parce que la sauce fonctionne toujours aussi bien. Une comédie qui s'améliore d'années en années, qui fait évoluer ses personnages, ses décors, sa ville, sa vie, ... Elle n'est jamais restée statique depuis ses débuts. Du coup, c'est encore plus fun à suivre. Mais cette saison est encore une grande réussite, enchainant des épisodes farfelus et parfois un peu plus touchants que les autres. Mais c'est aussi pour cela que Parks & Recreation est une petite réussite finalement. Rien à redire avec "Bailout", encore un grand moment de comédie. Pourquoi ? Pour tout un tas de choses dont seule Parks & Recreation a le secret. Mais si je vous parle déjà du rire de Ron Swanson cela devrait être suffisant pour vous rappeler combien Parks & Recreation mérite vraiment d'être vue. C'est le genre de choses qui sont petites et pourtant qui donnent à la série ses grands airs. Alors que le Video Dome (un loueur de vidéo, le genre de choses qui ferme de plus en plus chaque année) de Pawnee est en pleine déroute, Leslie décide de faire un "bailout".

En gros, la ville rachète le magasin afin de le garder à flot. Bien entendu, les choses ne vont pas se passer comme prévu alors que Ron et Leslie ne sont pas d'accord sur la manière de sauver ce petit commerce. Surtout qu'avec ce sauvetage dans les règles de l'art, d'autres commerçants commencent à frapper à la porte de Leslie pour eux aussi être sauver. Du coup, le Video Dome va devenir un loueur de vidéos pornos chez qui tous les gens de Pawnee se rendent. Le gérant, incarné par Josh Schwartzman (vu dans l'excellente mais beaucoup trop courte Bored to Death), était un personnage assez sympathique dans la veine de ce que Parks & Recreation sait nous offrir généralement. Pourtant, ce n'est pas le personnage le plus drôle. En effet, le casting de la série et notamment Ron trouvent le moyen de nous faire rire de façon très intéressantes. Sans compter sur la conclusion de l'épisode qui est un grand moment de rire 'Too Big To Nail' ? Bien que je ne veuille pas voir ce film, cela doit quand même être quelque chose.
parks-and-recreation-jason-schwartzman.pngSurtout que le titre du film est une référence à un téléfilm de HBO ("Too Big to Fail") qui était une fiction sur la crise économique et le bailout des banques américaines (on retrouvait notamment James Woods en tant que grand patron de Goldman Sachs, un excellent téléfilm à voir). Pendant ce temps, Tom engage la fille jumelle de Jean Ralphio : Mona Lisa. Alors que Rent a Swag est un succès (cela doit changer la vie de Tom, habitué au contraire depuis le début), les histoires s'enchainent sur un plan plus personnelle. Vis à vis de Chris justement. J'aime bien Rob Lowe dans Parks & Recreation alors que dans Californication il est tout bonnement horrible (c'est ce que je disais dans  la critique de la série de Showtime lundi dernier). Enfin, j'ai aussi bien aimé le duo Ann / April, surtout quand les deux se mettent à reprendre Time After Time de Cindy Lauper. Cette série n'en finira donc jamais de me rendre cinglé. Du grand Parks & Recreation encore une fois cette semaine. Rien à redire, de la comédie à l'état pur.

Note : 7.5/10. En bref, du bon Parks & Recreation.

Commenter cet article

Cilou 15/03/2013 19:51


Rien que de voir la tête de Ron, j'ai envie de regarder mais hélas ce ne sera pas pour ce soir.