Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parks And Recreation. Saison 5. Episode 8.

1 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-01-01h43m16s69.png

 

Parks & Recreation // Saison 5. Episode 8. Pawnee Commons.


La bataille qui fait rage entre Eagleton et Pawnee a toujours été quelque chose de rafraichissant dans Parks & Recreation. Déjà exploitée dans un épisode précédent nous avons une bien belle nouvelle histoire à nous raconter. En tout cas, "Pawnee Commons" fait ressortir toute lé dérision dont peut faire prendre Amy Poehler et je ne pouvais pas demander mieux de la part de Parks & Recreation. Voici donc un épisode très réussi. Tout débute avec une intro hilarante alors que Leslie fait de la promotion sur la radio locale. Un architecte d'Eagleton, Wreston St James prépare alors pour Pawnee un joli parc de sa création. Au départ elle est septique et puis finalement elle va se rendre compte que les sentiments de St James étaient les bonnes. Entre quiproquos et moments un peu plus câlins la série nous offre alors de ce point de vue là une intrigue inspirée et dans la lignée de ce que l'on peut attendre de la part de la série. De plus, la petite bataille qui fait rage entre les deux villes est encore plus sympathique maintenant que l'on connait quelques petits éléments de cette discorde. Et puis c'est aussi l'occasion de revenir sur une des fresques décrivant rapidement pourquoi les gens de Eagleton sont aussi détesté à Pawnee.

La dynamique était donc présente et permet à l'épisode de ne jamais tomber dans un ridicule acerbe et ennuyeux. Car le problème principal d'une série comme Parks & Recreation c'est de savoir se renouveler. Elle sait le faire plutôt bien et ne m'ennuie jamais depuis la troisième saison. En tout cas, avec une telle réussite sur tous les plans on pourrait venir à penser qu'un épisode qui revient sur quelque chose du passé fait de la redite (comme si l'on avait déjà oublié). Sauf que Parks & Recreation est bien plus astucieuse et nous offre alors un épisode assez joliment fait et surtout changeant complètement la vision des choses. La bataille des deux villes est bien plus présente et l'on sent cette compétition quand des deux côtés on décrit la ville. Pendant ce temps, Tom tente de faire fonctionner son business de "Rent a Swag". Bien évidemment il reste toujours aussi mauvais en affaire et ne sait pas comment s'y prendre pour rentrer dans le budget. Car très serré, celui ci pourrait bien empêcher Tom de réaliser son rêve. Au fond de lui on voit qu'il a envie de ne pas refaire les erreurs qu'il avait pu faire il y a deux ans.
vlcsnap-2012-12-01-01h50m54s40.pngMais il va les refaire malgré tout dans la démesure. Comme toujours Tom est quelqu'un d'excentrique qui n'a aucune limite. C'est aussi ce qui le rend intéressant finalement. J'ai d'ailleurs bien aimé que Ann remettent le couvert sur l'histoire d'amour qu'il y avait eu entre les deux tourtereaux. Au fond, je ne serais pas contre l'idée qu'ils puissent se retrouver ensemble une nouvelle fois. Enfin, April et Andy s'amusent eux aussi. Alors qu'Andy est maintenant un agent de sécurité il se rend compte que ce n'est pas aussi palpitant que le FBI qu'il s'imagine dans sa tête. La relation entre les deux personnages, basée sur les trucs les plus fous était toujours aussi agréablement amusante. Je ne pouvais pas rêver mieux pour une comédie comme Parks & Recreation. Bien évidemment la série reste également à elle même et du coup j'aurais du m'y attendre mais pourquoi pas. Reste à voir maintenant où la comédie veut nous emmener cette saison car outre le couple Ben / Leslie qui est déjà bien évolué, l'intrigue de Tom commence à prendre ses marques. Et le reste ?

Note : 7/10. En bref, drôle et inspiré comme toujours Parks & Recreation me rempli de joie.

Commenter cet article

Cilou 02/12/2012 12:05


J'ai comme toujours aimé la mauvaise foi de Leslie ( qui a beaucoup de mal à prononcer le mot "sorry"), les petits regards de Ben à la caméra, le couple April / Andy toujours aussi amoureux et
immature. Je ne sais pas qui peint les fresques historiques de Pawnee mais c'est toujours aussi hideux et tordant.


Un bon épisode de P&R comme je les aime, porté par une Amy Poehler très en forme. J'aime beaucoup les petits ballons à l'effigie de Ben et Leslie.


Je voudrai bien passer un peu de temps à Pawnee moi...