Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parks And Recreation. Saison 6. Episode 20.

23 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-23-16h15m31s69.jpg

 

Parks and Recreation // Saison 6. Episode 20. One in 8,000.


« Shut up woman ». Ron est un personnage merveilleux car il est quelqu’un de spontané. Il faut bien avouer que l’acteur joue beaucoup et que c’est grâce à lui que le personnage est aussi intéressant mais dans un sens je pense franchement que ce n’est pas la seule raison. En effet, je suis persuadé que c’est aussi car justement, Parks and Recreation sait très bien ce qu’elle veut qu’elle est aussi drôle et qu’elle sait donc imposer ses répliques cinglantes. Celle que j’ai cité plus haut n’est pas nouvelle dans le sens où c’est presque un classique de Ron mais son face à face avec Donna alors qu’il va lui demander pour la première fois une faveur (elle est bien entendu complètement dingue à cette idée) était certainement le meilleur truc que j’ai pu voir dans cet épisode. Pourtant il y avait tout un tas d’autres bonnes choses dans cet épisode mais c’était un truc qui reste encore gravé dans ma mémoire et me donne envie de rire rien qu’à l’idée de m’en souvenir. Mais l’idée de nous offrir toutes ces scènes de comédie avec Tom c’était tout simplement jouissif à souhait. En tout cas je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série. Celle-ci a clairement su m’offrir ce que j’attendais de sa part.

Les enfants et Ron cela n’a certes jamais fait bon ménage mais ce n’est pas quelque chose qui n’a jamais été utilisé par la série. Le résultat était donc plutôt jouissif dans son ensemble. Surtout que Donna a toujours réussi à me faire rire et cette histoire ajoutait en plus Joe (incarné par Keegan-Michael Key). Un personnage haut en couleur qui nous apporte tout un tas de bonnes répliques. Mais les enfants aiment bien Ron et c’est aussi ce qui est problématique pour lui. Que cela soit pour lui faire faire tout un tas de trucs de gosses ou encore lui mettre une couronne en papier sur la tête. Tout était parfait, tout simplement. Pendant ce temps, Parks and Recreation doit aussi développer l’histoire de la grossesse de Leslie. Son rendez vous chez le gynécologue (incarné par le très bon Henry Winkler qui a actuellement un pilote de série en production chez ABC) va lui permettre d’apprendre qu’elle n’attend pas un enfant, ni des jumeaux mais des … triplés. C’était vraiment hilarant, surtout de voir la tête de Ben, au bord de l’infarctus. Le pauvre, il n’avait jamais imaginé avoir un « pénis magique » (pour faire une référence à une autre série avec une intrigue assez similaire). 
vlcsnap-2014-04-23-16h16m04s136.jpgSi Leslie est contente, Ben l’est beaucoup moins. Ses regards face à la caméra au milieu de l’épisode en disent long, sans parler du fait qu’il a du mal à imaginer comment il va assumer ces trois enfants. Au delà de ça, la série enchaine les gags mettant en scène Ben (et accessoirement son envie de protéger sa femme). Je crois bien que cet épisode est l’un des plus drôles pour le personnage de Ben. Parks and Recreation reste égale à elle même et à ce qu’elle peut faire de mieux. Je n’ai rien à redire sur cet épisode dans le sens où il équilibre très bien tout ce que l’on a pu voir aussi bien d’un point de vue dramatique (les bébés) que d’un point de vue comique (Ron/Donna/Joe, Jerry, Ben/Leslie). Malgré tout, j’ai hâte de voir la suite de la saison, notamment car il ne reste que deux épisodes et que je me demande encore comment ils vont bien pouvoir conclure la saison (ce n’est pas possible que Leslie accouche tout de suite, ce serait un peu tôt vous ne trouvez pas ? Surtout qu’elle vient de découvrir seulement maintenant qu’elle a trois enfants dans le ventre). Peut-être une histoire politique ?

Note : 9/10. En bref, un très bon moment de comédie.

Commenter cet article