Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Perception. Saison 1. Episodes 5 et 6. Messenger / Lovesick

24 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-22-01h28m03s248.png

 

Perception // Saison 1. Episodes 5 et 6. Messenger / Lovesick.


Que tous les fans de Perception se rassurent, TNT a renouvelée la série pour une seconde saison qui devrait être logiquement composée de 15 épisodes (vu que c'est la commande habituelle des secondes saisons de la chaine). Je ne peux pas dire que cela m'enchante car je ne suis pas sûr d'aller plus loin que la première saison. Effectivement, je trouve la série bien trop médiocre pour avoir envie de poursuivre l'aventure un peu plus loin. A moins que la fin de la saison soit réussie évidemment. Je sens que je vais tomber dans un nouveau piège. Du coup, ces deux épisodes étaient assez inégaux. Avec "Messenger", assez mauvais en son genre malgré une liste incontournable de guest et puis "Lovesick", un peu plus pertinent notamment par le sujet que l'épisode traite et qui reste un sujet d'actualité : l'homosexualité peut-elle être guérie ? Dans "'Messenger", il va se passer pas mal de choses. Notamment Daniel qui va recevoir 50 000 dollars pour son travail à l'université. Pas mal payé me direz vous ? En gros, c'est la scolarité d'un étudiant pendant un an.

L'affaire de la semaine se concentre sur une affaire de meurtre reliée à un groupuscule religieux. Un jeune garçon nommé Kyle pense qu'il peut parler à Dieu et tous les gens affluent à la congrégation familiale pour leurs donner tout leur argent. Cette affaire a réussie à me rappeler un assez mauvais épisode de Dr House. Ce n'est pas une bonne idée de me remémorer les mauvais cas médicaux du bon Gregory House. L'affaire est connectée de près à une enquête de l'IRS. Ces derniers étaient aidés par la petite amie du frère de Kyle (incarnée par Jaimie Alexander). Et puis nous avons l'apparition de Roger Bart ou encore le grand retour de Jamie Bamber (évidemment, j'étais le fan de Battlestar Galactica devant son apparition) mais c'est dans "Lovesick" pour ce dernier. Bref, l'affaire aurait pu être un peu plus plaisante si seulement elle n'était pas aussi mécanique. Je me suis donc pas mal ennuyé. Les personnages discutent beaucoup et n'agissent pas vraiment. Je préfère que l'on laisse les discussions au bon Dr Pierce et le reste à Moretti.
vlcsnap-2012-08-22-01h19m11s46.pngvlcsnap-2012-08-22-01h32m23s31.pngMême si Pierce sur le terrain, qui court après un suspect cela pourrait être amusant (un peu comme Castle). Malgré le fait qu'Eric McCormack reste toujours aussi sympathique dans la peau de son personnage. Je reste déçu. Le second épisode, "Lovesick" était déjà bien meilleur. Le sujet était plus intéressant malgré le traitement avec très peu de finesse. Le moment où Daniel se dit que ce genre d'action (que sont celles décrites dans la série) cause le suicide de milliers de gays chaque année était assez catastrophique. Je ne suis pas arrivé à y croire. Mais pourtant, McCormack connait un peu ce qu'il raconte, il jouait tout de même dans Will & Grace avant de venir faire un tour dans Perception. Kate va inviter Daniel à consulter sur une affaire de meurtre impliquant un thérapeute et une compagnie d'assurance. Sauf que ce thérapeute a une manière assez étrange de soigner ses patients.

La compagnie d'assurance versait des pots de vin au thérapeute s'il parvenait à guérir des hommes de l'homosexualité. Sauf que le thérapeute était lui même gay et tentait lui aussi de se soigner. L'affaire était donc plus intéressante. Mais c'est aussi parce que Pierce avait des autres choses à nous raconter autour. Notamment dans ses hallucinations. Globalement, cet épisode n'était pas mauvais mais pas explosif non plus. Ainsi, Perception reste toujours aussi médiocre et pas très passionnante. Elle ne renouvelle tellement rien dans le genre que du coup, je me demande bien ce qu'elle pourrait raconter. Il y a tellement peu de choses qui sont exploités dans la série. Je trouve dommage de ne pas profiter à fond des personnages et de leur sympathie. Notamment de Daniel Pierce. Il serait peut être temps pour lui que ce soit le cas. Je reste tout de même très septique.

Note : 4.5/10 et 5/10. En bref, toujours très médiocre.

Commenter cet article