Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Perception. Saison 2. Episode 12. Brotherhood.

19 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-16-23h29m09s22.jpg

 

Perception // Saison 2. Episode 12. Brotherhood.


Je crois bien qu’il s’agit de l’épisode le plus intéressant que Perception ait pu nous offrir cette année. En se concentrant sur le frère de Max Lewicki, l’assistant de Daniel, nous avons une histoire qui prend une forme assez différente de ce que l’on a l’habitude de voir dans la série. Cela permet dans un premier temps de découvrir Max sous un angle différent. En effet, on a l’habitude de voir le personnage dans une certaine configuration (décevante étant donné qu’il ne sert pas à grand chose) mais ici il est presque l’un des héros de l’histoire alors que Daniel et Kate sont au second plan afin de mener l’enquête. Nous avons également Max qui doit choisir entre avoir une promotion ou bien reste aux côtés de Daniel. C’est presque peu plausible de voir quelqu’un à qui l’on propose un job plus ou moins en or le refuser simplement parce qu’il a encore envie de travailler sous la houlette de Daniel. Daniel a beau être quelqu’un de gentil, il y a bien un moment où il faut penser à sa propre carrière. Mais d’un autre côté, peut-être que Max est secrètement amoureux de Daniel (ce qui ne devrait pas trop déranger Eric McCormack et ses souvenirs de Will & Grace).

Pour en revenir à l’affaire de la semaine, le frère de Max, Kenny, est accusé de meurtre. Il est donc un fugitif et Max ne comprend pas trop ce qui se passe jusqu’à ce qu’à la fin de l’épisode les choses se décantent et que l’on nous révèle ce qui s’est réellement déroulé. La mécanique de l’épisode fonctionne plutôt bien par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir. Perception cherche donc à faire des efforts, tant que le fond que sur la forme. Pour une fois que je ne me suis pas ennuyé alors que c’était arrivé à de nombreuses reprises durant la saison précédente. L’enquête va aller plus ou moins plus loin, surtout quand Daniel va tenter de confondre une histoire légèrement raciste en guise de preuve que le frère de Max pourrait bien être innocent tout compte fait. Mais l’épisode n’est pas non plus un grand modèle de générosité du point de vue de l’histoire du personnage. J’ai été un peu déçu par le fait que justement Perception ait besoin d’une justification pour développer ses personnages. L’histoire de Max dans tout ça ne sert pas à grand chose finalement.
vlcsnap-2014-03-16-23h34m01s129.jpgCet épisode de Perception aurait très bien pu être un défi intéressant pour la série. Il y avait avec l’idée de départ une bonne idée mais avec toute la maladresse des scénaristes ne nous donne pas vraiment de grand spectacle. Même les dialogues n’ont rien de bien intéressant. Ce n’est pas que l’épisode est ridicule mais c’est simplement que malgré de bonnes idées, globalement le tout manque cruellement de fluidité. L’épisode donne l’impression que la série se noie petit à petit dans une mélasse pas toujours digeste. Après cet épisode il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison et la série n’a rien démontré. Contrairement à la première saison qui avait su faire quelque chose d’intéressant autour de Daniel et de ses visions. Dans cet épisode je me suis rendu compte qu’il n’y a aucune direction. On passe du coq à l’âne avec des personnages statiques qui ne cherchent jamais à évoluer. L’évolution de Max est certes sympathique mais ce n’est pas suffisant tout de même.

Note : 4.5/10. En bref, l’épisode n’était pas totalement raté mais globalement c’est paresseux.

Commenter cet article