Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Perception. Saison 2. Episode 6. Defective.

10 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-31-15h04m29s62.png

 

Perception // Saison 2. Episode 6. Defective.


Quand Perception ne tente pas de se réinventer, elle se perd complètement. C'est un peu ce qui est arrivé à cet épisode. La mécanique de la série est très prévisible alors dès qu'un épisode ne tente pas de sortir du lot (comme l'épisode précédent par exemple), on se rend compte que sans être vide, la série manque de fond et de forme. Alors certes, chacun trouvera surement quelque chose à apprécier dans Perception et c'est bien pourquoi je suis encore là. Je ne parle pas de la prestation de Eric McCormack que je trouve plutôt juste mais plutôt de la manière assez floue dont les personnages évoluent. J'aurais tellement aimé que cela soit beaucoup plus passionnant et beaucoup plus grand. Malheureusement, Perception ne cherche pas à renouveler le genre et du coup tombe bien rapidement dans les facilités du genre policier. Pourtant, le postulat de base de la série est original, partir de quelqu'un de pas très sain d'esprit pour aider la police à résoudre des enquêtes.

Enfin non, c'est pas nouveau non plus. On pourrait également parler de Patrick Jane dans The Mentalist qui n'est pas très sain d'esprit. D'ailleurs, Perception manque d'humour et d'amusement. La série joue toujours sur les terribles dilemmes amoureux du héros et rapidement cela commence à devenir aussi sec qu'un marron. Si l'idée de base de Perception avait de bonnes choses à faire, cet épisode nous prouve encore une fois à quel point la série peut être particulièrement vide. Ce n'est pas tant une question de sens puisque l'enquête est assez sensée et intelligente mais plutôt une question de traitement. La série ne cherche pas à approfondir quoi que ce soit alors on se retrouve avec des choses approximatives et l'épisode rempli le reste en mixant diverses relations. Entre le personnage de Scott Wolf qui va se retrouver face à Daniel dans des scènes qui auraient pu être amusantes mais qui finissent par lasser car au fond il n'y a aucune valeur ajoutée.
vlcsnap-2013-07-31-15h05m17s29.pngEt au fond, ce que je recherche ici c'est une once de valeur ajoutée qui veuille bien me donner envie de voir beaucoup plus loin que le bout de mon nez. Sauf que ce n'est pas du tout le cas. Alors certes, Perception n'est pas non plus une grosse catastrophe et trouve son intérêt encore une fois chez Daniel, sa relation avec ses propres démons et peut-être aussi la manière dont il interagit avec son assistant mais cela s'arrête là. Le reste de l'épisode et même Moretti, le sert pas à grand chose. On baigne dans quelque chose de déjà vu et de très rapidement énervant. D'où mon état face à cet épisode et surtout face à mon avis. Je ne sais que dire finalement si ce n'est que je suis terriblement déçu. Vous allez me dire que je l'ai bien cherché car au fond j'ai continué après une saison 1 plus que médiocre et après avoir découvert qu'au fond la saison 2 ne changeait pas grand chose. Mais l'épisode précédent était plutôt astucieux et apportait justement cette valeur ajoutée par rapport aux autres séries policières dans sa manière de traiter un Second Life-like.

Note : 3/10. En bref, on s'ennui et c'est bien dommage.

Commenter cet article